" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U18A Rouen baisse les yeux...

 

Suite au revers de la veille 10-3 à l'occasion de la première manche des demi-finales U18A disputée face à Grenoble (lire par ailleurs), c'est un défi insensé que l'équipe jaune et noir avait à relever en gommant un abyssal de retard de sept buts. Quoiqu'il en soit en dépit d'un « Everest à gravir », l'âme du Dragon ne pouvait se résoudre à abandonner à mi-parcours de la série de demi-finale.


Toutefois, à l'impossible nul n'est tenu et rapidement la deuxième manche tournera à l'avantage des Brûleurs de Loups Grenoblois. A l'instar de la rencontre de la vieille, l'ouverture du score sera iséroise par l'intermédiaire d'Alexandre Mary (07'47) en avantage numérique. Une récurrence dans cette première période puisque les rouennais auront le privilège de passer onze des vingt minutes du premier tiers en infériorité numérique. Il est vrai qu'avec un 5+20 dans l'histoire pour coup de genou, grande la porte était ouverte pour l'unité spéciale grenobloise de se mettre en valeur. Déjà décisif la veille avec trois buts, le défenseur Alexandre Pascal démontrait à nouveau tout son talent d'artilleur en doublant la mise passée les dix premières minutes de jeu (2-0 à 12'51) Dans un fauteuil, les pieds en éventail, les deux patins quasiment en finale, il ne restait guère plus qu'à gérer la fin de la rencontre pour des Brûleurs de Loups sur une autre planète au terme d'un premier tiers où Rouen n'aura jamais existé.


A la reprise, c'est Dylan Fabre pour le 3-0 qui poursuivait le travail offensif grenoblois (24'25) avant que de façon inexplicable la machine au loup ne connaisse quelques soubresauts. Pendant presque six minutes d'affilée, les Dragons rouennais se retrouveront en supériorité numérique dont deux minutes à cinq contre trois suite au 25 décroché par l'attaquant Pierre Robert pour cinglage qui lui feront manquer les deux matchs de la finale. Déjà pointé du doigt pour son manque d'efficacité lors du premier match, le power-play rouennais se montrera à nouveau muet et incapable d'ouvrir le compteur jaune et noir. De quoi se poser des questions. Quoiqu'il en soit l'heure des bilans attendra et le match ira à son terme non sans que les Dragons n'aillent ramasser quelques palets au fond de leur filets en troisième période.


A vingt minutes de la sirène finale de la saison des Dragons, les prisons tomberont ici ou là, Rouen aura au moins le gain au nombre des pénalités (80 à 39) tandis que Grenoble de son coté finira sa proprement et logiquement en ajoutant un quatrième puis un cinquième but par l'attaquant Aurélien Dair, auteur du doublé dans la troisième période (46'42 & 53'42) Face à une équipe de Grenoble bien trop grosse pour l'appétit du Dragon, les rouennais s'inclineront 15 buts à 3 sur le score cumulé des deux matchs. Un lourd revers pour la troupe jaune et noire qui boucle donc sa saison 2015-2016 sur une quatrième place tandis qu'Amiens, privé également de finale par Hockey 74 (victoire 2-1 au premier match pour un improbable revers 7-9 en prolongation le lendemain) se contentera de la médaille de bronze. Les Brûleurs de Loups de Grenoble et l'association Hockey 74 s'expliqueront en deux matchs à Pole Sud pour l'obtention du titre de champion de France U18A. Pour la deuxième année consécutive, le hockey des plaines est absent des finales U18, pour la deuxième fois en cinq ans, les rouennais sont absents du podium en U18A alors qu'en dix ans, à huit reprises les Dragons avaient décroché au moins une médaille... les temps changent....

 

U18 Elite A (½ Finale, samedi 12 & dimanche 13 mars 2016)

 

Brûleurs de Loups de Grenoble vs Dragons de Rouen 10-3 (4-2 / 4-0 / 2-1)

Brûleurs de Loups de Grenoble vs Dragons de Rouen 5-0 (2-0 / 1-0 / 2-0)

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :