" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U22 Briançon en chiffres...

 

50, c'est le nombre de duels entre les joueurs des deux équipes sur la troisième période. En terminant la rencontre à 3-3 avec deux buts de chaque coté sur le dernier tiers, il n'est pas surprenant de retrouver la parité sur les duels avec 25 gagnés pour Rouen, 25 pour Briançon. #PasDeJaloux


19, c'est le nombre d'engagements joués dans la troisième période. Si Joran Reynaud aura été le plus efficace dans ce domaine avec trois réussites en trois tentatives pour un total de onze engagements gagnés pour Rouen (58%), Robin Colomban pour Briançon, particulièrement utilisé sur les mises en jeu n'aura pas été en réussite avec trois tentatives réussies sur onze. #AttrapeLePalet


107, c'est le nombre de passes totales pour l'équipe de Rouen sur le tiers médian. Sur ces 107 passes, 70 auront été complétées par les Dragons soit un pourcentage de réussite de 65,42% #PasTrèsPrécis


257, c'est le nombre de secondes de retard pour le coup d'envoi de la rencontre. Prévue à 12h00, la rencontre aura débuté à 12h04 et 17 secondes, le temps de fixer une cage capricieuse qui ne demandait qu'à virevolter sur la glace #OnChangePasLesBonnesHabitudes


39, c'est le nombre de coups de patins donnés en moyenne par présence sur le première tiers par Justin Addamo. « Bouge tes pieds ! «  un classique des expressions du hockey qu'aura bien retenu Vincent Nesa qui, lui, aura donné en moyenne par présence sur la même période, 61 coups de patin. #NoLegs


2, c'est le nombre de casques utilisés par Aurélien Dorey durant la rencontre. En licence bleue à Caen, le défenseur rouennais aura passé la première période avec le casque de Caen avant de changer pour la fin de la rencontre. #MultiCasquettes


10, c'est le temps en secondes de la première présence du troisième bloc défensif jaune et noire. Un choix plus qu'hasardeux et une entrée en matière difficile directement en infériorité numérique qui offrira l'occasion à l'ex-rouennais Hugo Casini d'ouvrir le score pour Briançon. #Oups


1812, c'est le nombre de secondes passées sur la glace par le défenseur Aurélien Dorey. Particulièrement utilisé tout au long de la rencontre, le rouennais aura franchi la barrière des 30 mn sur l'ensemble de la rencontre en 28 présences alors que son coéquipier du deuxième bloc, Brieuc Houeix totalisait lui de son coté 20 minutes et 26 secondes de temps de jeu en 24 présences. #TroisPoumons


16, c'est le nombre de pénalité sur la rencontre. Une partie plutôt calme entre les deux formations qui reste dans la lignée de la saison régulière avec 34 minutes au match aller et 24 minutes au match retour. Une partie sereine du trio arbitral qui n'aura pas empêché quelques mots disgracieux issus des tribunes notamment sur un surnombre un brin litigieux. #SiffletMuet


13, c'est le nombre de points comptabilisés par Brieuc Houeix depuis le début de la saison. En étant à l'origine du deuxième but en power-play des rouennais, le défenseur Espoir première année rejoint Benoit Quessandier (13), Théo Lanvers (13) et devance l'illustre Nicolas Besch (12) au classement des défenseurs pointeurs en première année à Rouen. Sur l'ensemble du championnat, Kévin Dusseau (29 pts) devance Fabien Bourgeois (25) et l'ancien rouennais Kévin Maso (21) #PremierDeClasse



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :