" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U9 Beau final au Mamie Germond !


Âme du Dragon à partir de 1972, Pierrette Germond que tout le monde surnommera tendrement « Mamie Germond » passa 35 années d'un sacerdoce sans faille à la dévotion des jeunes Dragons. Tant de générations encadrées, chouchoutées, aimées par cette véritable figure emblématique du Club de Rouen, amoureuse et passionnée en jaune et noir. Si le samedi 25 août 2007, « Mamie Germond » s'en allait donner du bonheur sous d'autres cieux, ce week-end sur l'Ile Lacroix était l'occasion de lui rendre hommage avec la 25ème édition du Tournoi U9 « Mamie Germond » dans le temple glacé du Dragon qui le temps d'un week-end aura le doux parfum d'un gâteau au chocolat qui aura fait rêver et saliver tant de générations.


24 équipes, presque 300 moustiques prêts à se chamailler sur la banquise givrée de l'Ile Lacroix pour ce petit morceau de caoutchouc, une bien belle réussite que cette édition 2016 qui aura sacré l'équipe d'Amiens vainqueur en finale de Dammarie-les-Lys aux tirs aux buts. Mais avant cette jolie finale, ce n'est pas moins de 176 matchs qui seront disputées. Réparties en deux poules de douze pour la première journée du tournoi, les 24 équipes s'en seront donné à cœur joie. A commencer par les trois équipes de Dragons avides de faire les choses du mieux possible avec le cœur jaune et noir. Dans la poule A, celle des Dragons Noirs et Blancs, les affaires auront été longues à se dessiner pour les deux équipes rouennaises. Pour Rouen Noir, c'est un duel à distance avec les Caribous de Dammarie-les-Lys qui animera cette première journée. Les uns répondant aux autre, à l'issue de la première journée et des neuf matchs joués, Dammarie-les-Lys et Rouen Noir se partageaient la première place au classement de la poule avec huit victoires pour un match nul. De quoi mettre en appétit pour le « choc » attendu du dimanche matin avec la confrontation entre les deux co-leaders. Malheureusement pour le rouennais, les affaires ne seront pas luxuriantes. Vaincus par les Caribous (2-4), Rouen Noir abandonnait tout espoir de terminer à la première place de la poule, laissant même les « Little Ducs » d'Angers s'infiltrer à la deuxième place.


Un peu plus bas dans le classement, c'est une véritable bataille que mènera Rouen Blanc pour décrocher sa place en huitième de finale. Même si la journée débutait dans la difficulté avec un revers face à Caen 2 (0-4), tout au long de la journée, les rouennais batailleront grappillant des points par-ci par-là à l'image des victoires face à Amiens 2 (2-0), Cléon (4-0) ou ce très beau match nul 0-0 face au Dijon de « Maître Guim's » Néanmoins avec dix matchs dans les jambes, en fin de journée, si le cœur jaune et noir vibrait toujours, les patins, eux, se refusaient d'avancer et les points au classement s'éparpillaient loin de l'escarcelle rouennaises. Quoiqu'il en soit avec un point de retard sur les Taureaux de Feu de Limoges pour la huitième place de la poule, les Dragons de Rouen Blanc pouvaient encore espérer décrocher leur place en play-offs. A condition en premier lieu de dompter le Taureau de Feu pour son premier match dominical. Bien qu'égalisant à 1-1, les rouennais s'inclineront 2-1 les conduisant à brandir l'étendard jaune et noir dans les matchs de classement pour la 17ème place.


Dans la Poule B, la bataille fera rage également et l'incertitude restera de mise tout au long des matchs de poule. Entre Amiens 1, Neuilly-sur-Marne, Boulogne, Brest et Caen 1 difficile il sera de dégager un favori pour la première place. Si à l'issue de la première journée, les Gothiques semblaient avoir pris l'ascendant avec deux points d'avance sur les Bisons nocéens. Avantage confirmer pour les jeunes Gothiques grâce à leur victoire sur Compiègne 11-0 qui leur permettait de confirmer leur première place juste devant Boulogne se faufilant au finish devant Neuilly-sur-Marne.


Pour Rouen Gris, ce n'est pas vers le haut du classement que les Dragonnets regardaient. Des défaites, certes, un week-end loin d'être facile émotionnellement et physiquement, mais toujours les rouennais garderont en tête l'idée de plaisir d'être sur la glace et défendre les précieuses couleurs jaune et noir. A l'issue des matchs de poule, Rouen Gris prenait la 12ème place de la Poule B mais entendait bien s'accrocher à nouveau pour les matchs de classement.


Au final, en huitième de finale, Rouen Noir avait à charge de chaparder le palet le plus souvent possible à Reims tandis que Rouen Blanc affrontait Compiègne et Rouen Gris Champigny. Pour Rouen Gris, en dépit de leur défaite 6-0 face à Champigny, les jeunes rouennais coachés par l'une des figures du Rouen Hockey Elite 76, Daniel Carlsson, ne se lamenteront pas sur leur sort et finiront sur une très belle note. Après avoir concédé une nouvelle défaite face à Amiens 2 (0-3), les rouennais gris pourront savourer face à Cléon pour le match de la 23ème place. La vie est fait de petits plaisirs comme celui de marquer un but, sans nul doute les Dragons de Rouen Gris ne retiendront que cela face à Cléon, leur premier but de tournoi, une juste récompense en dépit d'un dernier revers face aux Crocodiles (1-3)


Pour Rouen Blanc, les affaires seront difficiles également. Fatigués après tant d'effort, les Lions de Compiègne leur rugiront dans le esgourdes (0-3) mais pas suffisamment pour mettre un terme aux tournois des protégés de Brieuc Houeix. Rien de tel qu'un bon derby contre Amiens 2 pour finir un tournoi. La fibre rouennaise vibrant à l'idée de se chamailler avec les picards, Rouen Gris évincera Cléon 1-0 aux tirs au but pour boucler son tournoi à la 21ème place après un dernier succès face à Amiens 2. Passé maître dans la comédie depuis la veille, Brieuc Houeix écrira avec son équipe un joli spectacle son tournoi en étant mené par Amiens avant d'égaliser pour l'emporter aux tirs aux buts.


Après deux rencontres de play-offs remportées face à Reims (5-1) et Boulogne (3-2) , les Dragons de Rouen Noir se briseront les quenottes sur des Caribou déchainés sur la glace. Rien à dire à l'issue de la rencontre avec une victoire 6-0 de parisiens face à une équipe de Rouen qui aura fait ce qu'elle a pu avec le cœur et l'énergie qui lui restait. « Rouen ! Rouen ! Rouen ! » chanteront les formidable parents de Dammarie-les-Lys à l'issue de la rencontre pour saluer le courage des rouennais qui feront en sorte de bien finir leur tournoi avec le match de la 3ème place face au Havre. Un dénouement parfait avec des tribunes acquises à la cause jaune et noir. Rouen Gris et Blanc encourageant à s'en briser la voix, Rouen Noir ne pouvait pas perdre ce match et s'imposait dans l'excitation 5 buts à 1 face à des Havrais qui n'auront jamais démérité.


Un grand merci à l'ensemble des équipes, coachs, encadrants pour leur sportivité et leur enthousiasme. Félicitations à l'ensemble des parents pour leur investissement avec un clin d'oeil particulier à Tania, Aurélie et Johanna :) Grâce à vous tous, parents, le tournoi aura été une magnifique réussite et une fierté pour le Club de Hockey Amateur de Rouen.


Un clin d'oeil plein d'affection également aux trois coachs rouennais : Ludovic Duchesne, Brieuc Houeix et Daniel Carlsson pour leur amour du maillot rouennais et de la cause des petits Dragons.





Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :