"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U22 Courte défaite à Amiens

 

Coincée en plein milieu de la semaine, la confrontation Espoir entre Amiens et Rouen à l'occasion de la 3ème journée de Championnat n'aura pas souri à des Dragons contraints de s'incliner 5 buts à 4 au terme d'une rencontre où les deux équipes auront eu l'occasion de mener au score.


Après deux succès acquis dans les Hautes Alpes à Briançon (lire par ailleurs) et à domicile face à Villard-de-Lans (lire par ailleurs), les Dragons, en confiance, souffraient néanmoins en première période. Aligné pour la première fois de la saison en Espoir, le défenseur prêté à Caen en licence bleue, Aurélien Dorey, après la rencontre, maugréait « On a connu une première période assez moyenne, nous ne sommes pas parvenus à rentrer directement dedans et le 1-0 à la fin du premier tiers est plutôt flatteur. On s'en sort bien sur cette période grâce notamment à notre gardien Quentin Papillon qui nous garde le score. «  De fait avec une entame poussive de rencontre, c'est logiquement que Fabien Kazarine après sept minutes de jeu trouvait l'ouverture du score (07'26) et compilait le seul but de cette première période.


A la reprise alors que la tension montait d'un cran, les Rouennais bien mieux dans leurs patins hausseront leur niveau de jeu. « Comme très souvent pendant les Rouen – Amiens, les esprits se sont un peu échauffer à partir du milieu de tiers. Ça nous a un peu réveillé et on a patiné beaucoup plus et joué plus intelligemment » confie Aurélien Dorey en précisant de suite « En perdant Coulaud sur blessure, Fabien Bourgeois et Fabien Kazarine obligés de se faire recoudre, Amiens a connu une baisse de régime. Par deux fois, même si nous n'avions pas eu l'occasion de le travailler, notre power-play a bien fonctionné avec deux buts dans cette période «  C'est ainsi que le défenseur Brieuc Houeix à la mi-match profitera d'une passe d'Antoine Mony pour trouver l'égalisation (1-1 à 30'23) Histoire de répondre à son plus jeune alter ego défensif, Aurélien Dorey, ne sera pas en reste en doublant la mise toujours en avantage numérique une poignée de minutes plus tard (1-2 à 37'19) Malheureusement comme le regrettera le défenseur eurois « par manque d'expérience du à la jeunesse de l'équipe, Rouen prendra un but en fin de deuxième période qui relancera Amiens » sous l'impulsion de Romain Carpentier (2-2 à 39'16)


Pour cette troisième et dernière manche de cette confrontation toujours délicieuse, les Dragons joueront juste dans les premières minutes. Repassant devant au tableau d'affichage toujours en avantage numérique grâce au lancer d'Aurélien Dorey (45'10), les rouennais pensaient avoir parcouru l'essentiel du chemin menant au trois points. Toutefois, un coupable relâchement leur coutera le match. En moins de deux minutes, les Samariens égalisaient. Avec cette égalisation à 3-3 en avantage numérique, nul doute que « l'avenir » du hockey amiénois, Rudy Matima pourra faire frissonner d'émotion à nouveau toute la planète youtube (48'02) alors que dans la foulée Fabien Kazarine plus précieux sniper que jamais ajoutait un quatrième but décisif (49'23) Déstabilisés par ses deux buts, les seinomarins tenteront bien de réagir « On a essayer de réagir en poussant mais à force de trop pousser on prend un but en supériorité numérique, on ne sait pas désolidariser et continuer de travailler mais il était trop tard pour revenir après en dépit du but de Brieuc Houeix pour le 6-4 » narre Aurélien Dorey alors que Remi Thomas en profitait pour faire le break en infériorité numérique (56'11) Sans se résigner, les rouennais mettront un point d'honneur à décrocher le dernier but de cette rencontre. Auteur de deux buts déjà en avantage numérique, l'ainé de la tribu Aurélien Dorey verra la jeunesse de son taquin coéquipier lui répondre avec également un doublé pour Brieuc Houeix. 4 buts pour les 4 Dragons, quatre inscrits en avantage numérique par la paire défensive Aurélien Dorey – Brieuc Houeix « j'ai la chance de marquer par deux fois grâce à un gros travail de mes coéquipiers devant la cage. Avec Brieuc même si nous manquons d'automatisme, je pense que nous nous en sommes bien sortis. »


Vaincus 5-4 mais pas abattus, les Dragons auront l'occasion de vivre à nouveau un gros test ce dimanche face aux Brûleurs de Loups de Grenoble ce dimanche sur l'Ile Lacroix « Dans l'ensemble, nous avons fait un bon match mais nous avons manqué cruellement d'expérience et d'envie au début de la rencontre. Cette défaite doit nous servir pour ne pas reproduire nos erreurs pour relancer un gros match dès dimanche contre la plus grosse équipe du championnat sur le papier » de conclure le défenseur jaune et noir « très heureux de retrouver les juniors » qui retrouvera dès le lendemain nos voisins bas-normands pour préparer sa rencontre avec les Drakkars chez les Dogs de Cholet.

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :