" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U22 Dijon en chiffres...

 

7... C'est le nombre de buts inscrits durant la rencontre entre Rouen et Dijon. En ouvrant le score en première période avant de planter quatre banderilles au deuxième tiers, les Dragons se seront taillés la part du lion en remportant la partie 6 buts à 1. #YaDuSpectacle #Prolifique


22... C'est la durée de vie en secondes de la crosse du rouennais Justin Addamo sur la rencontre. Un premier lancer fatal qui laissera la crosse brisée en deux. #IfYouDon'tKnowNowYouKnow #C'étaitAnnoncé


1... C'est le nombre de chute pour le corps arbitral. Maxime Laboulais, le juge de ligne, aura fêté son anniversaire dignement en célébrant d'une arabesque givrée des plus élégantes conclue d'une non moins gracieuse chute sur la glace. #DansLaLumière #HappyBirthday


4... C'est le nombre de confrontations entre Dijon et Rouen en Espoir Elite. Fraichement promus en 2014-2015, les Ducs étaient parvenus à s'imposer sur leur glace 5-2. Depuis, les rouennais restent sur 3 victoires dont une en prolongation en octobre lors du match aller. #YenAuraQu'Une #Inarretable


2978... C'est le nombre de secondes que l'entraîneur de Dijon, Julien Guimard aura réussi à tenir ses nerfs avec de décrocher son traditionnel banc mineur. #Clind'Oeil #BonneHabitude


8... C'est le nombre de dribbles effectués par Fabien Colotti au moment de tirer son lancer de pénalité pour tromper la vigilance du portier dijonnais pour le 4ème but des Dragons. #Arrogance #TropFacile


6... C'est le nombre de buteurs rouennais sur la rencontre. Tous différents. Aurélien Dorey, Jérémy Delbaere, Tony Allouchery, Fabien Colotti, Brieuc Houeix, Valentin Jacques se partageant la feuille des buteurs coté Rouen soit trois défenseurs et trois attaquants. Seul Jules Fricker pour Dijon aura été capable de tromper la vigilance de l'impeccable portier rouennais Quentin Papillon. #TheWall #Collectif


69... C'est le temps en secondes passé en zone défensive dijonnaise à 5 contre 5 sur une seule séquence par le premier bloc rouennais. #Pasd'ArrièrePensées #Ons'Installe


1... C'est le nombre de charge « interne » Perturbés sans doute par la proximité des couleurs des maillots, Bastien Lardière et Benoit Valier pour Dijon se seront offerts une enthousiaste collision au beau milieu de la glace de l'Ile Lacroix. #Proximité #EntreNous


30.7... C'est le pourcentage de réussite en power-play depuis le début de la saison par les Dragons. Pour autant, face à Dijon, seul le défenseur Brieuc Houeix sera parvenu à trouver la faille en onze minutes passées en avantage numérique soit un pourcentage de réussite sur la rencontre de 18%. Avec dix minutes d'avantage numérique, Dijon n'aura pas trouvé la clef du coffre fort jaune et noir. #Escroc #Infranchissable


96... C'est le nombre de minutes de pénalité offerte par l'arbitre de la rencontre. 37 minutes du coté de Rouen et 59 minutes pour Dijon avec au passage un 5+20 de chaque coté et 2 fois 10 minutes pour Dijon. #CadeauDeNoel #Mouvementé


256... C'est la somme en euros que la Fédération Française de Hockey sur Glace percevra suite aux expulsions d'Antoine Mony du coté de Rouen et de Vincent Melin pour Dijon. 108 euros d'amende auxquels s'ajoutent d'improbables 20 euros de frais de dossier le tout multiplié par deux. #NoelLeRetour #CaNousFaitPlaisir


33... C'est le nombre de marches que Vincent Melin, déséquipé suite à son expulsion, aura grimpé dans les tribunes de l'Ile Lacroix pour tenter d'aller conclure son histoire d'amour avec une partie des supporters rouennais, un brin chambreur sur l'affaire. #AQuiLaFaute ? #MaPlaceDansLesGradins


35.. C'est le nombre de points au classement totalisés par les Dragons à l'issue de leur victoire face à Dijon. Avec un point d'avance et un match en moins, les Rouennais se cramponnent à la première place devant Grenoble. Dijon, quatrième avec 22 points reste sous la menace d'Anglet et Hockey 74 à trois matchs de la sirène finale de la saison régulière #Y'AQueQuandJeSuisPremierQueJeResteàMaPlace #RienN'EstFait


6... C'est le nombre de casques noirs posés sur la tête des joueurs dijonnais. 11 casques bleus, 6 casques noirs et 1 unique casque blanc pour Flaury Bermond pour une dysharmonie des couleurs agaçante pour les esthètes. #Désordonné #TousDifférents


490... C'est le nombre de kilos reçus par les épaules dijonnaises sur les cinq charges données par Justin Addamo sur la rencontre. Le plus actif dans ce domaine sur la partie. #Travailleur #Revelation ?


1... C'est le nombre de ballon à l'effigie d'un « Minion » présent dans les tribunes de l'Ile Lacroix. Une incongruité qui aura échappé à la vigilance de nos irremplaçables chasseurs d'images Benoit Tourrier et Stéphane Heude. #IlsSontPasPartout #C'estMignon


4... Enfin, c'est le nombre de match à jouer encore pour les rouennais en saison régulière : le 03 janvier face à Briançon puis face à Anglet, Angers et Grenoble. #çaFaitPeur #C'estDuSolide







Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :