" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U22 Face à l'ogre amiénois...

 

Inépuisables le week-end dernier face à Hockey 74, intraitables ce dimanche face à Amiens, les Espoirs Rouennais restent sur une probante série de deux succès consécutifs. Après avoir fait chûter la semaine dernière le leader Hockey 74 sur sa glace sur le score de 7-3 (lire par ailleurs), les Rouennais d'Ari Salo auront récidivé ce dimanche en s'offrant le scalp du nouveau leader du championnat : Amiens, une victoire nécessairement succulente au regard de la rivalité entre les deux formations au sein du hockey mineur français.

 

Quatre matchs, quatre victoires avec à la clef 21 buts marqués pour 9 subis. Autant dire que le bilan du leader incontesté du championnat Espoir Elite n'avait pas de quoi inspirer la confiance au groupe rouennais convalescent depuis deux journées. Souffreteux pendant deux journées, en voie de guérison à Hockey 74, l'escouade jaune et noire semble désormais en pleine forme après avoir renversé les Gothiques d'Amiens sur le score de 5-3. Pourtant entre les deux équipes, le début de la rencontre semblait penché à la faveur des rouges et noirs. Bien que débutant sur une énorme occasion à bout portant de Fabien Colotti repoussée parfaitement par l'ex-rouennais Guillaume Duquenne (03'00), rapidement les Dragons devaient se résoudre à abandonner le tableau des scores aux Gothiques. Au rebond sur un lancer de Romain Carpentier, Quentin Fauchon parvenait à trouver l'ouverture du score en dépit de la présence encombrante du portier des Dragons Quentin Papillon (0-1 à 08'46) Toutefois pour les Dragons, le score n'en restera pas la. Tandis que Fabien Kazarine manquait de peu le 2-0 sur un lancer qui heurtait le poteau jaune et noir, les Dragons en moins d'une minute renversaient la tendance du match. Sur un lancer « atomique » de Raphael Faure en avantage numérique (17'32), sur un rebond habilement négocié par Antoine Mony suite à un lancer de Fabien Colotti (18'26), en l'espace de quelques secondes, la patinoire haut-normande s'enthousiasmait alors que ses protégés repassaient devant au tableau d'affichage à 2-1.

 

Menés pour la première fois de la saison à l'issue d'une première période, les Gothiques, champions de France en titre, verront leur situation se compliquer durant le tiers médian alors que la tension entre les deux équipes grimpait de quelques degrés, Johan Saint-André, au détour d'un jeu en avantage numérique parvenait à exploiter le bon travail de l'inséparable duo Jérémy Delbaere – Vincent Nesa pour creuser un écart intéressant à 3-1 (32'11) Si Amiens avec Axel Rioux à son joueur estampillé « Junior Majeur » déjà auteur cette saison en U22 Elite de trois buts et trois passes en trois matchs, Rouen de son coté n'a, certes pas de joueurs à l'accent « franco-feuille d'érable » mais a son grenoblois Fabien Colotti, très pesant sur la rencontre avec déjà deux passes avant de porter un violent coup de poignard dans l'échine gothique pour un 4-1 qui pèsera lourd dans le décompte final (43'33) Désormais titulaires d'une avance de trois buts à l'entrée du troisième tiers, les rouennais pouvaient voir venir dans cette rencontre. Finalement pas tant que ça puisque jusqu'aux dernières secondes de la rencontre, ils seront sous la pression d'un retour à parité amiénois.

 

En effet, sitôt le quatrième but rouennais inscrit, la réaction picarde ne se fera pas attendre. Alors que sur la glace les prisons se succédaient, les Gothiques en profitaient pour revenir rapidement au score. Par l'intermédiaire de Julien Guillaume dans un premier temps sur un avantage numérique (44'35) puis une poignée de minutes plus tard, cette fois par Romain Carpentier (58'12) Encore quelques minutes à jouer dans cette rencontre jusqu'à la délivrance amenée par l'autre « gros bonhomme » de cette rencontre Johan Saint-André parfait dans le rôle du bourreau pour le 5-3 en cage vide à la dernière seconde du match.

 

Forte de sa victoire à domicile 5-3 face à Amiens, les Rouennais grignotent peu à peu leur retard au classement en s’immisçant provisoirement à la deuxième place au classement en attendant les résultats des autres matchs disputés en soirée de cette cinquième journée.

 

U22 Elite (dimanche 28 septembre, 5ème journée)

Rouen vs Amiens 5-3 (2-1 / 1-0 / 2-2)

08:46: 0-1 Amiens: 91: Quentin FAUCHON (20: Romain CARPENTIER)

17:32: 1-1 Rouen: 14: Raphaël FAURE (8: Fabien COLOTTI) [5-4]
18:26: 2-1 Rouen: 9: Antoine MONY (8: Fabien COLOTTI)
32:11: 3-1 Rouen: 7: Johan SAINT ANDRE (2: Jérémy DELBAERE; 6: Vincent NESA) [5-4]

43:33: 4-1 Rouen: 8: Fabien COLOTTI (9: Antoine MONY)

44:35: 4-2 Amiens: 19: Julien GUILLAUME (88: Fabien KAZARINE; 4: Axel RIOUX) [5-4]

58:12: 4-3 Amiens: 20: Romain CARPENTIER

59:59: 5-3 Rouen: 7: Johan SAINT ANDRE [4-5]



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :