" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U13 Pee Wee 2015...

 

Ce samedi lors du deuxième match des play-offs opposant les Dragons du RHE 76 à Epinal, les Dragons qui auront participé au Pee Wee 2015 auront eu la chance d'être salué par le public de l'Ile Lacroix après leur aventure au pays à la feuille d'érable.

 

 

Un rêve de gosse...

Outre l'expérience enrichissante sportive et formatrice pour les joueurs hexagonaux qui y participent, c'est avant tout un « rêve de gosse » pour tous ces Dragons en herbe, heureux d'aller pour la première fois ou de retourner au pays où le hockey est roi, à l'image de Sophian Levasseur, l'un des participants à l'aventure 2015 qui se confiait avant de partir, les yeux plein d'étoiles : « Le Canada est un beau pays où le hockey sur glace est le sport national, c'est vraiment extra d'y aller, on ne fait pas ça tous les jours. C'est quelque chose que l'on n'oublie pas avec plein de souvenirs sur la glace comme les matchs au milieu du centre commercial dans les Galeries de la Capitale ou en dehors avec la neige, Val Cartier et ses pistes de luge. C'est un grand voyage, c'est vraiment super, c'est palpitant de pouvoir vivre cette expérience au Colisée. C'est la dernière année où je pourrais aller au Tournoi Pee Wee , il faut que j'en profite un maximum et j'espère que l'on pourra avancer le plus loin possible dans le tournoi. » Une excitation que l'on retrouve également chez l'un de ses coéquipiers Jonas Lemetais, tout aussi impatient « Je suis content d'y retourner même si j'ai l'expérience de l'année dernière, cela sera sans doute moins impressionnant mais c'est un grand tournoi, dans une grande patinoire avec plein de monde. « 

 

L'aventure 2015...

Et pour cette édition 2015, les émotions sportives auront été rendez-vous pour les deux équipes rouennaises engagées que cela soit au Tournoi Pee Wee ou Tournoi de Bernières Saint-Rédompteur. Lancés dans le grand bain en International-C sur la magnifique glace du Colisée Pepsi de Québec, les Dragons de Rouen 1 ne manqueront pas le rendez-vous du premier match disputé face aux hongrois du Budapest Vasas. Rapidement devant après deux minutes de jeu dans la première période, les rouennais mettront à profit la deuxième période pour creuser l'écart en ajoutant quatre buts dans leur escarcelle. 5-0 puis 6-0 avec un ultime but dans la dernière période et les Rouennais pouvaient filer tout droit vers le tour suivant face aux Bulldogs de Saint-Félicien. Vainqueurs au tour précédent du Garaga de Saint-Georges (4-2), les québécois, pourtant si chaleureux au quotidien, feront pleurer à chaudes larmes un Dragon tout proche de l'exploit. Devant au tableau des scores à la fin de la première période, le tiers médian ne permettra pas aux deux équipes de se départager. Menant 2-1 à quelques minutes de la fin les rouennais se feront rejoindre à 2-2 avant de céder durant la prolongation.

 

Une déception légitime qui sera rapidement balayée tant les rouennais auront livré une belle bataille résumée par leur entraîneur Christophe Renard « Après le match face à Budapest où nous avons dominé tout au long de la rencontre, face à Saint-Félicien, nous avons été dominé tout le match mais nous avons su rester sérieux et discipliné en défense tout en se montrant efficace sur les contres. On perd malheureusement en mort subite mais sportivement, cela reste effectivement une belle expérience et une belle aventure où les gamins auront su faire corps et se dépasser pour aller atteindre les objectifs, le tout devant 8000 personnes ! »

 

Pour la deuxième équipe rouennaise, c'est un océan de sourires qui viendra illuminer le visage des Dragons à l'issue de la finale de la 40ème édition de la coupe CMB Paul André Duquet disputée dans le cadre du tournoi international de Bernières Saint-Rédompteur. Vainqueur de leur première confrontation 3 buts à1 face à Victoriaville, les jeunes Dragons pouvaient poursuivre leur chemin et intégrer la Coupe « IGA Famille Rousseau » classe B où ils batailleront face aux gouverneurs de Sainte-Foy. Electrisés par leur première victoire dans le tournoi, le maillot de la France sur les épaules, les rouennais, le maillot tricolore, le cœur jaune et noir, parviendront à s'extirper du traquenard québécois avec à la clef un blanchissage pour le portier rouennais et une victoire 4 buts à 0. Jamais deux sans trois dit le dicton et les Dragons feront leur la devise au tour suivant face face à Husky 3. Dans une partie enlevée où les buts seront de part et d'autres, à nouveau les rouennais faisaient preuve d'une belle solidarité pour s'imposer 6 buts à 5. Hélas pour les rouennais dans cette partie de tableau, l'aventure s'arrêtera là , les Royaux de Cap-Rouge Saint-Augustin brisant l'aventure des Dragons en s'imposant 4 buts à 1. Bien qu'éliminés de la « IGA Famille Rousseau Cup », un dernier match restait à négocier pour les rouennais une finale de la Coupe Paul André Duquet face à Husky 3. Déjà opposé avec une victoire 6-5, les rouennais feront encore mieux pour cette finale électrique. Soutenus par leurs copains de Rouen 1, le drapeau tricolore sera planté au centre de la glace grâce à une équipe de Dragons qui s'imposera 6 buts à 1.

 

De quoi rendre fier leur entraîneur David Dostal disert sur la question « Nous avons pris ce tournoi au sérieux dès le premier match, à chaque match, dès nos premières présences, nous avons su assommer l'adversaire en marquant très tôt et faire la différence au fil du match. En pouvant compter sur nos deux gardiens qui ont été particulièrement efficaces tout au long de la semaine et nos lignes capables de marquer, nous avons pu disputer de belles rencontres » résume-t-il avant de conclure « Toute l'équipe a rempli son rôle tout au long de la semaine en se montrant notamment très solidaire. C'est une formidable expérience humaine pour nos joueurs. »

 

 

Pee Wee, de père en fils...

De cette édition 2015, chaque Dragon, chaque encadrant et entraîneur, chaque parent pourra garder de précieux souvenirs tant la semaine aura été belle. Une tradition pour le Club de Hockey Amateur de Rouen que cette aventure au Québec où plusieurs générations de Dragons se seront succédées pour vivre les émotions sportives teintées à la feuille d'érable. L'occasion de glisser un clin d'oeil affectueux à la génération 92-93 qui aura vécu, il y a 10 ans tout rond, la plus belles des aventures québécoise jaune et noire.

 

Cette année là, David Lemetais, leur entraîneur emmenait tout un groupe dans une aventure renversante qui les conduira en finale face à Saint-Georges-de-Beauce «  C'est la plus belle chose qui me soit arrivé dans le hockey, cette aventure nous a permis de donner à des enfants des émotions qu'ils ne revivront jamais. Cette édition de 2004-2005 n'était pas un objectif principal en soit mais une parenthèse heureuse intégrée à une aventure de plusieurs années avec la génération 92-93 » résume-t-il la voix encore teintée d'émotions avant de faire le lien avec le présent « 10 ans plus tard me dire que Jonas mon fils patinera là où j'ai connu des telles émotions, est quelque chose de particulier. » Une fierté ressentie également par l'attaquant rouennais Jonas, fier de son papa « C'est super pour lui d'être aller en finale surtout après avoir battu en demi-finale les Sharks de San José. On en a parlé souvent du Pee-Wee, ça devait être quelque chose d'énorme. « 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :