... " Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015 ...

U17 Dans la tourmente...


C'est l'histoire d'un Janus bien particulier que l'on va vous conter. Bifrons dans la mythologie romaine, notre Dragon Janus U17 l'est tout autant, à deux têtes, à deux visages l'un tourné vers le passé, l'autre vers l'avenir. Et au moment d'affronter dans son antre glacée les Gothiques amiénois venus défier notre Dragon à deux visages, ce dernier affichera tour à tour l'une puis l'autre de ses deux facettes.


Terrassé la semaine dernière par les Rapaces des Hautes-Alpes (lire par ailleurs), c'est le visage tourné vers ce passé morose qu'affichera notre Janus jaune et noir en ce début de confrontation face à Amiens. Pourtant dominateur dans le jeu et particulièrement véloce à l'offensive, le Janus rouennais, bien que prometteur, ne parviendra jamais dans la première partie de l'opposition à faire plier l'indélicate équipe amiénoise qui se chargera de mettre un genou à terre un Dragon décidément plus que jamais colosse aux pieds d'argile. En trois mouvements secs, brefs et efficaces, les joueurs à la Gargouille sur leur tunique, plantaient trois flèches sanguinolentes dans le dos d'un Dragon affligé. C'est ainsi qu'en cinq minutes, Lucas Besson (15'55), Antonin Plagnat (18'29) et Rayan Belharfi (18'46) enfouiront sous une couche épaisse de glace les espoirs de rémission d'un Dragon souffreteux.


La sombre facette toujours affichée, la deuxième période ne permettra pas aux rouennais bifrons de présenter un tout autre visage. Pourtant, dans le ciel gris des Dragons, l'éclaircie venait de Robin Rabl qui parvenait enfin à trouver le chemin des filets, brisant ainsi sa propre malédiction à la mi-match (30'39) prouvant au passage que même le Janus au visage triste pouvait lui aussi sourire. Malheureusement, cette embellie sera de courte durée et les Dragons replongeront dans leurs doutes rapidement alors que Yohan Coulaud avec son lancer dévastateur en avantage numérique (31'21) et Lucas Besson dans la même situation (35'47) donnaient à cette confrontation une allure de déconfiture épique pour la troupe jaune et noir.


Toutefois, alors qu'il ne restait qu'une vingtaine de minutes à jouer, notre Janus jaune et noir se souvint enfin qu'il possédait un autre visage. L'un tourné vers le passé, l'autre vers l'avenir et c'est cette deuxième facette que les rouennais afficheront durant le dernier tiers. Oubliée la discourtoise défaite face à Gap, oubliée la victoire à l'arrachée dans un climat délétère face à Hockey 74, oubliée la déception d'une courte déconvenue en prolongation face à Grenoble, c'est vers l'avenir que les rouennais se tourneront pour remporter la dernière période face à Amiens pour finir sur une note positive. Bien que débutant sur une nouvelle incartade amiénoise portant le score à 1-6 sous la houlette de Tom Pagnod-Rossiaux (44'42), notre Janus jaune et noir retrouvera, comme dans la mythologie, son rôle primordial celui de détenteur des clefs des portes du passé, mais surtout de celle de l'avenir, de la croisée des chemins et des choix. Dès lors, les rouennais feront le choix de présenter un visage plus enthousiaste, plus moteur à l'image de Charles Carabasse qui redonnait un élan aux Dragons en ramenant le score à 2-6 (46'25) Sur une nouvelle dynamique, les rouennais trouveront les ressources pour relancer la rencontre à l'instar de Robin Rabl pour le doublé (48'02) imité dans la foulée par Gabin Mainfray (52'53) En l'espace de quelques minutes, les rouennais étaient parvenus à revenir du diable vauvert de 1-6 à 4-6. Certes, Baptiste Bruche pour le septième but amiénois pouvait célébrer à la Griezman (57'01), les Dragons en vingt minutes, bien que le goût de la défaite ne soit guère succulent, avaient prouvé, s'étaient prouvés que seul se tourner vers l'avenir était source de dynamique et de réussite. Et l'avenir, il est à Villard de Lans dès la semaine prochaine.


Cadet Elite U17 (6ème journée, Poule A, Samedi 08 octobre 2016)

Dragons de Rouen vs Gothiques d'Amiens 4-7 (0-3 / 1-2 / 3-2)

05'55, 0-1, Amiens : Lucas Besson (B.Bruche)

18'29, 0-2, Amiens : Antonin Plagnat (sans assistance)

18'46, 0-3, Amiens : Rayan Belharfi (S.Fouquet)

30'39, 1-3, Rouen : Robin Rabl (A.Germond, N.Plaquevent)

31'21, 1-4, Amiens : Yohan Coulaud (A.Plagnat) [ sup ]

35'47, 1-5, Amiens : Lucas Besson (A.Plagnat) [ sup ]

44'42, 1-6, Amiens : Tom Pagnod-Rossiaux (B.Bruche) [ inf ]

46,25, 2-6, Rouen : Charles Carabasse (E.Masseline, M.Thomas)

48'02, 3-6, Rouen : Robin Rabl (J.Broutin)

57'01, 3-7, Amiens : Baptiste Bruche (A.Plagnat, R.Belharfi)


Résultats de la 6ème journée (Samedi 08 octobre, calendrier & classement)

Hockey 74 (4ème, Poule A) vs Grenoble (1er, Poule A) 3-2 ap (0-0 / 0-0 / 2-2 / 1-0)

Rouen (3ème, Poule A) vs Amiens (2ème, Poule A) 4-7 (0-3 / 1-2 / 3-2) (feuille de match)

Dijon (3ème, Poule B) vs Gap (1er, Poule B) 1-8 (0-4 / 0-2 / 1-2)

Briançon (2ème, Poule B) vs Villard de Lans (4ème, Poule B) 6-1 (2-1 / 1-0 / 3-0)

Anglet (1er, Poule C) vs Angers (2ème, Poule C) 4-2 (1-1 / 1-1 / 2-0)

Strasbourg (3ème, Poule C) vs Evry / Viry (4ème Poule C) 8-1 (4-1 / 2-0 / 2-0)

Caen (1er, Poule D) vs Annecy (3ème, Poule D) 7-0 (2-0 / 3-0 / 2-0)

Clermont (4ème, Poule D) vs Meudon / Boulogne (2ème, Poule D) 5-0 (1-0 / 4-0 / 0-0)

Avignon (1er, Poule E) vs Lyon (2ème, Poule E) 5-3 (3-0 / 1-1 / 1-2)


Prochaine journée (7ème, Samedi 15 octobre)

Gap (1er, Poule B) vs Grenoble (1er, Poule A)

Amiens (2ème, Poule A) vs Dijon (3ème, Poule B)

Hockey 74 (3ème, Poule A) vs Briançon (2ème, Poule B)

Villard de Lans (4ème, Poule B) vs Rouen (4ème, Poule A)

Meudon / Boulogne (2ème, Poule D) vs Anglet (1er, Poule C)

Strasbourg (2ème, Poule C) vs Clermont (4ème, Poule D)

Angers (3ème, Poule C) vs Caen (1er, Poule D)

Annecy (3ème, Poule D) vs Evry / Viry (4ème Poule C)

Pole France Féminin (3ème, Poule E) vs Avignon (1er, Poule E)




Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :