... " Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015 ...

CDM Le Danemark sourit

 

Le Danemark et la Norvège s'affrontent pour une place provisoire sur le podium. Les Norvégiennes, tout de rouge vêtues, doivent l'emporter pour ne pas voir leurs adversaires du jour s'envoler au classement.

 

Seules les Danoises parviennent à se montrer dangereuses en ce début de partie tandis que les Nordiques peinent à transporter le palet à l'attaque. Josefine Jakobsen se présente seule face à la cage adverse, elle est illégalement stoppée, supériorité à venir pour les Danoises. La Norvège, compacte derrière, résiste, le score reste inchangé. L'ouverture du score intervient lorsque Josefine Jakobsen, esseulée devant le but, reprend une passe de Maria Olausson, le Danemark prend les devants (0-1 à 15,15'). Les Norvégiennes, avec quelques rares occasions en avantage numérique, ne sont pour le moment pas en mesure de perturber leurs adversaires, patientes et devant au tableau d'affichage.

 

Les zones défensives étant quadrillées, les lancers à la cage sont peu fréquents. Quand soudain les Danoises, par l’intermédiaire de l'intenable Josefine Jakobsen, doublent la marque. Un tic-tac-toe réglé à la perfection, et l'attaquante Danoise s'offre un doublé. Un slap d'une précision chirurgicale (0-2 à 25,44') La Norvège obtient une supériorité, mais alors qu'elle croit inscrire un but, il est refusé pour crosse haute. Dur à admettre pour des Nordiques privées aujourd'hui de leur attaquante Helene Martinsen . Scène plutôt comique lorsque Julie Gregersen, seule devant la cage, casse sa crosse au moment d'alourdir le score. La fameuse crosse, abandonnée sur la glace, provoque une perte de palet de la défense Norvégienne. Mais la gardienne Veronica Nilsen, s'emploie à maintenir son équipe à flot. Espoir de courte durée cependant. Malene Frandsen et Michelle Weis s' échappent en deux contre un, cette dernière trompe Nilsen qui relâche le palet dans sa propre cage (0-3 à 35,05). La Norvège n' abandonne pas, se procure des occasions ainsi qu'un nouveau powerplay mais le score n’évoluera plus dans ce deuxième tiers-temps.

 

Peu d'occasions à se mettre sous la dent lors de ce début de dernier tiers, si ce n'est lors d'une supériorité Danoise, bien organisée et dangereuse a plusieurs reprises. A neuf minutes du gong final, la Norvège se retrouve en avantage numérique, une des dernières chances de rattraper l'écart conséquent. Les situations abondantes devant la cage Danoise n'aboutissent pas. La fin de match est dominée par les Danoises, qui pleines de sang-froid, attendent tranquillement de fêter leur deuxième victoire du tournoi.

 

Précieux succès pour le Danemark, qui recolle au peloton de tête, après un match globalement maîtrisé. La Norvège quant à elle, reste à la merci de la France et de la Lettonie, qui s'affronteront ce soir. Maria Olausson, est désignée meilleure joueuse Danoise du match. Marlene Gunther Récolte les honneurs coté Norvégien.

 Ludovic Duchesne



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :