" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017


U15 En route pour les finales !


Pour la 18ème fois consécutive, une équipe minime rouennaise participera ce week-end au carré final du championnat de France de la catégorie. En effet, après leur consciencieuse qualification en ½ finale de la semaine dernière au pays Basque à Anglet, les Dragons rouennais prendront la route ce jeudi en direction des Hautes Alpes et de Gap pour y retrouver leurs adversaires en finale : Grenoble, Gap et Anglet.


« Ne me quitte pas... »

On se chicane sur la glace, on se toise du regard, on se défie pour la suprématie de la plaine, on aime à se détester mais finalement lorsque l'un des deux manque à l'appel, la saveur n'est pas la même. L'histoire ne dit pas si les rouennais se demanderont tout le week-end à Gap « mais t'es ou ? » en pensant à leurs voisins amiénois, une chose est sure c'est que la troupe picarde ne « sera pas là » pour croiser les crosses avec les Dragons. Malmenés en demi-finale à Anglet avec trois défaites en autant de rencontres, l'équipe rouge et noir sera le grand absent de ce dernier week-end minime de l'année. Une première malheureuse depuis 2008 pour les Gothiques puisque les joueurs à la tunique rouge et noir avaient participé aux sept dernières finales Minime. Pire, depuis quatre saisons, le trident Rouen – Amiens – Grenoble s'expliquait en finale Minime, cette fois pour cette édition 2015-2016, il faudra faire sans la coalition »RAG »


Absent de marque également de cette édition 2016, l'association Hockey 74, double tenant du titre (2013-2014 & 2014-2015) qui n'aura pas réussir à franchir le cut en demi-finale à l'issue de la troisième journée. Tans pis pour les absents qui auront nécessairement torts, ce sont les Rapaces de Gap et l'Hormadi d'Anglet qui joueront les partenaires de table pour cette finale de retour à l'avant-poste en minime après une éclipse de six ans pour les Rapaces (dernière participation en 2008-2009) et de douze ans pour l'Hormadi (dernière participation en 2002-2003)


« Dès que le vent soufflera »

A l'occasion des deux demi-finales disputées le week-end dernier, les uns et les autres auront connu des destinées bien différentes. Avec huit participants dans les starting-blocks pour seulement quatre places qualificatives, à l'ouest dès la deuxième journée les dés étaient jetés et le suspense trépassé. Brinquebalés sur la première période du premier match face à Amiens, « dès que le vent soufflera » en jaune et noir à l'occasion d'un deuxième tiers de feu ponctué de quatre buts, le Dragon « repartira, dès que les vents tourneront », les rouennais « s'en allerons » vers une victoire décisive 4 buts à 1 face à Amiens (lire par ailleurs). Tandis qu'Anglet se taillait la part du Lyon face à Cholet (8-1) puis dès le lendemain 4-2 face aux Gothiques, les Rouennais en assurant le coup face à Cholet (13-6, lire par ailleurs) assuraient leur qualification aux cotés des basques, la dernière journée ponctué d'un dernier succès rouennais sur Anglet (4-3, lire par ailleurs) ne servant que d'anecdote.


A l'Est, le suspense aura été intense jusqu'à la dernière journée. A tel point qu'au début du troisième tiers de son dernier match face à Strasbourg, Gap se retrouvait en ballotage défavorable pour la qualification en finale. Après un premier round où Grenoble dominait Gap (2-1) et Strasbourg Hockey 74 (5-4), la victoire de Hockey 74 sur Gap (2-1 après prolongation) dès le deuxième jour aurait pu, aurait du condamner les rapaces à échouer dans la quête de qualification. Pourtant, alors que Grenoble s'imposait sans coup férir 5-1 face à Strasbourg, la dernière journée renversera totalement la tendance des deux premiers jours. Bons derniers de la ½ finale à l'orée du dernier jour, les Rapaces de Gap se retrouveront même menés 6-3 face à Strasbourg à la mi-match. Alors que les Alsaciens semblaient avoir leur qualification dans les mains, une première historique pour l'Etoile Noir, un renversement complet du score de match permettra à Gap de s'imposer 9 buts à 6, le tout en trente minutes. Pour autant, pour les Rapaces, revenus du diable vauvert, il faudra patienter jusqu'au succès de Grenoble sur Hockey 74 (4-2) pour définitivement fêter leur qualification en finale. Epique !



La vie en rose...

Quatre équipe en lice pour un seul titre, la bataille s'annonce rude pour les quatre protagonistes de l'affaire : Grenoble, Gap, Anglet et Rouen. Si chacun espèrera voir la « vie en rose » à la fin du week-end et pouvoir dire « des mots d'amour, des mots de tous les jours » à cette fameuse médaille d'or qui « fait quelque chose » dans la vie d'un sportif, une seule équipe aura l'occasion de se parer du précieux métal. Bien que possédant le plus joli palmarès du plateau finale minime avec huit titres, les Dragons de Rouen ne partiront pas pour autant favoris de cette finale. Au regard de la saison, les Brûleurs de Loups de Grenoble, à nouveau, pourront s'afficher comme un prétendant sérieux au titre. Fantasme absolu pour tout club de hockey mineur, le triplé Champion de France Espoir, Cadet, Minime reste, restait ? Jusqu'alors inatteignable. Certes, Saint-Gervais par trois fois (1977, 1978, 1985), Chamonix (1987, 1988), Viry (1976, 1990), Grenoble (1975, 1995), Amiens (2007, 2012) et surtout Rouen à cinq reprises (2000, 2005, 2006, 2011, 2013) auront réalisé le doublé s'approchant ainsi du Saint-Graal sans jamais pour autant l'atteindre. Champions de France en Espoir, en Cadet et favoris en Minime, plus que jamais les Brûleurs de Loups de Grenoble sont en passe d'assouvir ce fantasme absolu. Quoiqu'il en soit, une chose est sure, en quête de titre en Minime depuis 2013 pour Rouen, 1994 pour Grenoble, 1985 pour Gap et d'un premier pour Anglet, le titre minime 2016 renouvèlera le palmarès des dernières années. En espérant que le ciel gapençais soit propice aux Dragons avec pourquoi pas au bout du chemin une médaille pour une catégorie minime qui aura apporté énormément à la vitrine rouennaise notamment le tout premier son titre de son histoire en 1999, il y a 18 ans.


Programme de la finale (22-23-24 avril 2016)

Vendredi 22 avril 2016 :

Grenoble vs Gap (15h30)

Rouen vs Anglet (18h30)


Samedi 23 avril 2016 :

Gap vs Anglet (17h45)

Grenoble vs Rouen (20h30)


Dimanche 24 avril 2016 :

Grenoble vs Anglet (11h00)

Gap vs Rouen (17h45)




Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :