" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U11 1ère journée

 

Première journée du tournoi U11 « Frédéric Robinet » de Rouen et déjà 24 des 30 matchs de poule joués pour les douze équipes en lice réparties en deux poules de six équipes.

 

Dans la poule 1, après quatre matchs joués pour chacune des équipes, c'est un duel à distance entre les tchèques de Young Talents et les parisiens de Neuilly sur Marne qui aura animé la journée. Partis sur un rythme endiablé avec une victoire 8-0 sur Châlons-en-Champagne, les tchèques n'auront guère fait dans l'émotivité face à chacun des adversaires qu'ils croiseront. Après leur entame glorieuse face aux marnais, les parisiens de Dammarie-lès-lys subiront le même sort et un revers 6-0. Si les caribous franciliens tenteront tant bien que mal de tenir à distance les tchèques, les Corsaires de Dunkerque prendront littéralement l'eau face à l'intenable sélection tchèque et une troisième victoire sur le score fleuve de 11-0. Finalement, ce sont les Dragons de Rouen Noir qui feront bonne figure face à l'intouchable leader de la poule avec une courte défaite 2-0.

 

Pour autant, en dépit de cette courte défaite, les rouennais n'auront pas été en mesure de tenir le rythme imprégné par le duo des leaders. En effet, avec les tchèques, il fallait compter sur la présence des Bisons de Neuilly sur Marne particulièrement en verve sur le glaçon de l'Ile Lacroix. Poussifs face à Dunkerque (victoire 2-0), les Nocéens feront la bonne affaire en prenant le dessus sur Rouen sur un score à l'identique. Confirmant face à Dammarie (4-0) puis Châlons (2-1), les Bisons, dans le sillage des tchèques, s'adjugeront à l'issue de la première journée la deuxième place au classement avant une dernière rencontre intense jouée ce dimanche face à l'ogre tchèque. Dans le sillage du duo infernal, les Dragons de Rouen Noir se faufilent sur la troisième marche du podium. Bien que vaincus par les deux ténors de la poule, les rouennais auront fait contre mauvaise fortune bon cœur face à Dammarie (5-0) avant de concéder le match nul 0-0 aux Gaulois de Châlons. Troisième à la différence de but face à Châlons, les rouennais, d'ores et déjà privés de demi-finale, devront jouer sérieusement face à la lanterne rouge de la poule Dunkerque, pour espérer conserver leur troisième place et ainsi disputer les matchs pour la cinquième place.

 

Dans l'autre poule, les deux places de demi-finales ne devraient pas échapper au duo des Ducs, ceux d'Angers en tête à l'issue de la première journée et de Dijon, dauphin à la deuxième place. En effet, pour les joueurs du Maine et Loire, la journée aura été prolifique. Dominants face à Asnières (4-1), les Ducs d'Angers feront la bonne opération de la journée en disposant des Coqs de Courbevoie (3-2) et surtout des Dragons de Rouen Gris (3-2) Neutralisant leur dernière rencontre à 1-1 face à Dijon, les joueurs de Grégory Girardot auront une dernière rencontre, somme toute aisée, face à Poitiers, co-lanterne rouge de la Poule avec Asnières.

 

Dans le sillage des ligériens, les Ducs de Dijon auront souffert d'entrée de jeu en concédant le match nul 1-1 face aux franciliens de Courbevoie. Se reprenant face à Rouen Gris (3-0) et surtout face à Poitiers (7-0), les protégés de Jonathan Paredes ne décrocheront pas de la deuxième place se protégeant d'un éventuel retour in extremis des coqs de Courbevoie. Les parisiens, troisièmes, auront l'opportunité de disputer leur dernière rencontre face à Rouen Gris avec en ligne de mire la troisième place de la poule pour l'une des deux équipes. En ballottage favorable, les parisiens auront néanmoins fort à faire face à une équipe de Rouen Gris avide de faire aussi bien que leurs copains de Rouen Noir.

 

Dernière vague de match dimanche matin avec un match à jouer encore pour chacune des équipes avant le début des play-offs dont l'ordre reste à définir même si le carré final semble d'ores et déjà plus ou moins connu avec en lice Young Talents, Angers, Dijon et Neuilly-sur-Marne. Chez les Dragons, on se chamaillera pour tenter de décrocher la cinquième place du tournoi au terme des 42 matchs que comptent ce tournoi « Frédéric Robinet » 2015. Suite des aventures demain !



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :