" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U18A Mauvaise série...


En huit confrontations depuis sa première apparition en Cadet U18 Elite A, les Ducs de Dijon n'étaient pas parvenus à prendre le moindre point aux Dragons. C'est désormais chose faite à l'occasion de la huitième journée de championnat disputée ce samedi et un revers jaune et noir 4 buts à 3.


Lucide voire prémonitoire, Maxime Ritz, le défenseur dijonnais ne s'était pas trompé dans l'avant-match (lire par ailleurs) « On sait que le match contre Rouen ne va pas être facile car ça a toujours été une bonne équipe dotée de très bons joueurs qui sont capables de faire la différence individuellement mais je sais que nous sommes capables d'aller chercher la victoire si l'on est discipliné et intense durant toute la rencontre. La défaite de Rouen face à Viry me laisse penser que si on les presse fort et que l'on ne les laisse pas faire leur jeu alors on aura l'occasion de prendre l'ascendant sur le match » De fait, disciplinés les Ducs le seront avec six minutes contre dix-huit pour leurs adversaires rouennais, intenses également à l'image de leur début de rencontre qui leur permettait d'ouvrir le score avant la barrière des cinq premières minutes de jeu. En avantage numérique, Charles Bailly mettait à profit une passe de Vincent Melin pour ouvrir le score (1-0 à 04'07) Pas nécessaire très à l'aise loin de son antre de l'Ile Lacroix avec trois défaites de suite, les Dragons ne mettront guère de temps à réagir tout au plus trois minutes, le temps pour le défenseur Emmanuel Jamin de décocher un lancer synonyme d'égalisation (1-1 à 07'11)


Décidément prompts à s'illustrer au moment de chasser les buts, les défenseurs de la rencontre seront à l'honneur sur la feuille des buteurs. Cette fois, avant la première sirène, c'est Vincent Melin qui se chargeait de crucifier le portier des Dragons Erwan Jaouen (11'58) alors qu'avant la mi-match, Jules Lefebvre décochait un violent lancer amenant l'égalisation à 2-2 (28'49) Depuis l'ouverture du score dijonnaise en première période, les deux équipes se livraient à un chassé-croisé au tableau d'affichage. Après avoir mené par deux fois au score sans jamais à parvenir à creuser l'écart en créant le break, les Ducs dijonnais ne lâcheront pas prise dans cette rencontre, flairant le bon coup, face à une équipe de Rouen plutôt serviable qui offrait le troisième but dijonnais en s'acquittant de deux pénalités provoquant un double avantage numérique pour les Bourguignons. Il n'en fallait pas plus à Killian Lairet pour toucher cible pour le 3-2 (30'44) Cette fois, les protégés de Gabriel Da Costa ne se feront plus rejoindre au tableau des scores. Portant l'écart à deux buts à l'entame de la troisième période sous la houlette de Ugo Machado (43'21), les Dragons à 2-4, parviendront à édulcorer le score grâce à Axel Benet (45'16) mais le temps restant à décompter ne suffira pas pour que les rouennais, peu inspirés, soient en mesure de convertir leurs occasions en but égalisateur. Rien n'y fera et les dijonnais feront preuve de solidarité pour tenir le score et s'imposer dans cette rencontre 4-3.


Ne profitant pas de la défaite de Hockey 74 à Villard-de-Lans (4-2), au classement, les Dragons, au lieu de retrouver le podium, dégringolent d'une place. Coincés à la cinquième place entre Villard-de-Lans et Dijon, les Rouennais auront une trêve d'une semaine pour retrouver leurs esprits avant un nouveau triptyque à l'extérieur à partir du 14 novembre les conduisant à Hockey 74, Angers puis enfin à Briançon. 3800 kilomètres à venir en trois semaines pour les jeunes rouennais et surtout l'ambition de retrouver le sourire à l'extérieur et briser cette délicate série de quatre revers consécutifs sur la route cette saison.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :