"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U20 Retour vers le passé


Alors que jusqu'alors les équipes européennes s'affrontaient lors du championnat d'Europe des moins de 19 ans, c'est à l'orée de la saison 1976-1977 que les championnats du monde moins de 20 ans prenaient naissance. L'histoire des championnats du monde U20 retiendra que le 22 décembre 1976, le premier match se déroulait sur la glace de Banska Bystrica en Tchécoslovaquie entre la Finlande et les Etats-Unis pour une victoire des européens 6 buts à 3. Cantonnés pendant deux saisons à une réunion entre huit nations, c'est en 1978-1979 avec la création d'une deuxième division que la France fera son apparition au sein de ces championnats du monde. C'est ainsi qu'à Caen, le 05 mars 1979, les bleuets enregistraient leur match et leur première victoire en championnats du monde face à l'Autriche 3 buts à 1.


38 championnats du monde et 208 matchs plus tard, c'est à Megève en Haute-Savoie face à la Pologne que les Français boucleront leur tournoi à la première place décrochant ainsi le titre de Champion du Monde Division 1B. Pour autant, si le 17ème rang mondial décroché par les tricolores à Megève n'est pas la plus haute place obtenue par une équipe de France, la France entre 1978 et 2004 oscillant entre la 10ème et la 17ème place, les joies de la promotion et des titres n'auront guère étaient légion dans les rangs tricolores. Les doigts d'une main suffiront.


Déjà positionnés dans la troisième division mondiale après une cruelle relégation vécue la saison précédente, c'est en 1985-1986 à Gap que les français décrocheront leur premier titre aux dépens du Danemark de la Grande-Bretagne. Quinze ans après la génération des « pionniers » emmenés par l'une des légendes du hockey français Pierre Pousse, c'est en 2000-2001 que la France U20 connaîtra son plus haut fait d'armes. Toujours placés jamais gagnant au sein de l'antichambre de l'Elite Mondiale, les Bleuets à Füssen en Allemagne arracheront la première place . Vainqueurs de leur poule devant l'Allemagne, la Lettonie et l'Italie, c'est lors de la poule finale que les joueurs hexagonaux rafleront la mise. Bien que balayés sauvagement par la Norvège (0-7), leur succès acquis et conservé lors du tour préliminaire face à l'Allemagne (2-1) et leur courte victoire sur l'Ukraine (2-1) offrira aux français le titre et leur unique accession de leur histoire au sein de l'Elite Mondiale pour la saison 2001-2002.


Certes, le passage au sein du gotha mondial sera fugace et âpre à digérer non pas en raison de la violence des résultats du tour de poule avec quatre lourds revers notamment un 0-15 face au Canada mais plus lors du barrage de maintien où après avoir battu lors du premier match la Biélorussie 3-2, les Français pleureront à chaudes larmes leur relégation suite à une défaite crève-coeur aux tirs aux buts. Quoiqu'il en soit, 10ème nation mondiale cette saison là la France décrochera cette année là la meilleure place son histoire en U20. Avec l'essor de nouvelles places fortes du hockey et la démocratisation des championnats du monde U20 dans les années 2000, l'explosion du nombre d'équipes participantes (40 en 2003-2004 contre 24 dix ans plus tôt) laissera les français à la peine. 24Ème nation mondiale en 2010-2011, les Français n'en décrochaient pas moins leur troisième titre à Tallinn en Estonie au milieu d'une formule un soupçon galvaudée une troisième division à deux poules offrant deux titres de champion de monde. Quoiqu'il en soit avec une nouvelle refonte des championnats du monde et un retour à des divisions plus lisibles, c'est en Pologne l'année suivante à Tychy que les bleuets retrouveront leur statut de 17ème nationale mondiale en décrochant la première place la Division 1B (troisième division réduite à six équipes au lieu de douze précédemment) Un quatrième succès qui appellera un cinquième celui de 2015-2016 décroché à Megève qui permettra aux Français de se hisser en deuxième division mondiale la saison prochaine aux cotés de jolis morceaux : l'Autriche, le Kazakhstan, la Norvège, l'Allemagne et le relégué de l'Elite Mondial à connaître en janvier.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :