"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

Chapitre 1  : phases de poule

 

Réparties au sein des trois zones (Nord-Est, Sud-Est et Ouest), ce sont 34 équipes versées dans 6 poules géographiques qui tenteront pour cette saison 2014-2015 de décrocher l'une des places qualificatives pour les séries finales.

 

Dans la zone Sud-Est, à l'habituel duel entre Hockey 74 et Grenoble, il faudra ajouter un troisième larron Briançon qui tiendra tant bien que mal de tenir dans le rythme. Si dans les confrontations directes, au sein de la Poule A, les Diables Rouges seront déficitaires avec une victoire pour quatre défaites face à Hockey 74 et deux victoires pour trois défaites face à Grenoble, c'est à la 3ème place que les joueurs des Hautes-Alpes échoueront. Sur le podium, les Briançonnais devront néanmoins se contenter du match de barrage pour les quart de finales alors que Hockey 74 et Grenoble respectivement premier et deuxième de la poule s'expliqueront dans une série finale de deux matchs pour décrocher la place en demi-finale directement.

 

Alors que durant la saison régulière, Hockey 74 s'était montré plus vertueux face à son voisin isérois avec trois victoires pour un match nul et une défaite, les Hauts-Savoyards n'assumeront pas leur statut de favori lors du barrage. Battus sur leur terre 5-2 avant de s'incliner 4-3 à la patinoire de Pole Sud, c'est par le quart de finale que Hockey 74 devra passer alors que Grenoble s'évitait l'écueil en se qualifiant directement pour la demi-finale du championnat de France.

 

Pour compléter la deuxième place qualificative de Zone Sud-Est en quart de finale, l'arbitre de la saison régulière, Briançon se débarrassera en 1/16ème de finale 8-3 des Castors d'Avignon, leader de la Poule B devant Lyon et l'association Annecy / Albertville avant de prendre le dessus 4-1 sur Gap pourtant vainqueur au tour précédent de Villard de lans 4 buts à 2.

 

Zone Sud Est :

Poule A : Hockey 74, Grenoble, Briançon, Gap, Villard

Poule B : Avignon, Lyon, Annecy / Albertville, Chambéry, Clermont, Montpellier, Hockey 74 (2)

 

Qualifié en demi-finale : Grenoble

Qualifiés en quart de finale : Hockey 74 et Grenoble

 

**********

Plus au nord, dans l'Est, l'Etoile Noire de Strasbourg aura pour le moins brillé au sein de sa poule. Avec vingt matchs joués ponctués d'autant de victoires, 213 buts marqués pour seulement 31 subis, les Strasbourgeois n'auront souffert d'aucune contestation pour s'adjuger la première place de la poule. Dans le sillage de bas-rhinois jamais contrariés, les Phenix de Reims prendront la deuxième place aux dépens de l'association Mulhouse / Colmar. Si les mulhousiens au bilan des confrontations face à l'ogre strasbourgeois s'en sortait le mieux avec « seulement » 24 buts pris pour 4 marqués contre 32-13 pour Reims, ils ne parviendront qu'à décrocher qu'une seule victoire en quatre oppositions face aux champenois. Pas de quoi empêcher les rémois de prendre la deuxième place qualificative en quart de finale aux cotés de Strasbourg.

 

Dans la même zone, la poule Nord, Normandie, Ile de France aura connu un scénario habituel. Un classique du genre avec le fameux duel entre Rouen (1) et Amiens pour le gain de la première place. A l'instar de la saison dernière, les rouennais parviendront à décrocher la première place. Mal embarqués au mois de novembre avec une lourde défaite (11-7) en Picardie suivie d'une courte victoire sur l'Ile Lacroix (5-4, résumé), les Dragons monteront en puissance tout au long de cette série de rencontres. Bien que concédant le match nul en décembre sur sa glace (4-4, résumé) avant le traditionnel Tournoi U15 « Romain Montagnac » remporté par les picards également, le match décisif du mois de février tournera à l'avantage des rouennais, qui plus est, au Coliséum d'Amiens. Rapidement menés 2-0, les Rouennais parviendront à revenir puis égaliser au score avant de s'envoler au score pour une précieuse victoire 3-6 (résumé). Un tournant dans la saison qui laissera les rouennais prendre la première place de cette poule, les exemptant au passage d'un toujours piégeur quart de finale. A côté de ce duel, Neuilly sur Marne, Boulogne et Viry ne serviront que de faire valoir aux deux colosses de la poule alors que Rouen (2) après un excellent début de saison connaîtra un violent coup de moins bien qui les conduira à prendre la lanterne rouge de la Poule. Quoiqu'il en soit, les bisons nocéens, au bénéfice d'une saison régulière sérieuse prendront non sans plaisir le troisième strapontin disponible pour les quarts de finale.

 

Zone Nord Est :

Poule A : Rouen (1), Amiens, Neuilly, Boulogne, Viry, Rouen (2)

Poule B : Strasbourg, Reims, Mulhouse / Colmar, Dijon, Epinal, Luxembourg

 

Statistiques : Amiens, Boulogne, Neuilly, Rouen (1), Rouen (2), Viry (Compteurs : Poule A)

 

Qualifié en demi-finale : Rouen (1)

Qualifiés en quart de finale : Amiens, Neuilly, Strasbourg, Reims

 

**********

 

Dernière zone en lice, la zone ouest avec deux poules également concernées. Avec une seule défaite (5-3 à La Roche sur Yon) et un match nul (3-3 face à Nantes), les Ducs d'Angers auront assumé leur statut de favoris de leur poule. Emmenés par leur duo d'attaquant Alix Bouchy (38 points) et Baptiste Couturier (29 points), les Angevins boucleront les vingt matchs de leur saison régulière à la première place, ramassant au passage le titre de meilleure défense (25 buts pris) mais pas celui de la meilleure attaque (2ème) la faute à une offensive de Cholet intenable orchestrée autour de quatre gros clients offensifs  : Hugo Proux (61 points), Hugo Barbier (49 points), Pierre Pelletreau (48 points) et Matthieu Petitout (45 points) Bien que soutenus par une attaque de feu (129 buts contre 110 pour Angers), les Dogs ne parviendront néanmoins pas à décrocher la place en barrage aux cotés d'Angers. Troisièmes de la poule, les Choletais devront abandonner leur rêve de qualification aux Corsaires de Nantes emmenés par leur trublion offensif, meilleur buteur de la Poule, Elias Leprieult (37 buts pour 51 points)

 

Avec pas moins de six joueurs au dessus des deux points par match tout au long de cette poule, l'offensive aura été de rigueur du coté de la zone Ouest. Toutefois, sans aucune mesure avec l'omnipotente artillerie basque dans l'autre poule. Dans une poule à quatre où Toulouse et Limoges aux résultats grevés par des forfaits ici ou là feront office de figurants, Bordeaux et Anglet se livreront bataille à distance. Enfin, pour la forme, tant Anglet sera au dessus du lot avec 18 victoires en autant de rencontres et surtout 209 buts marqués (11,6 buts par matchs) principalement répartis entre les deux intenables espagnols : Alejandro Burgos-Ramirez (80 points en 12 matchs) et Mikel Mendizabal-Ortigala (62 points en 12 matchs) à l'image de cette rencontre jouée face à Toulouse couronnée d'un succès basque 0-31 et de 13 points pour l'un et 15 pour l'autre. Tous deux versés en matchs de barrages, Anglet et Bordeaux iront batailler pour la qualification en quart de finale respectivement face à Nantes et Angers. Si Angers viendra à bout difficilement de Bordeaux (5-3), Anglet de son coté ne fera qu'une bouchée des nantais avec une victoire 13-5 et la bagatelle de 9 points (5 buts, 4 passes) pour ce diable de Alejandro Burgos-Ramirez

 

Zone Ouest :

Poule A : Angers, Nantes, Cholet, Tours, La Roche sur Yon, Brest

Poule B : Anglet, Bordeaux, Toulouse, Limoges

 

Statistiques : Angers, Anglet, Bordeaux, Brest, Cholet, La Roche, Limoges, Nantes, Toulouse, Tours (Compteurs : Poule A / Poule B)

 

Qualifiés en quart de finale : Angers, Anglet

 **********

 

Chapitre 2  : 1/4 de Finale

 

Exempts de quart de finale, c'est en spectateurs attentifs que Grenoble et Rouen assisteront aux joutes des quarts de finale. Deux poules, l'une au Coliséum d'Amiens entre les locaux, Angers, Anglet et Neuilly-sur-Marne, l'autre à Strasbourg avec l'Etoile Noire, Hockey 74, Briançon et Reims.

 

En Alsace, sur sa glace, après avoir copieusement dominé de la tête et des épaules leur poule, l'Etoile Noire de Strasbourg pouvait espérer se glisser parmi les trois qualifiés pour les demi-finales. Si Hockey 74 restait prétendument un ton au dessus, la deuxième place du quart de finale était partie pour se jouer entre Briançon et Strasbourg, Reims un ton en dessous devant jouer le quatrième larron et seul éliminé. Tandis que Hockey 74 débutait sa ronde par une victoire sereine face à Briançon 6-4, Strasbourg, pourtant clairement au dessus en saison régulière face aux champenois, aura plus de difficulté pour lancer son quart de finale. Menés 4-3 quasiment à la mi-match, les Alsaciens parviendront à retourner la situation pour finalement s'imposer 6-5. Un avertissement sans frais qui ne laissait rien présager de bon pour la deuxième journée pour Strasbourg. En effet, face aux diables rouges, les locaux abandonneront toute velléité de de deuxième place. Bien qu'ouvrant le score face aux Hauts-Alpins, l'Etoile Noire explosera en plein vol en s'inclinant 1-4. Dans un fauteuil après ses deux victoires face à Briançon et Reims (3-7), Hockey 74 ne se prendra pas les patins dans le tapis glacé pour la dernière journée en disposant des Strasbourgeois 2-3, validant son billet pour les demi-finales en compagnie de Briançon (vainqueur de Reims 3-6) et de Strasbourg qui assurait l'essentiel en dépit d'une seule victoire.

Meilleurs joueurs sur les 1/4 de finales :

 

Meilleur buteur : Baptiste Bruche (Amiens, 9 buts)

Meilleur passeur : Baptiste Bruche (Amiens, 9 passes)

Meilleur pointeur : Baptiste Bruche (Amiens, 18 points)

 

Compteurs sur les 1/4 de finales :

1/4 Finale A : Cliquez ici

1/4 Finale B : Cliquez ici

 

Compteurs par équipe :

1/4 Finale A : Amiens - Angers - Anglet - Neuilly

1/4 FInale B : Briançon - Hockey 74 - Reims - Strasbourg

   

En Picardie, pour l'autre quart de finale, les affaires seront plutôt expéditives pour la troupe gothique. Respectivement opposés à Neuilly, Anglet et Angers, les rouges et noirs ne perdront pas de temps en chemin. Emmenés par un Baptiste Bruche déchaîné (9 buts et 9 passes en 3 matchs), Amiens rendra une copie parfaite avec trois victoires dithyrambiques face à Neuilly (12-1), Anglet (11-2) et Angers (6-1) La première place de la poule rapidement connue, les deux derniers strapontins pour la demi-finale se joueront entre le trio Angers – Anglet et Neuilly. Violemment malmenés par Angers lors de la deuxième journée (1-9), les Bisons nocéens, en ballotage défavorable au classement ne pourront faire guère mieux pour la troisième journée face à Anglet et un troisième revers 8-2. Amiens, Angers, Anglet, qualifiés dans cette ordre s'offraient le droit de retrouver Rouen en demi-finale.

 
************
 

 

Chapitre 3 : 1/2 Finale

 

En attendant une éventuelle confrontation avec les équipes de sud en finale, c'est à Amiens que les Dragons joueront leur demi-finale. Médaillés en minime 17 années de suite, les rouennais n'imaginaient pas une seconde devoir s'arrêter à ce stade de la saison. Et pour se faire, c'est une des deux places qualificatives qu'ils devaient s'octroyer. Pour sa première rencontre, c'est un scénario incongru qui se déroulera sur le glaçon du Coliséum. Face à Amiens, les Dragons menaient rapidement 2 buts à 0 sous l'impulsion d'un doublé de Gabin Mainfray. Sérieux, bien en place, conscients qu'une victoire face à Amiens leur ouvrirait probablement les portes de la finale, les Rouennais souffleront le chaud et le froid jusqu'à l'approche de la mi-match où ils mèneront jusqu'à 6-2. Des trente premières minutes jaunes et noires il ne restera que peu de chose en deuxième partie, tant la réaction picarde sera violente. En l'espace d'un tiers et demi, la situation était totalement inversée et c'est Rouen qui pouvait souffler alors que son capitaine Nicolas Plaquevent égalisait à 8-8 peu avant la dernière minute de jeu de la rencontre. Un scénario incroyable qui emmènera les deux équipes en prolongation puis à une interminable séance de tirs aux buts qui verra le but vainqueur inscrit par l'amiénois Lucas Besson pour un score final de 9-8 ap à la faveur des Gothiques.

1/2 Finale du championnat U15 (Amiens, 17-18-19 avril 2015)
       
Amiens Angers Anglet Rouen
       
#
Clubs
MJ
V
VP
DP D
Pts
+
-
Dif
1 Amiens 3 2 1 0 0 8
23 14 +9
2 Rouen 3 2 0 1 0 7
20 12 +8
3 Angers 3 0 1 0 2 2
11 19 -8
4 Anglet 3 0 0  1 2 1
7 16 -9

 

Tandis que le lendemain, Amiens ne fera qu'une bouchée d'Anglet (6-1), les Dragons n'avaient pas d'autre choix que de s'imposer face à Angers pour éviter une incroyable déconvenue. Face à des Ducs mis en confiance par leur victoire lors de la première journée en prolongation 5-4 contre Anglet, les rouennais mettront quelques longues minutes à digérer le scénario de la veille. Si l'ouverture du score de Lévy Raux était rapide, l'égalisation angevine de Léo Magrangeas dans la foulée plongeait les Hauts-Normands dans le doute. Accélérant à la mi-match sous l'impulsion d'Arthur Zavani et Antonin Germond, les Rouennais parviendront à se détacher au score et se rassurer en s'imposant 7-1. Si la qualification en finale était loin d'être assurée, elle le sera à la fin de la troisième rencontre face à Anglet. Là encore, les rouennais ne se montraient guère en confiance. Subissant le premier but après quarante-six secondes de jeu par Mikel Mendizabal-Ortigala, l'égalisation de Lévy Raux dans la foulée n'empêchera pas Alejandro Burgos-Ramirez de porter la marque à 2-1 pour les Basques avant les trois minutes. Décidément fébriles, un doublé de Antonin Germond complété par des buts de Levy Raux et Arthur Zavani permettront aux rouennais de décrocher le précieux sésame avec une victoire dans la douleur 2-5. Qualifiés en compagnie d'Amiens facile vainqueur pour l'ultime journée d'Angers (8-5), les Dragons rouennais, loin d'être rassurés après leur week-end picard pouvaient désormais se pencher sur leurs futurs adversaires en finale.

 

Ainsi, dans l'autre demi-finale, nécessairement favoris Grenoble et Hockey 74 s'offriront la part belle face à Briançon et Strasbourg. Disposant de Briançon (5-3) puis de Strasbourg (6-4), dès le deuxième soir, les Brûleurs de Loups de Grenoble validaient leur qualification au même titre que Hockey 74 tout aussi consciencieux face à Strasbourg (6-3) et Briançon (2-1) Une dernière journée sans suspense offrira la troisième place de la poule à Briançon, vainqueur de Strasbourg (6-8) tandis que Grenoble et Hockey 74 s'expliqueront pour la huitième fois de la saison en match officiel. Avec un bilan équilibré entre les deux équipes de 3 victoires pour 3 défaites et un match nul, Grenoble fera pencher la balance en sa faveur en demi-finale et prendra l'avantage psychologique sur son voisin de la montagne. Même si Hockey 74 se montrait vertueux en début de rencontre notamment à son efficace attaquant Antonin Plagnat qui avec son doublé permettait à la montagne de mener au score 3 buts 1, le défenseur grenoblois Matis Bourillon ne l'entendra pas de cette oreille en signant le triplé, relançant son équipe qui finira par s'imposer 5-3.

 

 

Meilleurs joueurs sur les 1/2 finales :

 

Meilleur buteur : Hugo Allais (Amiens, 6 buts)

Meilleur passeur : Paulin Mainot (Rouen, 7 passes)

Meilleur pointeur : Hugo Allais (Amiens, 10 points)

 

Meilleur buteur (Rouen) : Arthur Zavani (4 buts)

Meilleur passeur (Rouen) : Paulin Mainot (7 passes)

Meilleur pointeur (Rouen) : Paulin Mainot (9 points)

 

Compteurs sur les 1/2 finales :

 1/2 Finale A : Cliquez ici

1/2 Finale B : Cliquez ici

 

Compteurs par équipe :

1/2 Finale A : Amiens - Angers - Anglet - Rouen

1/2 FInale B : Briançon - Grenoble - Hockey 74 - Strasbourg

 

 

Articles sur la 1/2 Finale :

 

 

- 1/2 Finale U15, préambule : Cliquez ici

- 1/2 Finale U15, En fusillade (Rouen vs Amiens) : Cliquez ici

- 1/2 Finale U15, Retour aux sourires (Rouen vs Anglet) : Cliquez ici

   
Vendredi 17 avril 2015
Samedi 18 avril 2015 Dimanche 19 avril 2015
Match 1
  9-8 ap Match 3
6-1 Match 5 2-5
Match 2
5-4 ap Match 4
7-1 Match 6 8-5

 

************

 

Chapitre 4  : Finale

 

A l'instar de la saison 2013-2014, Amiens, Grenoble, Hockey 74 et Rouen constitueront le plateau final de cette édition 2014-2015 du championnat minime U15. 34 équipes au départ, 1 seule à l'arrivée sacrée championne de France de l'ambition pour les uns et les autres avant le début de ce carré final disputé à Amiens. Tradition « quasi séculaire » du hockey hexagonal, c'est un nouveau duel entre la plaine et la montagne qui animera les débats. D'un coté : Amiens (23 victoires en 26 rencontres, 260 buts marqués pour 53 subis) et Rouen (20 victoires en 23 rencontres, 262 buts marqués pour 47 subis) , de l'autre : Grenoble (16 victoires en 23 rencontres, 118 buts marqués pour 67 subis) et Hockey 74 (20 buts marqués en 26 rencontres, 133 buts marqués pour 66 subis)

 

Proximité oblige, c'est le duel Rouen – Amiens qui ouvrira le bal de ce carré final. Oubliée la demi-finale ésotérique, cette fois, les Dragons ne passeront pas à coté de leur rendez-vous. Bien que mené au score rapidement sous l'impulsion de Baptiste Bruche en supériorité numérique, les rouennais ne laisseront pas passer leur chance de prendre les premiers points si précieux pour tenter de décrocher un neuvième titre de champion de France, deux ans après celui acquis en 2013.

Finale du championnat U15 (Amiens, 24-25-26 avril 2015)
       
Amiens Grenoble Hockey 74
Rouen
       
#
Clubs
MJ
V
VP
DP D
Pts
+
-
Dif
1 Hockey 74 3 2 0 0 1 6 11 12 -1
2 Rouen 3 2  0  0 1 6
17 7 +10
3 Amiens 3 1 0 0 2 3 12 13 -1
4 Grenoble 3  1 0 0 2 3
9 17 -8

 

Bouclant la première période en menant 3 buts à 1, en dépit d'un deuxième tiers sous forme de trou d'air avec un retour à parité à 3-3 des Gothiques, les Dragons dans la troisième période prendront leur envol en inscrivant trois buts pour une victoire probante 3-6. Quelques minutes plus tard, c'est Grenoble qui prendra le dessus sur son compère de Hockey 74. Dominateurs au tableau d'affiche favorable à 3-0, jamais les isérois ne trembleront dans cette rencontre en dépit des tentatives éparses des hauts-savoyards. Finalement, les Grenoblois s'imposaient 6-3 et pouvaient espérer mettre fin à une disette de vingt ans, leur dernier titre, le 7ème en U15 remontant à 1994-1995.

 

Hélas pour les grenoblois, c'est un tout autre scénario qui se déroulera pour la deuxième journée avec cette opposition face à Rouen. Que ce soit du coté de Rouen ou encore plus du coté de Grenoble, personne n'envisagera un tel scénario. En effet, après le premier quart de d'heure de jeu sous l'impulsion d'Antonin Germond, Arthur Zavani et Robin Rabl pour le doublé, les Dragons menaient 4 buts à 0. Une entame de match complètement loupée pour les grenoblois dont ils ne se remettront jamais. Certes, Riwan Pastor attenuait la note mais Paulin Mainot, Joseph Broutin et à nouveau Arthur Zavani enfonceront le clou pour une victoire large, très large, trop large face aux Brûleurs de Loups 9-1. Presque mis hors du coup suite à leur défaite face à Grenoble en ouverture, c'est Hockey 74 qui sera le grand gagnant de cette deuxième journée. Si les Dragons avec leurs deux victoires se plaçaient désormais en favori pour le titre, sans faire de bruit, les montagnards se replaçaient face à Amiens. Dans une partie haletante à l'issue incertaine qui voyait Hockey 74 mené 2-0 à l'entame de la deuxième période avant un retour de flamme puissant dans la deuxième manche et un score de 3-2 à l'avantage des Gothiques à la deuxième sirène, la troisième période s'avèrera décisive pour la montagne. Un triplé de Bastien Zago en moins de 7 minutes dans le premier tiers du dernier tiers aura raison des espoirs amiénois. Certes, à cinq minutes de la sirène, Hugo Allais pour Amiens ravivait la flamme, en vain, Hockey 74 s'imposant 4-5 et décrochant ainsi le droit de disputer une finale dans la finale face à Rouen.

 

Champions la saison dernière grâce à leur victoire 4-3 face à Rouen pour la deuxième fois de leur histoire (2014 et 2004), cinquième si l'on ajoute les titres acquis par Saint-Gervais (1978), Chamonix (1973) et Megève (1980), les joueurs de Hockey 74 avaient déjà l'expérience des sales tours joués aux Dragons. Des larmes jaunes et noires de l'année dernière lors de la finale disputée à Megève, il en restait un douloureux souvenir qui plombera la première période des Dragons. 20 minutes dans une saison, 20 minutes presque anecdotiques au regard des 25 heures et 5 minutes passées en match à disputer le morceau de caoutchouc mais 20 minutes décisives qui offriront le titre à Hockey 74. Agressif dans tous les compartiments du jeu, c'est naturellement que ce diable de Bastien Zago ouvrira le score avant les dix minutes. Même si, Arthur Zavani relançait la machine en égalisant dans la foulée, un nouveau coup de poignard administré en avantage numérique par Samuel Guer donnait à Hockey 74 l'avantage à 2-1. Certes, au tableau d'affichage l'avance n'était pas spécialement rédhibitoire pour les Rouennais d'autant plus qu'avant la mi-match Antonin Germond, très en vue tout au long de la finale, égalisait à 2-2, mais l'ascendant psychologique pris par les montagnards dans le premier tiers sera décisif. Face à des rouennais stressés et timorés, Matteo Daita inscrira le dernier but de cette rencontre, celui du 3-2 dans le deuxième tiers, le dernier vingt minutes de la rencontre ne servant qu'à nourrir d'innombrables regrets pour des rouennais qui se briseront les dents sur le portier de la montagne, Tristan Mongellaz.

 

Vaincus, abattus, c'est dans les tribunes que les rouennais assisteront à la dernière rencontre de la saison U15 entre Amiens et Grenoble. Bien que battus par Hockey 74, les Hauts-Normands pouvaient encore espérer le titre au prix d'une victoire grenobloise. Auquel cas, c'est une égalité à trois au classement qui se profilerait et au regard des résultats des deux premières journées, les Dragons, notamment grâce à leur succès 9-1 face aux Isérois toucherait du doigt leur neuvième titre. Et lorsqu'au bout de deux minutes de jeu, Maxime Chapel le grenoblois ouvrait le score face à Amiens, on se prenait à rêver dans les tribunes jaunes et noires. Néanmoins, le meilleur ennemi des Dragons qui pouvaient espérer encore décrocher le bronze à défaut de septième titre, fera tout pour priver les rouennais de titre. Débarquant en deuxième période en menant 2-1, les amiénois sous l'impulsion de leur trio magique : AllaisBrucheGallet aux statistiques prolifiques tout au long de la saison, creuseront l'écart iront décrocher la 18ème médaille de leur histoire en U15, la 6ème en bronze en s'imposant logiquement 5-2.

 

Pour la deuxième année consécutive, Hockey 74 remporte le titre de champion de France U15 au détriment de Rouen qui devra se contenter de la médaille d'argent, la 17ème de son histoire, la 7ème de ce métal, une légitime déception pour les Dragons qui une fois digérée, pourront toujours savourer la 17ème médaille rouennaise obtenue en 17 ans.

 

Meilleurs joueurs sur la finale :

 

Meilleur buteur : Arthur Zavani (Rouen, 5 buts)

Meilleur passeur : Antonin Germond (Rouen, 5 passes)

Meilleur pointeur : Antonin Germond (Rouen, 8 points)

 

Compteurs sur la finale : Cliquez ici

Compteurs par équipe : Amiens - Grenoble - Hockey 74 - Rouen

 

 

Statistiques Rouen (saison)

 

26 matchs (18 victoires - 1 nul - 1 défaite en saison rég. / 4 victoires - 2 défaites en play-offs)

Buts marqués : 279 buts (Saison régulière : 242, 1/2 Finale : 20, Finale : 17)

Buts encaissés : 54 buts (Saison régulière : 35, 1/2 Finale : 12, Finale : 7)

 

Meilleur buteur : Arthur Zavani (64 buts)

Meilleur passeur : Gabin Mainfray (51 passes)

Meilleur pointeur : Arthur Zavani (96 points)

 

Compteurs 2014-2015 (Rouen) : Cliquez ici

 

 

Articles sur la Finale :

 

- Finale U15, Préambule à la finale : Cliquez ici

- Finale U15, Bonne entame (Rouen  vs Amiens) : Cliquez ici

- Finale U15, L'argent pour les U15 (Rouen vs Hockey 74) : Cliquez ici

   
Vendredi 24 avril 2015
Samedi 25 avril 2015 Dimanche 26 avril 2015
Match 1
3-6 Match 3
4-5 Match 5 3-2
Match 2
6-3 Match 4
9-1 Match 6 5-2

 

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :