" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

Sur la bonne route...

Sur l'autoroute du succès depuis deux journées avec deux victoires face à Wasquehal et Le Havre, le Cadet Excellence Rouennais recevait, à l'occasion de la troisième journée, un adversaire bien plus discourtois à jouer avec la visite des Gothiques d'Amiens. Loin de se retrouver bloqués au péage, les jeunes Dragons enfonceront la barrière en s'imposant 5 buts à 4.

En effet, pas le temps de faire de pause pour les Dragons. Coupables d'excès de vitesse lors de ses deux premières parties avec 30 buts marqués, les rouennais ne décéléraient pas et maintenaient un tempo élevé en ouvrant la marque par Alexandre Chergui à peine les cinq minutes de jeu franchies. Même si les Normands ne parvenaient pas à tromper à nouveau Jérémy Boehrer le gardien picard dans la première période, les kilomètres défilaient en leur faveur laissant Guillaume Duquenne seul dans son but, orphelin de palet à ramasser au fond de ses filets. Avec un but d'avance au tableau d'affichage, le cortège rouennais était loin d'être parvenu encore à destination.
 
La route était bien longue d'autant plus qu'un bouchon devant le but rouennais à la mi-match brisait la moyenne de vitesse des joueurs de Jonathan Paredes. Ainsi, profitant d'une passe de Jonathan Martinek, le saint-pierrais-miquelonnais David Artano trouver l'égalisation (29'45) avant que cinq minutes plus tard, la ligne minime picarde ne parvienne à tromper la vigilance de Guillaume Duquenne par l'intermédiaire du compiégnois Fabien Kazarine (1-2 à 34'55)

Les voyants allumés, proches de se stopper sur la bande d'arrêt d'urgence, les Rouennais se retrouvaient menés au score jusqu'à la réaction aussi rapide qu'efficace de Hélian Leprieult qui ramenait tout ce joli petit monde à parité à la fin de la deuxième période (36'06)

Dans ce derby de l'excellence, la décision sera prise durant un dernier vingt minutes prolifique en buts. Jusqu'alors peu propice aux buteurs, la rencontre s'emballait à l'image de Johan Saint-André qui appuyait sur la pédale d'accélérateur dès les premières montées du troisième tiers. Sous l'impulsion du lutin orléanais, les Dragons prenaient à nouveau la main (43'03) avant qu'Alexandre Chergui dans la foulée (46'26) n'instaure une distance de sécurité plus intéressante (46'26) Menant 4 buts à 2 désormais, les rouennais pouvaient désormais envisager d'arriver à bon port. Même si Joel Dosreis réduisait la marque (4-3 à 47'23), Alexandre Chergui continuait de faire se trémousser le palet au fond des filets picards pour son triplé personnel (49'49)

A 5-3, la pression restait néanmoins de mise sur la cage gardée par Guillaume Duquenne. N'ayant pas loisir de flemmarder sur une aire de repos, les rouennais devaient continuer de surveiller le possible retour picard à l'image de Fabien Metais qui édulcorait la note à nouveau (5-4 & 57'31)
 
Légèrement trop tard pour les joueurs d'Olivier Duclos qui ne parviendront pas à doubler les Dragons avant la sirène finale. Troisième victoire en autant de rencontres pour les Cadets Excellence rouennais qui auront loisir de défendre leur invincibilité le 08 novembre prochain à l'occasion de la réception de Dunkerque.
 
Dimanche 11 octobre 2009, championnat U18 Excellence, 3ème journée
Rouen - Amiens 5-4 (1-0 / 1-2 / 3-2) // Pénalités :  Rouen 28 mn - Amiens 6 mn

 
06:06: 1-0 Rouen: 17: Alexandre CHERGUI (4: Johan ROUGE)
29:45: 1-1 Amiens: 22: David ARTANO (16: Jonathan MARTINEK; 9: Valentin POULAIN)
34:55: 1-2 Amiens: 23: Fabien KAZARINE (3: Maurin BOUVET; 5: Fabien METAIS)
36:06: 2-2 Rouen: 8: Hélian LEPRIEULT (14: Louis-Marcel POIDEVIN)
43:03: 3-2 Rouen: 9: Johan SAINT-ANDRE
46:26: 4-2 Rouen: 17: Alexandre CHERGUI
47:23: 4-3 Amiens: 4: Joel DOSREIS (18: Clément FESSIER; 12: Nicolas GOURVENNEC)
49:49: 5-3 Rouen: 17: Alexandre CHERGUI (4: Johan ROUGE; 3: Elliot VERGNE)
57:31: 5-4 Amiens: 5: Fabien METAIS (4: Joel DOSREIS)



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :