... " Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015 ...

U15 Retour au sourire...

 

Deuxième match pour le carré de demi-finale U15 disputé à Amiens pour l'équipe de Rouen U15 cette fois face à Angers, après son incongru revers 9-8 aux tirs aux buts face aux Gothiques.

 

Perdre un match après avoir mené 6 buts à 2 comme la veille face à Amiens, difficile pour les U15 de se remettre en selle et c'est pourtant ce qu'ils arrivaient à faire face aux Ducs. Bien que poussifs en début de rencontre, avant la limite des dix minutes dans le premier tiers, les rouennais trouvaient l'ouverture par Lévy Raux (09'47) Toujours un peu fébriles, les jeunes Dragons se feront piéger dans la foulée moins d'une minute plus tard alors que Léo Magrangeas retournait sur son banc le sourire aux lèvres après son égalisation à 1-1 (10'26) Nul doute que le scénario de la veille encore bien en tête pesait bien lourd dans les patins rouennais qui ne parvenaient pas à accélérer dans cette période. Et lorsque la première sirène retentissait, la grise mine était de rigueur coté jaune et noir.

 

Clairement une étincelle était nécessaire pour débloquer les Dragons dans cette rencontre. Et même si la tribu des parents jaunes et noirs devront patienter une dizaine de minutes avant de voir l'éclaircie mais elle finissait par surgir sous l'impulsion d'Arthur Zavani qui portait la marque à 2-1 (29'06) Relayé dans la foulée par Antonin Germond (29'17) puis en avantage numérique par Robin Rabl (39'05), Rouen retrouvait de la couleur et s'envolait au score en menant 4 buts à 1 à la fin de la deuxième période.

 

Décomplexés et libérés les rouennais ne cèderont plus une once de glace à leurs adversaires ligériens. A tel point que les joueurs jaunes et noirs s'envoleront vers une probante victoire, Yoan Salve débutant le récital (45'05) relayé dans la foulée par Nicolas Plaquevent en avantage numérique (55'26) Un « jamais deux sans trois » dans ce tiers puisque pour conclure et parachever la victoire jaune et noire Robin Rabl ajoutait un septième et dernier but (59'49) synonyme de victoire 7 buts à 1.

 

Une victoire, une défaite pour les rouennais et un bilan qui s'équilibre avant le dernier rendez-vous de dimanche face à Anglet avec comme but de décrocher l'une des deux places qualificatives pour la finale amiénoise du week-end prochain.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :