... " Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015 ...

U22 Sur le bon rythme...

 

Revenus à la deuxième place au classement après leurs deux précieux succès acquis face à Hockey 74 et Amiens, c'est à l'Ile Lacroix que les Espoirs Rouennais poursuivaient leur chemin dans le sillage du leader amiénois, cette fois face aux Ducs d'Angers. Auteurs d'un début de saison élégant avec trois victoires pour deux défaites dont une en prolongation, les joueurs de l'Anjou restaient avec leur confrontation face aux Dragons sur un probant succès à domicile face à Hockey 74 , 4-0 se payant même le luxe de blanchir la meilleure attaque du championnat.

 

Un nouveau défi pour les joueurs d'Ari Salo qui débutait sur les chapeaux de roue alors que le premier palet tombé de la rencontre offrait la possibilité à Antoine Mony d'ouvrir le score sur un service de l'inévitable duo Colotti – Lanvers (1-0 à 00'43) Une entrée en matière en fanfare qui ne restera toutefois pas sans réponse ligérienne. Et quelle réponse ! En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, les Ducs d'Angers revenaient à parité en avantage numérique sous la houlette de Paul Bahain (1-1 à 02'38) Ce même Paul, toujours dans les bons coups chez les Ducs, se retrouvaient à l'inspiration du deuxième but angevin dans la foulée en infériorité numérique cette fois pour Maxime Guerin (1-2 à 04'35) En moins de cinq minutes, trois buts étaient inscrits et les Rouennais devaient faire la course après le score pour revenir à égalité avant d'espérer envisager prendre les devants.

 

Et le sprint pour revenir durera de longues minutes pour les Dragons. C'est finalement lors du tiers médian qu'ils seront récompensés de leurs efforts. Diabolique d'efficacité sur cette rencontre, le trio infernal Lanvers – Colotti – Mony fera parler à nouveau de lui sitôt passée la mi-match. En effet, prolixe pour le début de match, c'est dans la deuxième partie du tiers médian que les protagonistes s'entendront comme larrons en foire pour renverser la tendance du match sur un doublé d'Antoine Mony (30'44 & 36'16), les patins décidément fort bien aiguisés. Un renversement de situation intéressant pour les Dragons qui avaient le don d'irriter les Ducs alors que de l'électricité dans l'air s'invitait pour les dernières minutes de la deuxième période. Une première anicroche (38'18) puis une deuxième plus sérieuse qui conduisait Johan Saint-André et Paul Bahain à regagner le vestiaire prématurément donnaient à cette rencontre une tendance virile. La deuxième sirène interrompant la poussée hormonale des uns et des autres, c'est au vestiaire que les esprits se rendaient pour retrouver un peu de quiétude avant d'aborder l'ultime tiers .

 

A la reprise si les esprits semblaient s'être calmés, les chasseurs de but, eux, étaient toujours bien en verve. A commencer du côté des Ducs qui prenaient un malin plaisir à renverser à nouveau la tendance du match à l'image de Dimitri Thillet, inspiré, pour le retour à 3-3 en infériorité numérique (46'04) alors que quelques minutes plus tard, c'est Gauthier Alvau qui se chargeait du 4-3 à la faveur des Ducs d'Angers. Pour la troisième fois de la rencontre, la physionomie de la rencontre avait changé de couleur. Et ce n'est pas fini loin s'en faut pour les Dragons le plus sympathique était à venir avec une réaction d'orgueil symbolisée par le travail de Maxime Dordet parfait dans le rôle du trublion offensif pour le 4-4 (56'57) Une fin de match haletante fortement colorée de jaune et de noire qui voyait Aurélien Dorey (58'22) porter l'estocade à 5-4 imité dans la foulée par le dernier but haut normand, celui de Julien Msumbu (59'22) pour sa première rencontre en espoir depuis sa longue blessure contractée au dos à l'avant-saison, clin d'oeil et retour agréable pour le nantais.

 

Une victoire précieuse nouveau pour les rouennais qui leur permet d'écart à trois points Angers et de se glisser à la deuxième place du classement à 2 points d'Angers en attendant le résultat de la confrontation entre Dijon et Grenoble qui en cas de succès des bourguignons pourrait reléguer Rouen sur la troisième marche du podium.

 

Espoir Elite (6ème journée – Dimanche 05 octobre 2014)

Rouen vs Angers 6-4 (1-2 / 2-0 / 3-2)

00:43: 1-0 Rouen: 9: Antoine MONY (8: Fabien COLOTTI; 11: Theo LANVERS)

02:38: 1-1 Angers: 13: Paul BAHAIN (20: Dimitri THILLET; 30: Alexis NEAU) [5-4]

04:35: 1-2 Angers: 48: Maxime GUERIN (13: Paul BAHAIN) [4-5]

30:44: 2-2 Rouen: 9: Antoine MONY (8: Fabien COLOTTI; 11: Theo LANVERS)

36:13: 3-2 Rouen: 9: Antoine MONY (8: Fabien COLOTTI) [5-4]

46:04: 3-3 Angers: 20: Dimitri THILLET [4-5]

49:56: 3-4 Angers: 6: Gauthier ALVAU (20: Dimitri THILLET; 7: Sébastien VALADE)

56:57: 4-4 Rouen: 20: Maxime DORDET (18: Justin ADDAMO; 14: Raphaël FAURE)

58:22: 5-4 Rouen: 12: Aurélien DOREY (19: Alexandre LUBIN; 8: Fabien COLOTTI)
59:22: 6-4 Rouen: 13: Julien MSUMBU (8: Fabien COLOTTI)



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :