... " Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015 ...

D2 Roannais vs Rouennais


C'est une drôle de partie que la Division 2 jaune et noire aura livré ce samedi soir chez les Renards de Roanne à la fois épique et électrique dans son déroulement et tragique dans son dénouement avec une défaite 8 buts à 6 qui ne fait pas nécessairement les affaires des Haut-Normands.


Déjà lors du match aller disputé sur l'Ile Lacroix, le tableau d'affichage de la patinoire rouennaise ne savait plus ou donner de la tête, frôlant l'apoplexie, il finira par annoncer un cinglant 12-4 à la faveur des Rhônalpins. Si l'envie de prendre sa revanche sur les Renards était bien réelle du côté du Dragon, les Roannais ne l'entendront pas de cette oreille et mettront à peine huit minutes pour placer sous l'éteignoir l'envie de révolte jaune et noir. C'est ainsi qu'après seulement vingt-deux secondes de jeu, Alexandre Monnier en avantage numérique trouvait l'ouverture (1-0 à 00'22) alors même que les quelques retardataires de la patinoire roannaise venaient à peine de s'assoir. Toujours en supériorité numérique, l'attaquant canadien Marc-André Therrien doublait la mise des locaux d'un lancer qui trompait à nouveau la vigilance du gardien jaune et noir Quentin Papillon (2-0 à 07'57) Néanmoins, en dépit de cette réussite totale des Renards en avantage numérique avec deux essais transformés en deux tentatives, les Dragons ne baisseront pas la tête pour autant. De retour en piste avec la réduction du score par Julien Msumbu (09'33), les rouennais profitaient de l'enthousiasme offensif de Valentin Jacques pour égaliser dans la foulée (10'43) De retour à 2-2, un coupable relâchement défensif jaune et noir laissait l'espace libre à un autre représentant à la feuille d'érable, Michaël Quirion pour le 3-2 assisté de ses deux compatriotes (3-2 à 12'12)


A nouveau menés au score, les rouennais ne resteront pas bien longtemps sans arguments. Point de légion étrangère à proposer pour marquer des buts mais la fougue de la jeunesse rouennaise qui s'illustrait à nouveau en avantage numérique par l'entremise de Valentin Jacques particulièrement efficace tout au long de la rencontre (3-3 à 18'29) Un avignonnais sniper que l'on retrouvera lors du tiers médian avec un début de deuxième période à nouveau riche en but. Moins d'une minute après le premier palet jeté sur la glace par l'incontournable star zébrée égale à elle-même et à sa légende, Michaël Gagnon profitait d'un certain attentisme normand pour donner à nouveau l'avantage des locaux (4-3 à 20'55) Dans cette rencontre chaloupée, il était écrit que les rouennais galoperont après le score tout au long de la partie. Valentin Jacques, à nouveau lui pour le triplé, redonnait de l'élan jaune et noir (21'31) alors que quelques minutes plus tard le letton Lescovs s'en allait glisser le palet au fond des filets rouennais (29'15) 5-4 à l'issue de la deuxième période.


Particulièrement active tout au long de la rencontre, la ligne canadienne : Therrien – Quirion – Gagnon poursuivra son ouvrage offensif atomique jusqu'à la sirène finale. Déjà par Michaël Quirion en avantage numérique (45'09) puis en toute fin de rencontre par un doublé décisif de Marc-André Therrien. Auparavant, les rouennais feront preuve d'une nouvelle séquence intéressante de solidarité pour revenir au score. C'est ainsi que le défenseur Brieuc Houeix fêtait son retour sur la glace après une longue indisponibilité par un but sur un lancer en titane qui trompait le portier roannais (52'45) Avec un court retard d'un but au tableau des scores (6-5), les rouennais se jèteront à l'abordage pour revenir au score. Lancée par Brieuc Houeix, l'offensive relayée par l'exemplaire capitaine des Dragons Alexandre Sucré permettait à Julien Msumbu d'égaliser à nouveau cette fois à 6-6 (57'07) Pour la quatrième fois de la rencontre, les Rouennais étaient parvenus à revenir à parité au tableau des scores. Malheureusement pour les joueurs de Sylvain Codère, il n'y aura pas de cinquième fois. Alors qu'une minute et trente secondes après l'égalisation jaune et noire, Marc-André Therrien se jouait de la défense seinomarine pour le 7-6 (58'33), la sortie du gardien rouennais dans la dernière minute de jeu, ne suffira pas donner ce « petit rien » d'expérience qui fait basculer les matchs. En cage vide, Therrien complétait son triplé personnel et validait la victoire de Roanne sur le score épique de 8 buts à 6.


Sixième défaite pour les Dragons au sein de cette poule B de Division 2 et toujours ce sentiment fort de passer tout proche à chaque fois. Quoiqu'il en soit, face au troisième au classement, les rouennais auront fait preuve d'une belle résistance avant la réception samedi prochain des Lynx de Valence, sixième au classement avec six points d'avance sur la troupe jaune et noire.


Poule B, Division 2, 11ème journée (Samedi 28 novembre 2015, classement)

Comètes de Meudon vs Chevaliers du Lac d'Annecy 4-5 (1-2 / 1-1 / 2-2)

Castors d'Avignon vs Etoile Noire de Strasbourg (2) 3-2 (2-0 / 0-0 / 1-2)

Français Volants de Paris vs Sangliers Arvernes de Clermont 4-3 ap (1-0 / 0-1 / 1-1 / 2-1)

Renards de Roanne vs Dragons de Rouen (2) 8-6 (3-3 / 2-1 / 3-2)


Poule B, Division 2, 12ème journée (Samedi 05 décembre 2015)

Chevaliers du Lac d'Annecy (2ème) vs Castors d'Avignon (7ème)

Dragons de Rouen (2) (8ème) vs Lynx de Valence (6ème)

Français Volants de Paris (4ème) vs Etoile Noire de Strasbourg (2) (9ème)

Sangliers Arvernes de Clermont (1er) vs Renards de Roanne (3ème)




Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :