... " Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015 ...

D2 A quelques détails près...


Loin de la cuisante défaite annoncée, la Division 2 jaune et noire aura fait mieux que de résister face à une équipe de Clermont réaliste qui aura du attendre les dernières minutes de jeu et un quatrième but en cage vide pour se mettre définitivement à l'abri. Tandis que dans le même temps le monde de l'Ovalie s'engluait dans une marée noire historique, rouennais et clermontois, ayant déserté leur canapé et la télévision devant France – Nouvelle Zélande pour prendre place sur le glaçon de l'Ile Lacroix à l'occasion de la cinquième journée de la poule B de Division 2, se livreront une bien jolie bataille tout au long de la rencontre. Si du coté des Dragons, l'essai n'est pas transformé, il n'en reste pas moins que le cochon n'aura pas traversé le champ de maïs avec une courte défaite 4 buts à 2 et un sentiment de « verre à moitié plein ou à moitié vide » chez les « jaune et noir » à l'image de l'attaquant Julien Thomas qui résumait, un point d'amertume dans la voix : « Mon sentiment est partagé sur ce match : entre la satisfaction d'avoir livré un bonne rencontre en étant dans le coup pendant les trois périodes et la rage d'avoir du concéder une nouvelle défaite. Face à des joueurs expérimentés, nous avons été un peu timide dans le premier tiers » concède l'un des « vieux briscards » de cette équipe de D2 haut-normande alors qu'à l'issue de la première période, les rouennais accusaient un retard de deux buts au tableau d'affichage.


En effet, pris à froid par l'ouverture du score de l'incontournable Daniel Bohac, auteur d'un match plein, qui offrait au passage à la défense jaune et noir, un joli courant d'air (07'38), les Seino-marins ne mettront que quelques minutes pour réagir et sortir les casques à pointes pour faire plier l'arrière-garde clermontoise en trouvant l'égalisation en avantage numérique par l'intermédiaire de David Fritz-Dreyssé (11'33) De retour à parité, les Dragons ne le resteront pas longtemps. Bien décidé à se faire la valise, par deux fois, Martin Kulha se portait à l'offensive pour gagner la terre promise en dépit d'un Quentin Papillon, particulièrement opiniâtre dans sa cage (15'14 & 17'49) Dans le trouble à 3-1, si l'on pouvait craindre que la cabane ne tombe sur le chien, les Dragons profiteront des deux périodes suivantes pour remettre l'église au centre du village.


«Sur la deuxième et troisième période, nous avons été bien meilleurs, sans doute les meilleurs moments que nous ayons joué depuis le début de la saison. Etre plus réaliste, avoir plus de rage sur les rebonds, il n'a pas manqué grand chose pour le match ne bascule. Une chose est sure, notre état d'esprit a changé au cours du match, on a pris conscience que nous pouvions rivaliser avec tout le monde y compris face à cette équipe de Clermont » souligne Julien Thomas, grand amateur de rugby qui n'aura pas regretté bien longtemps d'être sur l'Ile Lacroix ce samedi « le XV de France a joué hier ? J'ai déjà oublié... » tant les deux périodes jaunes et noires face aux Sangliers Arvernes seront probantes. Ainsi, fini les parpaings balancés et les lancers de pizzaïolo, les mouches semblaient avoir changé d'âne et les rouennais parviendront à faire douter une équipe de Clermont contrainte de s'appliquer pour ne pas se faire prendre en faute. Symbole de ce renouveau en jaune et noir, le retour à 2-3 à la mi-match. Particulièrement en verve sur la rencontre, Brieuc Houeix faisait chanter le caoutchouc pour trouver le dynamiteur de défense Julien Msumbu inspiré au moment d'offrir le deuxième but à un Jérémy Delbaere précieux (2-3 à 29'32) Pour autant, pendant les trente minutes suivantes, les Dragons buteront sur une défense clermontoise solide et hermétique à l'image de leur gardien Dylan Celestin particulièrement efficace au moment de déjouer les tentatives jaunes et noires. Prompts à prendre les espaces pour les contres, les clermontois se montreront incisifs en contre-attaque mais ne parviendront pas à tuer la rencontre. Tantôt tombant sur un Quentin Papillon pointilleux, tantôt sur une défense n'hésitant pas à se coucher sous le train, de fait les minutes défilant n'offriront pas d'autre but en dépit des tentatives des uns et des autres jusqu'aux deux dernières secondes de jeu où Hugo Florentin clôturait la marque de la partie avec un quatrième but en cage vide (2-4 à 59'58)


Défaite 4-2, la quatrième de la saison en cinq rencontres et une septième place au classement, certes mais une nouvelle fois les Dragons auront montré qu'ils avaient les moyens d'exister au sein de cette division et espérer des lendemains qui chantent et pourquoi dès la prochaine rencontre programmée le 31 octobre prochain à Strasbourg, chez l'Etoile Noire.

 

Division 2 (5ème journée, samedi 17 octobre 2015, calendrier & résultats)

Dragons de Rouen vs Sangliers de Clermont 2-4 (1-3 / 1-0 / 0-1)




Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :