" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U22 Soupe à la grimace...

 

Après son revers subi le week-end dernier à Dijon en match d'ouverture du championnat Espoir Elite, les Dragons de Rouen reprenaient la route non plus de la Bourgogne mais de Villard de Lans cette fois pour la 2ème journée. Avant de jouer mercredi soir à la maison face à Anglet, c'est face aux Ours que les joueurs d'Ari Salo convoitaient leurs trois premiers points de la saison.

 

Balayés le week-end dernier face à Hockey 74 (11-1), les Ours du Vercors avaient l'occasion pour leur deuxième match à domicile de se confronter à des Dragons revanchards. Et dès le début de la rencontre, les spectateurs de la patinoire André Ravix pouvaient s'inquiéter de voir les jaunes et noirs occuper la zone défensive villardienne. Bien qu'ayant établi leur campement à proximité de la cage tenue par Robin Carrier, les Dragons, pour autant, se montreront conciliants offensivement même si dans les cinq premières minutes, Justin Addamo était le premier à se signaler réellement sur un débordement dans le coin avant d'être relayé dans la foulée par des tentatives de Jérémy Delbaere dévié de la mitaine et surtout Johan Saint-André, incisif à plusieurs reprises mais sans réussite. Toutefois sans parvenir à ouvrir le score, les Dragons s'exposaient peu à peu à la montée en confiance de l'équipe locale. S'enhardissant peu à peu au fil des minutes défilants, Tom Aubrun dans sa cage devait intervenir de la jambière sur un lancer lourd de l'ex-rouennais Téo Laurent en avantage numérique à neuf minutes de la première pause. Répondant par l'un de ses meilleurs atouts sur la première période Fabien Colotti auteur d'une très belle percée en infériorité numérique derrière la cage avant de tenter de glisser le palet entre les jambières du cerbère des Ours, les Dragons ne trouveront pas la bonne combinaison pour percer le résistant coffre-fort du Vercors d'autant plus que sur la fin de la période, les rouennais enchainaient les séquences en infériorité numérique. Une dernière ruade sur la cage de Villard initiée derrière la cage par Vincent Nesa lucide au point de servir plein axe un Fabien Colotti libre comme l'air face à Carrier. Hélas pour le camp jaune et noir, c'est le sommet du poteau de la cage villardienne qui taquinait l'attaquant rouennais pour l'ultime opportunité d'un premier tiers relativement enlevé et fluide.

 

A la reprise, la rencontre prenait un accent nettement plus de la montagne à l'image de cette contre-attaque sur un palet perdu naïvement à la bleue qui permettait à Quentin Robert d'effectuer une astucieuse et limpide passe levée devant la cage à destination d'Oscar Conil qui trébuchait sur un Tom Aubrun fort vigilant. Et à force de jouer avec le feu, la glace villardienne finissait par brûler un Dragon toujours en panne de réalisme. Sur la deuxième contre-attaque du tiers médian, William Pras débordait la défense jaune et noire pour adresse un puissant lancer en pleine lucarne du filet du portier rouennais médusé sur l'action (1-0 à 24'11) Symbolisée dans la foulée par la montée teigneuse du cadet Brieuc Houeix qui parvenait à prendre un lancer en déséquilibre, l'équipe haut-normande piquée au vif entendait bien réagir immédiatement. Jérémy Delbaere ici sur un vif débordement, Théo Lanvers là sur une énième montée à l'abordage. Toujours en panne d'inspiration offensive et contrarié par les interventions répétées de l'arbitre à l'encontre des Dragons, ce n'est pas dans cette période que les joueurs d'Ari Salo parviendront à prendre l'avantage. Pire c'est désormais dans l'ultime manche qu'ils auront à charge d'au moins revenir à parité pour éventuellement tenter de s'imposer au terme des soixante minutes.

 

Et on s'y employait du coté de Rouen dès le premier palet jeté sur le glaçon pour l'ultime manche. Si les intentions étaient belles la réalisation l'était un peu moins à l'image de cet échange de palet compliqué entre Jérémy Delbaere et Justin Addamo ou le « à toi à moi , à toi, à moi » se transformait en lancer sur le poteau pour le second cité. Recroquevillé autour de leur gardien, Villard de Lans faisait preuve d'une belle solidarité défensive pour empêcher les rouennais de revenir au score alors que peu à peu leur zone défensive se transformait en « Fort Alamo » Une domination de tous les instants qui durera l'espace de quelques minutes jusqu'à ce que la période s'équilibre à nouveau. Rouen gambadant inlassablement après le palet, Villard de Lans procédant par contre attaque jusqu'à l'amorce des cinq dernières minutes où le détonateur finissait par être trouvé. C'est l'explosif cadet Brieuc Houeix qui finissait par dynamiter l'affaire sur une première tentative repoussée avant de prendre son propre rebond pour faire le tour de la cage et remettre le palet dans le slot. Une tentative d'Alexandre Lubin, une deuxième de Fabien Colotti et Rouen égalisait. Enfin, nul doute que c'est le premier mot auquel aura songé Ari Salo sur son banc tant les tentatives jaunes et noires auront été fort nombreuses. Et même s'il aura fallu patienter jusqu'au cinq dernières minutes de la rencontre pour assister enfin à une célébration de joie jaune et noire, l'essentiel était en partie la pour les Rouennais avec ce retour en grâce avant la sirène finale.

 

Des cinq minutes de la prolongation, il n'en sera finalement guère question. Seulement 26 secondes seront jouées alors que William Pras, bourreau des Dragons sur cette rencontre, inscrivant le doublé et surtout le but de la victoire 2-1. Mauvaise opération pour les rouennais qui enchaînent un deuxième revers de suite et qui n'auront pas d'autres alternatives que de s'imposer ce mercredi pour éviter de s'enliser dans les tréfonds du classement.

 

Dimanche 14 septembre (Espoir Elite, Journée 2)

Villard de Lans vs Rouen 2-1 (0-0 / 1-0 / 0-1 / 0-0)

24'11 : 1-0, Villard de Lans, William Pras (Florian Ibagnez)

55'58 : 1-1, Rouen, Fabien Colotti (Alexandre Lubin, Brieuc Houeix)

60'26 : 2-1, Villard de Lans, William Pras (Florian Ibagnez)

 

Pénalités : Villard de Lans (6 mn) – Rouen (18 mn)


 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :