"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

CDM L'Autriche confirme...

 

La Norvège et l'Autriche débutent la seconde journée de ce tournoi. Un match qui pourrait d'ores et déjà s’avérer décisif pour deux équipes en ballottage favorable après le premier jour du tournoi. Les Autrichiennes s'approprient la rondelle en début de rencontre, la première action dangereuse est à mettre à l'actif de la capitaine Esther Kantor qui transperce la défense Nordique, sans conclure.

 

Première supériorité pour les joueuses du Tyrol, la redoutable Anna Meixner sème le trouble dans la défense, sans parvenir à trouver la faille. Les Norvégiennes opèrent en contre depuis le début de la partie mais vont pouvoir s'installer après un surnombre Autrichien. La gardienne Autrichienne, Paula Marchhart sauve un palet sur sa ligne, ses coéquipières partent en contre dans la foulée et Eva Beiter-Schwarzler ouvre le compteur but Autrichien en infériorité numérique (0-1 à 9,12'). Nouvelle supériorité pour les Nordiques lorsque Martinsen, impressionnante de rapidité, est stoppée illégalement. L'Autriche, bien regroupée devant sa gardienne, annihile les offensives Danoises et s'offre même un second contre, cette fois le poteau sauve les Norvégiennes. Il ne reste que 26 secondes dans le 1er tiers, c'est le moment que choisit Mathea Fischer pour transpercer la défense adverse, et, d'un revers en lucarne, ramener la Norvège à égalité (1-1 à 19,34').

 

Les deux équipes démarrent le second tiers, pied au plancher. La rondelle est rapidement transportée de part et d'autre et il faut deux grandes gardiennes pour maintenir le score de parité.La Norvège n'arrive plus à sortir de sa zone, elle craque et laisse Denise Altmann redonner l'avantage à l'Autriche sur un nouveau jeu collectif parfaitement orchestré (1-2 à 26,17'). Les Norvégiennes se retrouvent deux fois de suite en infériorité, leur gardienne Ingrid Sandven résiste jusqu'à ce tir lointain, dévié sous son nez par Esther Kantor (1-3 à 33,17'). Une relance Nordique dans une crosse Autrichienne, celle d' Eva Beiter-Schwarzler en l’occurrence, lui offre sur un plateau son deuxième but du match (1-4 à 38'00). Fin d'un deuxième acte dominé de fond en comble par une Autriche impériale.

 

La Norvège n'a plus le choix, Anniken Olafsen sonne la révolte dès la reprise. Son tir, puissant, part se loger dans la lucarne de Paula Marchhart, de quoi remettre son équipe sur les bons rails (2-4 à 40,16'). Ces mêmes Norvégiennes, semblent prendre pour la première fois du match, l'ascendant sur le jeu. Cependant elles pêchent toujours dans la finition. Les Autrichiennes patientent, ferment la porte aux offensives adverses, et profitent d'une supériorité. Toujours pas d'évolution lorsque le coach Norvégien sort son gardien, son équipe est à deux doigts de revenir au score, rien n'y fait. Les deux temps-morts se suivent, l'Autriche gère parfaitement la dernière minute et Eva Beiter-Schwarzler inscrit un triplé en cage vide (2-5 à 59,48).

 

L' Autriche signe sa deuxième victoire en autant de match, elle se positionne en sérieux candidat à l' accession. Les Norvégiennes auront proposé un hockey bien trop timoré pour inquiéter leurs adversaires, elles sont désormais reléguées à quatre points de l' Autriche.

Mathea Fischer est désignée meilleure joueuse Norvégienne.

Eva Beiter-Schwarzler, avec 6 points en l' espace de deux matchs, récolte les honneurs coté Autrichien.

 

Ludovic Duchesne.

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :