"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

D2 Une "victoire de la maturité"


Excellente opération en Division 2 pour les Dragons rouennais sur leur glace de l'Ile Lacroix à l'occasion de la 12ème journée de Poule B avec un succès 3-2 au courage face aux Lynx de Valence.


22h17. Dans la moiteur du vestiaire des rouennais, les sourires sont de rigueur. Après être passé tout proche à Roanne, après avoir résisté de bien belle façon à Valence ou à domicile face à Clermont, le Dragon tient son match référence face à Valence. Au terme d'une rencontre âpre gagnée au courage face à des Valentinois qui auront dominé les débats offensifs, les rouennais auront fait preuve d'une solidarité à toute épreuve illustrée à l'issue de la rencontre parfaitement et sobrement par son capitaine Alexandre Sucré qui parlera d'une victoire de la maturité en rendant tout le mérite à cette équipe qui aura su changer son approche et sa manière d'être.


De l'héroïsme de son portier, Julien Gaubert au four et au moulin tout au long de la rencontre, à l'infatigable travail des « tauliers » comme Alexandre Sucré, Roman Moreau ou Julien Thomas, en passant par le sens du sacrifice des gratteurs de palet comme Hugo Quignard ou Doryan Besseau, la réussite offensive d'un Joran Reynaud ou l'envie de s'arracher défensivement d'un Julien Msumbu, les exemples sont nombreux pour symboliser cet état d'esprit de l'ensemble de l'équipe jaune et noir face à une équipe de Valence supérieure mais qui se sera brisé les crocs sur la carapace d'un Dragon électrisé. Ainsi, dès le début de la rencontre, les rouennais joueront avec la réussite pour prendre à revers la défensive valentinoise. En supériorité numérique dans un premier temps par l'intermédiaire de Julien Msumbu (03'13) puis une dizaine de minutes plus tard par l'entremise de Joran Reynaud (16'03) pour un 2-0 « surprise » à la première sirène.


« La première période s'est vraiment bien déroulée pour nous. Par la suite, avec toutes les prisons sifflées, le match s'en est trouvé haché, on a du beaucoup jouer à quatre voire à trois mais nous avons su nous montrer efficace dans ce domaine en nous appuyant sur un gardien très performant et des joueurs n'hésitant pas à se sacrifier sur les palets » commentera Alexandre Sucré alors que les Dragons parviendront à tuer sur la rencontre dix des onze infériorités numériques infligées en pénitence par le trio des zébrés. Seul Jonathan Manon à l'entame de la deuxième période parviendra à s'illustrer dans ce secteur de jeu en apportant le 2-1 (21'27) Si avec le retour en grâce des Lynx dès le tiers médian débuté pouvait faire craindre un décevant revirement de situation au tableau des scores, il n'en sera rien. Alors que Joran Reynaud signait le doublé sur la deuxième sirène en s'arrachant pour gratter un palet (39'59) offrant ainsi une salvatrice bouffée d'oxygène aux siens, les rouennais vivront une troisième période en enfer, un véritable siège de leur but, un  « Fort Alamo » jaune et noir qui se conclura sur un souriant « braquage à la rouennaise ».


« Chaque joueur a un rôle à jouer dans cette équipe et l'accepte, ce qui nous a permis d'avoir un bon état d'esprit sur la rencontre. Il y a de la communication entre les joueurs plus expérimentés, les plus jeunes et le coach, ce qui facilite grandement la tâche pour mettre à chacun de se remettre en cause lorsque cela est nécessaire. «  ponctuera Alexandre Sucré alors que dans une troisième période seul François Hernandez sera en mesure de trouver l'ouverture le retour à 3-2 (46'00) alors que le portier jaune et noir devra faire face à point moins de 22 lancers dans le tiers, 53 au total contre 22 pour les Dragons, une belle résistance de l'arrière garde jaune et noire qui leur permettra de s'imposer à la sirène finale 3 buts à 2, compilant ainsi leur troisième succès de l'année et grattant au passage une petite place au classement avec la septième devant les Castors d'Avignon et la réserve de l'Etoile Noire de Strasbourg. Prochain rendez-vous coloré pour les Dragons avec un très périlleux déplacement à Clermont-Ferrand, chez les Sangliers, leaders de la poule B. En attendant, ce qui est pris n'est plus à prendre et nul doute que les trois points chapardés à Valence pèseront lourd dans la balance au moment du décompte final de cette saison régulière.


Poule B, Division 2, 12ème journée (Samedi 05 décembre 2015, classement)

Chevaliers du Lac d'Annecy (2ème) vs Castors d'Avignon (7ème) 8-2 (3-0 / 3-1 / 2-1)

Dragons de Rouen (2) (8ème) vs Lynx de Valence (6ème) 3-2 (2-0 / 1-1 / 0-1)

Français Volants de Paris (4ème) vs Etoile Noire de Strasbourg (2) (9ème) 6-5 (0-1 / 2-2 / 4-2)

Sangliers Arvernes de Clermont (1er) vs Renards de Roanne (3ème) 8-3 (4-0 / 2-2 / 2-1)

Exempt : Comètes de Meudon (5ème)


Poule B, Division 2, 13ème journée (Samedi 12 décembre 2015)

Français Volants de Paris (4ème) vs Chevaliers du Lac d'Annecy (2ème)

Renards de Roanne (3ème) vs Etoile Noire de Strasbourg (2) (9ème)

Lynx de Valence (6ème) vs Comètes de Meudon (5ème)

Sangliers Arvernes de Clermont (1er) vs Dragons de Rouen (2) (7ème)

Exempt : Castors d'Avignon (8ème)




Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :