" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U18B Fin de série

 

Avant un week-end prochain décisif au Pays Basque avec deux confrontations face à Anglet (24 & 25 janvier 2015), l'Elite B jaune et noire aura vu sa belle série de victoires s'interrompre à Viry-Châtillon non sans combattre.

 

Vainqueurs dernièrement par deux fois face à Amiens 2 et face au Pole France Féminin, le tout sur l'Ile Lacroix, les Dragons de l'Elite B en déplacement à Viry auront connu, certes, moins de réussite, mais auront néanmoins tenu l'espace de quarante minutes chez un des gros bras de l'Elite B, les parisiens occupant la place de dauphin du leader gapençais. Dans un contexte un soupçon délicat avec un effectif pour le moins réduit entre les blessés, absents et matchs U15, les rouennais souffraient d'entrée de jeu. Rapidement détachés au score après deux buts paraphés par Benjamin Tellier (05'40) et Ange Boitard (11'08), les rouennais trouveront la ressource pour venir au score par Victor Ramos, réconcilié avec ses mains qui pouvait afficher un large sourire au moment de rentrer au banc après le 2-1 (18'42) Si avant la première sirène, Viry-Châtillon reprenait sa marche en avant par Vincent Melin (17'05), il trouvait en réponse le but d'Harmand Poupart (18'41) pour la clôture du score de la première manche à 3-2.

 

Dernier buteur du premier tiers, Harmand Poupart se trouvait être également le premier but du deuxième tiers. Bien servi par son compère de ligne Mouloud Berkani, l'attaquant rouennais ramenait tout le monde à 3-3 (24'27) d'entrée de jeu. Tenaces les rouennais s'accrocheront à leur précieux pécule tout au long de la période notamment grâce à leur portier Dylan Da Costa à nouveau sur les charbons ardents qui multipliaient les interventions salvatrices. Malheureusement, les rouennais ne tiendront pas le score en l'état jusqu'à la deuxième pause, Clément Lallemand pour Viry, se rajoutant à la liste des buteurs parisiens (39'31) Après quarante minutes de haute-volée, les rouennais faisant oublier l'écart dithyrambique au classement entre les deux formations, les franciliens feront parler la poudre durant le troisième tiers-temps.

 

Avec la ferme volonté de rappeler qui était le « patron sur leur glaçon », les Jets de Viry feront voler en éclat la formation jaune et noire durant le troisième tiers. Alors que Lucas Herra Mione (41'06) lançait les hostilités pour le 5-3 (41'06), les affaires s'enchaineront négativement pour les Dragons tout au long de ce vingt minutes à oublier. Tour à tour, Vincent Melin (46'06), Ange Boitard en désavantage numérique (50'40) et Maxime Magalhaes Lima (55'29) alourdissaient copieusement la note d'une rencontre que les rouennais ne méritaient pas de perdre sur un tel écart. Quoiqu'il en soit, Viry, un ton au dessus des Dragons et logique futur vainqueur de la rencontre, n'auront que peu de scrupules à enterrer définitivement les Dragons, Dimitri Engel (56'55) et Benjamin Tellier (58'57) tous deux en avantage numérique, bouclant le score de la rencontre à 10-3.

 

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :