" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U18A En prolongation...

 

Alors que plus tôt dans la soirée, Amiens avait cédé un point au classement en s'imposant à domicile en prolongation face à Hockey 74, Rouen à l'occasion de la 17ème et avant-dernière journée de championnat n'aura guère fait mieux à Reims en décrochant une poussive victoire en prolongation (3-2) Tandis que dans le choc au sommet de cette journée, Grenoble, après son surprenant revers subi à domicile face à Reims lors de la dernière journée, aura retrouvé de la couleur et affirmé son statut de favori pour le titre de champion de France en atomisant dans les Hautes-Alpes Briançon (6-1), le trio des poursuivants Rouen, Briançon et Amiens se livreront à une ultime bataille lors de la dernière journée pour déterminer l'ordre définitif du carré final de cette saison régulière.

 

En attendant la réception du leader grenoblois pour des Dragons bien mal lotis pour cette dernière journée, c'est à Reims que les rouennais iront disputer leur rencontre de reprise après une coupure de presque trois semaines. Enregistrant le retour de blessure de leurs deux piliers défensifs, Victor Durand et Brieuc Houeix, la meilleure défense du championnat présentait de solides arguments à faire valoir face à une équipe champenoise que les normands pourraient croiser en quart de finale. Pour autant, habitués à perdre des points sur la petite glace de la patinoire de Barot comme en 2010 et 2012, Rouen U18 pouvait se darder de n'avoir jamais perdu à Reims. Pour autant, après une première période brouillonne vierge de buts où Rouen bégayait son hockey, à l'entame de la deuxième période, c'est Doryan Besseau pour les locaux qui trouvait l'ouverture sur un but heureux d'entrée de jeu (1-0 à 20'38) Incapables de réagir efficacement, les Rouennais ne parviendront pas à revenir au score lors du tiers médian en dépit de quelques occasions significatives, s'offrant même le luxe à la mi-match de se mettre en danger avec une double infériorité de quelques secondes bien fâcheuse à ce moment de la rencontre (30'39)

 

Passant à travers les gouttes, Rouen retrouvera de sa superbe à l'entame du troisième tiers. Revenus le couteau entre les dents sur le glaçon rémois, c'est tout naturellement que les rouennais trouveront l'égalisation par Victor Durand (40'22) tandis qu'à peine une minute plus tard, Justin Addamo faisait la différence en ajoutant un précieux deuxième but dans l'escarcelle jaune et noire (41'27) Troublés, contraints au temps mort (41'27), les Champenois n'en resteront pas moins désarmés. Si l'orage offensif rouennais était dru, l'incapacité jaune et noire à tuer la rencontre était flagrante et décevante. Et de fait, au détour d'une séquence en avantage numérique, Reims par la crosse d'Antonin Marcelle parvenait à égaliser à 2-2 à cinq minutes de la sirène finale (54'41) Un revers de fortune qui conduira les Rouennais à s'acquitter d'une prolongation face à une valeureuse équipe de Reims. Un point de perdu déjà, les rouennais feront au moins en sorte de ne pas en perdre un deuxième durant la prolongation. Alors que sur un palet litigieux sorti de l'aire glacée, Rouen devait subir deux minutes d'infériorité numérique pour retard de jeu, la clef de la rencontre était trouvée par le trio d'unité spéciale, Julien Msumbu et Brieuc Houeix se montrant efficace au moment d'alimenter en palet le vorace Justin Addamo pour le troisième et décisif but dans une rencontre qui s'achevait en prolongation sur la victoire haut-Normande.

 

Si avec cette victoire étriquée, Rouen chaparde au classement la deuxième place à Briançon, les rouennais ne sont pas dupes et ne devrait pas être en mesure de conserve cette place de dauphin, les Diables Rouges de Briançon endossant le costume d'ultra-favori pour leurs deux dernières rencontres à domicile face à Reims (match en retard de la 8ème journée) et Angers. De fait, pour les Dragons, pour espérer conserver leur troisième place, forts de leurs trois points d'avance sur le 4ème Amiens, un point au moins sera nécessaire à domicile face aux Brûleurs de Loups au risque d'être le « dindon » de cette ultime journée en dégringolant le cas échéant à la 4ème place.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :