"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U13 A Strasbourg ! :)

 

En Alsace tout le week-end, les U13 rouennais auront eu fort affaire pour défendre les couleurs jaunes et noires. Un tournoi bien sympathique qui permettra aux rouennais de se préparer comme il faut pour leur tournoi à la maison avec une quatrième place décrochée derrière le trio Plzen – Fribourg – Mannheim.

 

Pour son premier match, c'est face à l'Etoile, une équipe composée de joueurs de Strasbourg et Courbevoie que les Dragons allaient devoir s'atteler à la tâche. Sitôt le premier palet gagné au coup d'envoi, les rouennais prenaient leurs aises en squattant ostensiblement la zone défensive adverse. Si le portier de l'Etoile retardait un temps l'échéance avec quelques arrêts intéressants, les rouennais ne tarderont pas à trouver la faille avec l'ouverture du score (03'57) Poursuivant son travail offensif notamment sur un jeu collectif devant la cage qui permettait sur la troisième tentative de faire grimper le score à 2-0 (05'27), les Dragons continuaient de pousser pour conclure la marque de la première période sur un sympathique 3-0 (06'08) Tout juste deux minutes pour souffler à la pause que déjà les rouennais reprenaient le fil de la conversation offensive. Face à une défense de l'Etoile un soupçon résignée et maladroite, Rouen accentuera l'écart en marquant quatre buts dans cette période (13'32 , 16'38, 16'54 et 17'36) lui permettant de remporter ses premiers points : 2 points pour sa victoire au premier tiers et deux supplémentaires pour son succès en seconde période.

 

A l'instar du match précédent, pour leur deuxième rencontre face aux Suisses de Morges, les rouennais étaient les premiers à s'illustrer offensivement. Si dans le gruyère suisse, les trous sont nombreux, dans la défense de Morges, ils l'étaient nettement moins et les rouennais tardaient à trouver la faille s'exposant même à quelques contre-attaques qui permettaient au portier rouennais de s'illustrer. Néanmoins, à force d'abnégation, Rouen trouvera l'ouverture sur un nouvel assaut cette fois couronné de succès (03'46) Libérée, l'artillerie jaune et noire s'en donnera à cœur joie avant la fin de la première période en ajoutant deux nouveaux filets (08'41 & 09'10) concluant ainsi une très belle première partie de match à 3-0. Nul doute que cela ne déplaira pas aux Dragons ni à leurs parents supporters, en ce début du tournoi, Rouen semblait abonné aux 7-0. Après ce score acquis face à l'Etoile, les Dragons s'acquitteront d'un résultat à l'identique pour la deuxième partie de rencontre. Après une première tentative avortée moins de dix secondes après la reprise, Rouen loin de se démobiliser, repartait de plus belle en pilonnant la cage suisse. Une première tentative réussie (11'47), une deuxième en power-play sur un beau jeu en avantage numérique et Rouen s'envolait au tableau des scores face à des Suisses qui en perdaient leur latin accusant le coup et subissant deux nouveaux coups du sorts avant la fin de la rencontre (17'35 & 17'55)

 

Tout autre morceau pour les Haut-Normands pour leur troisième match cette fois face aux Tchèques de Plzen. Un cran au dessus, les tchèques prenaient rapidement les devants grâce à leur organisation sans faille (02'23) Bien que menés au score, les rouennais feront preuve de cœur pour résister à cette diabolique équipe tchèque. Tenant le score sur une longue séquence en infériorité numérique (06'15), pliant sans rompre défensivement sous les coups de boutoirs adverses (08'26), les rouennais manquaient même l'égalisation de peu sur la dernière séquence en avantage numérique de la première période (08'46) Pour le deuxième round, les tchèques poursuivront leurs vagues offensives. Doublant la mise sur une séquence collective et surtout gagnante (11'28), Plzen épuisait les rouennais recroquevillés en défense. Une bien belle résistance qui n'empêchera pas les rouennais de s'acquitter d'un troisième et dernier but dans une rencontre où les tchèques auront démontré qu'ils étaient des « clients  sérieux » pour s'imposer dans ce tournoi (18'18)

 

Dernier match de cette première journée du tournoi de Strasbourg avec l'opposition face aux locaux de l'Etoile Noire. Un premier palet gagné à l'engagement de bonne augure et les rouennais tentaient leur chance sur un palet récupéré en zone défensive, relayé parfaitement dans la neutre pour un lancer en zone offensive qui allait embrasser tendrement le poteau. Une bien belle action collective jaune et noire qui aura le mérite de « doper » les Dragons qui trouvaient l'ouverture à forcer de persévérance (04'42) Doublant la mise une poignée de secondes plus tard, la bonne entente rouennaise leur permettait de rapidement porter la marque à 3-0 (06'59) Bien que menés 3-0, les Strasbourgeois ne seront pas en reste pour se faire respecter à la maison en réduisant la marque dans la foulée (06'59) Vexés, les Dragons mettront un point d'honneur à s'accaparer le dernier but de la première période pour un joli 4-1 (08'32) Après quelques poussifs atermoiements de part et d'autres, le jeu reprenait de plus belle après quatre minute de jeu. Sollicité et diablement efficace dans son filet, le portier alsacien devait néanmoins se résoudre à s'incliner par deux fois (15'38 & 16'25) Malmenés et indisciplinés avec une « vilaine pénalité » qui leur coutait un septième but en désavantage numérique (19'16), les Etoiles Noires, loin d'être au fin fond de la galaxie, tentaient une dernière sortie sur la fin de match en vain, Rouen s'imposant finalement 7 buts à 1 concluant ainsi son parcours en phase de poule à la deuxième place derrière les intouchables tchèques de Plzen.

 

Une nuit de sommeil plus tard, retour sur la glace de l'Iceberg pour les Dragons avec cette fois les choses sérieuses qui commencent avec une confrontation face au leader de la poule B : Fribourg. Une partie qui ne s'annonçait pas de tout repose pour des Rouennais qui trouvaient contre toute attente l'ouverture du score rapidement après seulement dix secondes de jeu (00'10) Une joie de courte durée puisqu'il ne faudra que 19 secondes à Fribourg pour trouver l'égalisation (00'29) De ce début de match de folie, il faudra retenir la persévérance rouennaise qui tentait tant bien que mal de faire face aux suisses. Et ils y parvenaient ces diables de Dragons en marquant un deuxième but souriant (05'04) Loin d'être sorti du traquenard suisse, les Seino-Marins donnaient tout y compris lorsque le « géant suisse » s'envolait pour tenter d'égaliser. Repris in extremis et bien appuyé par le cerbère jaune et noir, Rouen faisait preuve de ténacité défensive en dépit d'une fin de période largement à l'avantage des suisses qui pilonnaient la cage rouennaise à tout va. Plusieurs tentatives qui finiront par payer, Fribourg égalisant à 2-2 à quelques secondes du terme de la période (09'54)

 

Après une première période solide des rouennais, la deuxième période sera plus difficile. Même si Rouen se procurait une bonne petite occasion bien paradée par le portier helvétique, les Suisses profiteront d'un surnombre rouennais pour prendre la main (14'58) Désormais devant au tableau des scores, Fribourg, tel un coucou suisse bien réglé, lançait la machine et poussait les Dragons dans leurs derniers retranchements jusqu'au 4-2 (16'26) Bien que lançant leurs dernières forces dans la bataille, les protégés d'Alexandre Sucré se briseront les quenottes sur le gardien suisse notamment en supériorité numérique . Des efforts louables mais vains qui n'empêcheront pas les Suisses de s'imposer 4 buts à 2.

 

A ce stade, en dépit de ce revers face à Fribourg, Rouen pouvait encore espérer aller chercher une place sur le podium du tournoi. Encore fallait-il que les Dragons en mesure de prendre le meilleur sur l'éternel rival amiénois. Le temps de lancer la machine qui connaissait quelques tressautements en début de rencontre, et les rouennais après une poignée de minutes de jeu parvenait à ouvrir le score (05'32) Enthousiastes après leur ouverture du score, les attaquants feront en sorte de ne pas laisser Amiens revenir dans la rencontre en compilant deux nouveaux buts (08'23 & 08'45) avant la première sirène. Indisciplinés c'est à trois contre cinq que les Gothiques débuteront la deuxième partie, une bonne affaire pour les Dragons qui en profitaient pour ajouter un quatrième but (12'12) Dès lors, sans suspense, la rencontre poursuivait son chemin vers son terme non sans quelques scènes de joies rouennais. Un cinquième but ici (15'03) peu avant la sortie du gardien amiénois sonné après avoir été percuté par un attaquant rouennais. Là, un gardien rouennais qui prenait place au pied levé dans le filet picard pour suppléer l'infortuné cerbère amiénois K.O dans le chaos. Un dernière but plus dans la dernière minute de jeu et les Rouennais fileront tranquillement vers une victoire 6 buts à 0 face à une équipe d'Amiens tenace, volontaire mais débordée.

 

Dernier match pour les Dragons. Tandis que Fribourg et Plzen se disputeront la première place du tournoi, les Rouennais allaient devoir se chamailler avec les allemands de Mannheim pour le gain de la troisième place du tournoi. Débutant sur les chapeaux de roue, les joueurs de l'Outre-Rhin ne mettaient guère de temps à ouvrir le score (01'33) Placés dans la difficulté, les rouennais étaient à la peine pour s'organiser et réagir. Les quelques sursauts offensifs normands ne suffisaient pas pour empêcher la machine allemande de doubler la mise (05'00) Quoiqu'il en soit, bien que menés de deux buts, les Rouennais auront le cœur vaillant pour réduire le score avant la pause, juste quelques secondes avant la sirène (09'42) Dans une deuxième période où les Dragons hissaient leur niveau de jeu sans néanmoins parvenir à prendre en faute Mannheim notamment en avantage numérique, en toute fin de rencontre, les allemands assèneront un ultime uppercut au Dragon en ajoutant un troisième et dernier but synonyme de victoire de Mannheim 3 buts à 1.

Quatrième du tournoi, première équipe française, les Dragons auront porté fièrement les couleurs jaunes et noirs tout au long de ce tournoi strasbourgeois. De bonne augure avant le week-end prochain où les U13 seront à la « maison » pour leur traditionnel tournoi de fin de saison.

 

Matchs de play-offs :

Rouen vs Fribourg 2-4 (2-2 / 0-2)

Rouen vs Amiens 6-0 (3-0 / 3-0)

Rouen vs Mannheim 1-3 (1-2 / 0-1)

 

Matchs de Poule :

Rouen vs Etoile 7-0 (3-0 / 4-0)

Rouen vs Morges 7-0 (3-0 / 4-0)

Rouen vs Plzen 0-3 (0-1 / 0-2)

Rouen vs Strasbourg 7-1 (4-1 /)



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :