" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U11 1/2 crêve coeur...

 

Au regard du parcours des nocéens dans l'autre poule du tournoi u11 d'Amiens, la tâche pour les Dragons ne s'apprêtaient pas à être simple en demi-finale face aux bisons de Neuilly sur Marne. Solides face à la ligue du Nord (courte défaite 4-3), vainqueurs d'Amiens 1 sur le score de 2-0, une chose est sûre pour les rouennais la méfiance était de rigueur au moment d'aborder une rencontre décisive pour le classement final du tournoi.

 

Finale ou match pour la 3ème place, les Dragons montaient sur le glaçon de la patinoire du Coliséum avec la ferme envie de disputer le dernier match de ce sympathique tournoi amiénois. Nappés dans le brouillard de la patinoire picarde, les deux équipes tentaient tant bien que mal de voir le palet. Des conditions de jeu un peu difficiles qui n'empêchaient pas les Dragons de prendre leur chance sur un lancer de pénalité qui leur permettait d'ouvrir le score après cinq minutes de jeu.

 

Paradoxalement, bien qu'ayant ouvert le score, les rouennais reculaient et se recroquevillaient en défense. Certes dans les quinze minutes de la première mi-temps Rouen était dominé mais l'abnégation défensive jaune leur permettait de tenir encore et encore grâce notamment à un portier rouennais particulièrement en vue entre autres sur cette échappée admirablement bloquée. Tenant le choc à l'arrière, essayant de profiter des quelques contres ici ou là, les rouennais à la fin de la première mi-temps menaient au score contre toute attente.

 

Pour autant, dès le début de la deuxième période, Neuilly reprenait le fil des affaires offensives en égalisant sur un rebond parfaitement négocié. Alors que dans les tribunes la tension montait des quelques échelons entre les partisans, les deux équipes continuaient dee se livrer un joli combat sur la glace. Malheureusement, pour les Dragons, les joueurs de Neuilly allaient prendre la main dans la partie. Doublant la mise à quelques minutes de la fin de la période puis creusant l'écart à 3-1, les parisiens s'envolaient vers un succès mérité même si les Dragons n'auront jamais démérité jusqu'aux dernières secondes où ils parviendront à réduire la marque à 3-2 dans un dernier effort. Même si cette dernière embardée offensive ne suffira pas pour permettre aux dragons de revenir, c'est la tête haute et avec la fierté de porter le Dragon sur le maillot que les rouennais regagneront le vestiaire face à une équipe de Neuilly sportivement méritante. Sportivement uniquement, tant certains sur le banc des Nocéens auront oublié les vertus de notre sport, le respect, la joie d'encadrer des « gamins » de 9-10 ans et que le sport aux cotés d'enfants n'est surtout pas un exutoire de frustration d'autant plus quelques jours après la fin d'une suspension d'un mois pour « incorrections envers arbitres et manquement à l'esprit du sport et à son éthique » Comme quoi il y a des leçons que l'on ne retient pas.

 

En attendant, bien que battus en demi-finale, les Dragons auront à cœur désormais d'aller chercher la troisième place du tournoi d'Amiens face à l'équipe des Français Volants battue dans l'autre demi-finale par la Ligue du Nord.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :