" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

EDF U18 "Presque" en bronze...

 

Avec en ligne de mire une possible médaille en cas de victoire face à la Hongrie conjuguée à une défaite norvégienne face au Danemark, c'est avec une belle envie de bien faire que les bleuets abordaient leur dernier match de ces championnats du monde U18 disputé à Debrecen en Hongrie.

 

Après avoir enregistré deux victoires face à la Norvège et au Kazakhstan pour deux défaites face au Danemark et la Biélorussie, les tricolores, débordent d'enthousiasme, ne mettaient guère longtemps à trouver l'ouverture. Pour son anniversaire, Bastien Maia s'offrait en cadeau une passe à destination de Jean Gleizes qui laissait Jordann Bougro ouvrir le score pour la France avant la barrière des cinq minutes (1-0 à 04'32) Une poignée de minutes plus tard, Jeoffrey Couvat balançait le palet depuis la bleue hongroise, à la réception Alexandre Texier se jouait du portier du pays des Magyars pour un 2-0 tellement précieux (2-0 à 12'19)

 

D'ores et déjà relégué à domicile avec une place de lanterne rouge, la Hongrie n'en avait pas encore fini avec son calvaire. En effet, volubile offensivement, la France se servait d'un jeu en avantage numérique pour porter la marque à 3-0 sous la houlette de Gabin Ville (24'59) Dans la foulée, déjà impliqué dans deux des trois buts français, Jean Gleizes profitait d'une passe de son compère de ligne Jordann Bougro pour rafler la mention spéciale sur le quatrième but de la rencontre (26'19) A 4-0, la France pouvait désormais laisser venir d'autant plus que la Hongrie semblait clairement résignée. Ou pas ! Contrairement à ce que l'on pouvait s'attendre pour cette fin de période par deux fois les Hongrois réduiront le score (33'31 & 39'34) ramenant le tableau d'affichage à un plus propret 4-2.

 

Sursaut d'orgueil ou pas, il restait encore une période pour les Hongrois et toujours la possibilité de rentrer au score. Toutefois, alors que la tension montait d'un cran avec quelques altercations ici ou là, Brieuc Houeix (45'59) et Rémi Selerier (47'55), les tricolores expédiaient les affaires courantes et se mettront définitivement à l'abri sous la pression d'Alexandre Texier qui s'offrait le doublé, le cinquième but français et le dernier but tricolore du tournoi, le tout en un but (55'06)

 

Victoire 5-2 des bleuets et bonne affaire au classement pour les français qui chapardent la troisième place à la Norvège en attendant le résultat du score de la rencontre entre le Danemark et la Norvège, une victoire du leader danois offrirait une excellente et succulente médaille de bronze à la team bleuet.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :