" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U18B Week-end chargé

 

Double confrontation en U18B en cette fin de semaine avec une courte escapade chez les Drakkars de Caen avant de recevoir dès le lendemain les Comètes de Meudon sur l'Ile Lacroix. Une double opposition qui livrera un verdict antagoniste avec un revers et un succès.


Après le report du match face à Amiens au mercredi 09 décembre, c'est dans la continuité de la première défaite concédée face à Grenoble à domicile aux tirs aux buts samedi dernier (lire par ailleurs) que l'équipe U18 Elite B avait pour ambition de rebondir à Caen. Toutefois, si les matchs sur l'Ile Lacroix s'était plutôt placés sous le signe du Dragon avec deux succès (8-1 & 4-1, lire par ailleurs), cette fois, attendus au coin du bois pour leur première visite à Caen, les rouennais connaitront toutes les difficultés du monde pour lancer leur partie. « Même si nous avons su nous ressaisir au milieu du deuxième tiers, nous avons abordé ce premier tiers trop à la légère » commentera sobrement à l'issue de la rencontre le défenseur Théo Engel de retour de blessure après une longue indisponibilité. En effet, alors que la première sirène retentissait dans la patinoire de Caen La Mer, c'est un cruel mais logique 4-0 à la faveur des Caennais qui faisait saigner le cœur du Dragon. Quentin Labanowicz par deux fois (06'29 & 18'08), Théophile Miquelot (09'35) et Pierre Trouvé (15'59) se chargeant d'endosser le costume de bourreau.


En dépit d'une réaction positive, les rouennais ne seront pas en mesure de revenir « Avec quatre buts de retard à la fin du premier tiers, c'était compliqué de revenir d'autant plus que nous avons manqué de chance tout au long de la rencontre. Même si nous avons eu plus d'occasions de marquer que Caen, leur gardien était sur tous les palets et a beaucoup de réussite » regrettera le défenseur alsacien alors que dans la troisième période les deux équipes s'échangeront un but, Théophile Miquelot (51'01) trouvant comme réponse un but de Yoan Salve (58'35) pour un score final de 5 buts à 1 face aux Drakkars Caennais.


Oubliée la déconvenue de la veille, face à Meudon dès le lendemain sur l'Ile Lacroix, la donne sera sensiblement différente. « Contre Meudon, le match a plutôt bien commencé pour nous avec deux buts en début de rencontre qui nous mettent en confiance malgré le temps mort demandé par Meudon qui stoppe notre temps fort » poursuit Théo Engel aligné pour la deuxième fois du week-end après avoir été victime d'une fracture de la clavicule face à Villard de Lans en U18 Elite A le 03 octobre dernier qui lui laissera quelques angoisses sur les deux rencontres «  Contre Caen, j'ai eu quelques appréhensions à l'échauffement, ressentant une petite douleur à la clavicule, j'ai fait un match moyen dans l'ensemble. Je suis content d'avoir repris les matchs en dépit de deux prestations moyennes même si contre Meudon j'ai pris un peu plus confiance en allant plus au contact et en jouant correctement offensivement mais j'ai fait beaucoup d'erreur défensivement » résumera-t-il en toute honnêteté alors que Rouen prenait son envol en début de rencontre sous l'impulsion de Robin Rabl (08'42) et Antonin Germond (08'52) pour un 2-0 à la fin de la première période.


A la reprise du tiers médian les Dragons verront Lucas Hallaert pour Meudon réduire la marque à 2-1 (23'32) Quoiqu'il en soit, autour de la mi-match, un nouveau coup d'accélérateur orchestré autour des buts de Tristan Nicol (25'08) et Antonin Germond (30'24) leur donnera une jolie avance au tableau d'affichage à 4-2, Meudon réduisant à nouveau la marque en avantage numérique en toute fin de période (36'26) Si les deux premières périodes n'auront pas permis aux Dragons de creuser sensiblement l'écart, l'ultime manche sera ostensiblement colorée de jaune et de noir. Même si Niels Lanotte (43'27) répondait à Antonin Germond (42'47) en début de troisième tiers, les franciliens finiront par lâcher prise. Antonin Germond poursuivait son spectacle offensif en signant le quadruplé (48'26) imité dans la foulée par un trio composé d'Arthur Zavani (52'04), Clément Papeil (52'30) et Victor Ramos (59'08) Une ultime accélération qui offrira une solide victoire aux Dragons 9 buts à 3 leur permettant de conserver leur quatrième place au classement à égalité de points avec Strasbourg, 3ème, avant une nouvelle rencontre ce mercredi face à Amiens disputée sur les bords de Seine.

 

Cadet Elite B (Samedi 05 & Dimanche 06 décembre, classement)

Drakkars de Caen vs Dragons de Rouen (2) 5-1 (4-0 / 0-0 / 1-1)

Dragons de Rouen (2) vs Comètes de Meudon 9-3 (2-0 / 2-2 / 5-1)




Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :