"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U22 Revers picard...

 

Si au football, la traditionnelle trêve des confiseurs met entre parenthèse le championnat durant les fêtes de fin d'année l'espace de quelques jours, en espoir Elite au hockey sur glace, c'est un bon mois d'interruption qui viendra couper l'élan d'un championnat avec aucun match de programmé en décembre, hormis les matchs décalés. Une très longue trêve en partie due aux Championnats du Monde U20 qui se dérouleront du 13 au 21 décembre à Dunaujvaros en Hongrie, qui emmènera les Dragons U22 à Angers le 04 janvier à l'occasion de leur prochaine journée.

 

Auparavant, c'est à Amiens que les Dragons devaient acquitter la 13ème journée avec en toile de fond le choc pour la première place entre les deux équipes de tête. Un « 13 » qui n'aura pas nécessairement porté bonheur aux jaunes et noirs, contraints d'abdiquer face à l'intenable équipe amiénoise sur le score de 5 buts à 2. Bien que vainqueurs lors de leur première confrontation sur le score de 5 buts à 3 sur l'Ile Lacroix, c'est sur la pointe des patins que les Rouennais se rendront en Picardie conscient que défier le leader sur sa glace ne serait pas chose aisée. Et de fait, avant la barrière des cinq minutes, les affaires débutaient mal pour les Dragons alors que le haut-savoyard Fabien Bourgeois trouvait l'ouverture pour le compte de l'étendard rouge et noir (03'41) Dans l'impossibilité de revenir au score en dépit de leurs efforts, les rouennais frôleront même la correctionnelle en fin de tiers sur un périlleux trois contre cinq à négocier sans conséquence finalement (17'57)

 

Toutefois, des limbes à l'enfer, il n'y a qu'un pas pour y séjourner et les Dragons, pour le tiers médian, connaîtront toutes les difficultés du monde à rester au contact de l'armada amiénoise sure de son fait. Ainsi, sur la première supériorité numérique du deuxième tiers-temps, Amiens parvenait à doubler la mise (22'57) plongeant un peu plus les Dragons dans le doute. Le coup de massue du début de tiers passé mais pas oublié, les Rouennais s'évertueront à faire plier l'arrière garde rouge et noire, logique détentrice du titre honorifique de meilleure défense du championnat. Rien n'y fera pour des rouennais qui subiront un troisième coup de poignard en fin de période administré par Romain Carpentier (3-0 à 37'37) 3-0 fin du deuxième tiers, l'addition semblait déjà lourd pour les rouennais.

 

Néanmoins, après avoir perdu les deux premiers tiers (1-0 puis 2-0), les Rouennais auront à cœur de ne pas plier sans donner quelques coups. Se relançant en avantage numérique sur un lancer efficace de Brieuc Houeix (3-1 à 44'45), l'escouade haut-normande espérait bien en profiter pour lancer la cavalcade. Hélas, mal lotis, les Dragons ne parviendront, au mieux, qu'à se maintenir à hauteur dans cette troisième période. Axel Rioux, dans la foulée du retour en grâce des Dragons, profitait d'une passe de Nicolas Leclerc pour doucher les espoirs rouennais (4-1 à 51'52) Même si Théo Lanvers mettait un point d'honneur à réduire la marque (53'02) provoquant au passage l'ire et l'expulsion du portier amiénois Guillaume Duquenne, ce sont bien les amiénois qui auront le dernier mot dans cette rencontre, Quentin Fauchon, au gré d'un filet déserté par Quentin Papillon pour créer le surnombre, qui soldera les comptes à 5-2 (58'23)

 

Désormais relégués à deux longueurs d'Amiens avec un match en plus, Rouen, deuxième, aura sans doute toutes les difficultés du monde à désarçonner Amiens de son piédestal à cinq journées de la fin de la saison régulière. Dans le sillage des Dragons, la bonne affaire du week-end aura été pour Hockey 74 qui aura bien réagi après son revers subi l'Ile Lacroix (6-5) lors de la dernière journée. En effet, sur leur glace face à Angers, longtemps menés au score, les joueurs de l'Entente, grâce à un but libérateur, à plus d'un titre, du défenseur Kévin Maso, parviendront à s'imposer 4 buts à 3 se maintenant ainsi à la troisième place à égalité de points avec Dijon solide quatrième, Angers et ses quatre points de retard sur le quatuor de tête, se trouvant ainsi distancer légèrement.

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :