" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

D3 Marseille sur le fil...

 

Après son court mais précieux succès face à Wasquehal, c'est face aux Spartiates de Marseille que les Dragons devaient s'attaquer. Un nouveau menu de choix pour les rouennais face à la meilleure équipe de la Poule D et surtout le principal prétendant au titre de championnat de France de Division 3.

 

Bien qu'ayant souffert la veille contre Chalons, s'imposant 7-4 qu'au prix d'un troisième tiers puissant avec à la clef quatre buts pour aucun rendu, les Marseillais faisaient honneur à leur statut en attaquant fort la rencontre en prenant les devants sitôt passé la mi-tiers . Sans surprise, c'est l'ex-international et ex-dragon, Luc Tardif qui donnait le ton dans cette partie en ouvrant le score en avantage numérique (0-1 à 12'15) Pour autant loin de se démonter face à la belle machine marseillaise, les rouennais avec leurs moyens allaient revenir au score.

 

Non pas en première période où pourtant ils auront quelques occasions notamment sur leurs séquences en avantage numérique (00'19, 05'27) mais à l'entame du tiers médian alors que les Spartiates étaient parvenus à tuer une double infériorité numérique (21'15) C'est l'expérimenté Clément Hondier qui parvenait à trouver l'égalisation à 1-1 (26'04) Toutefois dans cette période, les échanges de « bons procédés » se poursuivront avec un deuxième but marseillais celui de Roman Novotny (34'46) auquel répondait quasiment immédiatement Julien Thomas pour le 2-2 (37'17) C'est d'ailleurs sur ce score de parité à 2-2 que les deux équipes se sépareront à la deuxième pause.

 

Un long moment d'incertitude dans la troisième période où les minutes défileront sans que ni les uns ni les autres ne soient en mesure de prendre la main en dépit de trois tentatives en avantage numérique pour les Dragons (43'41, 45'34 & 55'57) Une inefficacité offensive que les rouennais paieront au prix fort puisque à trois minutes de la sirène finale, Luc Tardif crucifiait les Dragons avec un doublé et surtout un troisième but décisif qui donnait la victoire aux marseillais.

 

Avec deux victoires au classement, Marseille est d'ores et déjà assuré de faire partie des deux élus pour la promotion sportive en Division 2. Quant aux Dragons, il leur restera un match à disputer celui de dimanche, décisif face à Châlons.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :