" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U20 Chausse-trappe évité !


Envoyés à plus de 800 kilomètres de la tanière du Dragon à l'occasion de la première journée du championnat U20 Elite nouvelle version (lire par ailleurs), les Rouennais n'auront pas failli d'entrée de jeu en s'imposant 3 buts à 1. Bien que privés de solides arguments avec l'absence de leur chef de file défensif Brieuc Houeix, convalescent, de Robin Merlin (suspendu) et de Julien Msumbu (blessé), les rouennais pouvaient craindre ce déplacement au pays Basque, place forte réputée difficile à assouvir.


Vaincus lors de leurs deux dernières excursions du coté de la patinoire des bords de sable (4-8 en 2014-2015 et 2-4 en 2015-2016), les rouennais sauront se montrer patient jusqu'à l'ouverture du score. Face à une équipe procédant comme de coutume par contres aiguisés, les Dragons devront attendre jusqu'à quasiment la mi-match pour trouver l'ouverture en avantage numérique sur un bon travail de Hugo Quignard et Doryan Bessau parfaitement conclu d'un lancer de la ligne bleue (27'44) Alors qu'Anglet auraient pu revenir sur un lancer de pénalité (28'08) mollement négocié, la partie basculait à l'avantage de l'étendard jaune et noir. Sur la bonne vague de son assistance décrochée en Champion's League face à Djurgarden la veille, démontrant ainsi que lorsqu'on lui fait enfin confiance, la jeunesse rouennaise est capable de répondre présente, Joran Reynaud,, doublait la mise moins d'une minute plus tard (28'30) alors qu'au détour d'une nouvelle séquence en avantage numérique, Hugo Quignard pliait l'affaire à 3-0 sitôt la mi-temps du match trépassée (33'16)


Dans une rencontre assez physique où Rouen aura su profiter d'un des temps faibles d'Anglet pour s'agripper au gouvernail de la rencontre, les Basques n'y parviendront pas, ou seulement en partie. Jusqu'alors très serein dans son filet, Quentin Papillon devra se résoudre à abandonner son blanchissage dans la troisième période. Bien aidé par Antoine Gsegner en mode tractopelle qui nettoyait la zone de vérité jaune et noir, Alejandro Burgos Ramirez se jouait du portier rouennais en attrapant du revers la lucarne rouennaise (45'45) Si l'attaquant d'Anglet célébrait son but comme une victoire en finale, ce sont bien les Dragons qui s'imposeront dans cette rencontre. En dépit d'un ultime temps mort demandé par Anglet (57'52), la tournure de la rencontre ne sera pas modifiée, les rouennais disposant de leurs trois premiers points bien précieux avant la réception de Dijon dimanche prochain.


Espoir Elite (U20), 1ère journée, dimanche 11 septembre

Hormadi d'Anglet vs Dragons de Rouen 1-3 (0-0 / 0-3 / 1-0)




Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :