" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U18A Sans détours...

 

De retour au championnat après une elliptique pause Equipe de France, l'Elite A rouennaise enchâssait la route en direction de Tours à l'occasion de la huitième journée de championnat. Face à lanterne rouge promue de l'Elite B au sinistre bilan de huit défaites en autant de rencontres, c'est en confiance que les Dragons aborderont cette rencontre.

 

En dépit des imprécations de la maman du deuxième gardien tourangeau avant la rencontre à l'entrée du vestiaire rouennais invitant les Dragons à ne pas martyriser les portiers centrais, les Rouennais, eux, n'en avait cure et expédieront les affaires courantes tout au long de la rencontre en usant les deux gardiens de Tours. C'est ainsi que Julien Msumbu était le premier client à signer la feuille des buteurs en avantage numérique en profitant d'un relais de Brieuc Houeix pour Harmand Poupart qui déviait pour l'attaquant jaune et noir pour l'ouverture du score (04'10) Une histoire de « powerplay » tel aurait pu être le titre à donner à cette première période d'une rencontre fort insipide. Fréquemment débordée par la vitesse jaune et noire, l'équipe tourangelle souffrait et était réduite à galoper derrière un Dragon difficile à attraper sans commettre d'irrégularités dans le jeu. Et de fait, lorsque en prime, le jeu en avantage numérique des Dragons se montrait vertueux, l'addition à la fin de la première période était logique et sans avocasserie possible, tour à tour les défenseurs Robin Merlin (09'57) et Brieuc Houeix (18'37) s'étant charger de porter le score à 3-0.

 

A la reprise, si Tours, après avoir soufflé à la pause, espérait revenir, le « black power » rouennais douchait rapidement les espoirs de Tours. « Charité bien ordonnée commençant par soi-même », déjà auteur du premier but de la rencontre, Julien Msumbu, récidivait en prenant le premier but de la deuxième période en snipant l'infortuné gardien tourangeau (20'28) Alors que dans la foulée, c'est Joran Reynaud qui s'y mettait à son tour sur un lancer plutôt heureux qui prenait en faute Julien Edouard pour le 5-0 (26'13), les carottes semblaient un soupçon trop cuites pour une équipe de Tours cherchant plus à blesser ou faire mal qu'à jouer au hockey. Pour autant, avec trois buts en première période, Rouen espérait bien conserver sa régularité en en inscrivant autant pour le tiers médian. Et dans le rôle du sixième buteur jaune et noir, c'est Jordan Enselmoz qui, après avoir brûlé tous les cierges des églises de la ville aux cent clochers, se paraît du costume de « goleador » tordant enfin au passage le cou au chat noir qui le poursuivait depuis le début de la saison (29'15). Un sourire radieux, comme un symbole pour clore le score d'une deuxième période largement dominée par les rouennais.

 

A la reprise, Jean-Philippe Fontaine succédait à Julien Edouard dans les filets tourangeaux, provoquant sans doute dans les tribunes un surcroit de stress pour sa maman si inquiète avant le rencontre. « Au final »;) les Dragons se montreront moins bavards offensivement face au second portier des Remparts qui ne se fissurera que deux fois d'ici à la sirène finale. Et de fait, comme ce fut le cas en première et deuxième période, Julien Msumbu en profitait pour saluer la famille en signant le triplé cette fois sur un service de Théo Chergui (41'55) Sept puis huit, un compte plus rond alors qu'Harmand Poupart profitait de l'excellent travail d'Arthur Bichot, solide tout au long de la rencontre, pour solder la marque à 8-0 à la faveur des Dragons.

 

Une fin de match sans histoire pour des Rouennais qui auront fait le métier en prenant les points de la victoire et qui ne manqueront pas dans la moiteur du vestiaire de remercier leur portier Erwan Jaouen pour son blanchissage en lui offrant le palet du match.

 

Buts: Tours - Rouen 0-8 (0-3 / 0-3/ 0-2)
04'10 0-1 Rouen 8: Julien Msumbu (15: H. Poupart) [sup]
09'57 0-2 Rouen 9: Robin Merlin (19: J. Enselmoz) [sup]
18'37 0-3 Rouen 3: Brieuc Houeix (15: H. Poupart) [sup]
20'28 0-4 Rouen 8: Julien Msumbu (21: J. Addamo, 3: B. Houeix)
26'13 0-5 Rouen 11: Joran Reynaud (sans assistance)
29'15 0-6 Rouen 19: Jordan Enselmoz (18: H. Quignard)
41'55 0-7 Rouen 8: Julien Msumbu (6: T. Chergui)
49'50 0-8 Rouen 15: Harmand Poupart (13: A. Bichot)

 

Pénalités: Tours - Rouen 24 mn - 24 mn (12-4 / 4-18/ 8-2)
02'39 PEN Tours 17: E. Plouy-Rossard 2 min - Accrocher
06'53 PEN Tours 13: P. Favre 2 min - Crosse haute
08'31 PEN Tours 4: T. Boulianne 2 min - Charge incorrecte
11'14 PEN Rouen 18: H. Quignard 2 min - Obstruction
12'36 PEN Tours 8: L. Boissé 2 min - Coup de genou
12'36 PEN Rouen 8: J. Msumbu 2 min - Obstruction
12'59 PEN Tours 5: L. Lecomte 2 min - Faire trebucher
17'57 PEN Tours 4: T. Boulianne 2 min - Accrocher
23'05 PEN Tours 4: T. Boulianne 2 min - Coup de genou
25'14 PEN Tours 15: N. Colombel 2 min - Dureté
25'14 PEN Rouen 20: M. Berkani 2 min - Cinglage
33'16 PEN Rouen 19: J. Enselmoz 2 min - Cinglage
36'28 PEN Rouen 22: L. Bicheux 2 min - Cinglage
39'21 PEN Rouen 21: J. Addamo 2 min - Charge contre la tête
39'21 PEN Rouen 21: J. Addamo 10 min - Méconduite
43'09 PEN Tours 8: L. Boissé 2 min - Charge contre la bande
45'08 PEN Rouen 7: V. Durand 2 min - Cinglage
46'23 PEN Tours 5: L. Lecomte 2 min - Charge contre la bande
58'29 PEN Tours 4: T. Boulianne 2 min - Retenir
59'48 PEN Tours 19: C. Virlouvet 2 min - Dureté


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :