... " Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015 ...

U20 De l'art de travailler son PP

 

Attendu comme le sommet du championnat de France U20 avec la confrontation entre le leader grenoblois et son dauphin rouennais, c'est finalement une rencontre hachée par les coups de sifflet intempestif d'un arbitrage pointilleux à la limite de la maniaquerie pathologique qui se déroulera sur les bords de Seine avec à la sirène finale une victoire logique des Brûleurs de Loups de Grenoble 4 buts à 1.

 

En passant quasiment la moitié du match soit en infériorité numérique soit en supériorité numérique (27'37 au total), les deux équipes auront eu l'occasion de travailler en conditions réelles leur jeu en situations spéciales. Et à ce petit jeu là, pourtant défavorisés comptablement par le trio arbitral, les Grenoblois auront tiré leur épingle du jeu en marquant par deux fois en supériorité numérique au cours des 10'59 octroyées contre un fois pour les Rouennais qui auront passé plus de quinze minutes en surnombre (16'38) Pour autant, c'est à cinq contre cinq que les Isérois parviendront à ouvrir le score en début de rencontre. A peine la partie lancée, pour sa première rencontre de l'année, le portier rouennais Erwan Jaouen se faisait surprendre par la tentative d'Antoine Torres pour l'ouverture du score (05'09) Il est vrai que faire son premier match en U20 face au champion de France en titre et actuel leader du championnat n'est pas la chose la plus aisée à aborder. Pour autant, le gardien rouennais se montrera vertueux une bonne partie de la rencontre répondant du tac au tac aux tentatives offensives grenobloises notamment sur cette échappée iséroise suite à un capricieux palet laissé échapper par le défenseur rouennais Jules Lefebvre donnant lieu à l'action du 2-0 (07'30) ou encore par la suite sur cette longue séquence en désavantage numérique consécutive à la surprenante éviction du match d'un rouennais pour « obstruction » (08'30) Quoiqu'il en soit, bon an mal an, les Dragons parviendront à congeler les diverses tentatives grenobloises, testant même au passage à quelques reprises la vigilance du gardien isérois Julian Junca.

 

A la reprise de la deuxième période, les Rouennais mettront de longues minutes à égaliser. Passant pourtant quasiment la moitié de la période en avantage numérique, il faudra patienter jusqu'aux cinq dernières minutes de la période et un cinq contre trois pour voir Gabin Mainfray trouver une solution de passe pour le lancer de Jules Lefebvre, converti au rebond par Julien Msumbu (35'36) Après deux heures neuf minutes et dix-neuf secondes passées sans parvenir à marquer le moindre but à Grenoble en Espoir, les rouennais venaient enfin de trouver la faille et se libérer en partie de leurs doutes face aux Brûleurs de Loups. Enthousiastes sur le glaçon, les deux équipes se livreront une belle bataille, entrecoupée bien évidemment par les sacrosaints agaçants coups de sifflet de l'arbitre. Tantôt rouennais, tantôt grenoblois, les différents temps forts ne permettaient pas néanmoins à l'une ou l'autre des deux équipes de prendre la main jusqu'à l'amorce des cinq dernières minutes de jeu.

 

Ainsi, exploitant une énième situation en avantage numérique, Jeoffrey Couvat trouvait un trou de souris pour ficher le palet dans la lucarne jaune et noire (54'51) Dans la foulée, moins d'une minute plus tard, c'est, cette fois, Antoine Torres qui se jouait de la défense rouennaise pour prendre un lancer percutant pour le 1-3 (55'29) A nouveau en avantage numérique à peine quelques secondes plus tard, un coup de canon d'Alexandre Pascal scellera l'issue de cette rencontre à 4-1 (56'31) En moins de temps qu'il ne le faut pour l'écrire, Grenoble avait fait basculé tout en puissance la rencontre face à une équipe de Rouen vexée qui tentera sur la fin de match de donner de l'impact physique à son jeu. Bien trop tard pour espérer revenir, le score n'évoluera plus, les rouennais devant se contenter de passer la fin de match en infériorité numérique et d'une défaite 4-1 face à une équipe de Grenoble plus que jamais leader du championnat avec désormais six points d'avance sur Rouen avant la réception dimanche prochain de l'Hormadi d'Anglet.

 

Espoir Elite U20 (5ème journée, Poule A, Dimanche 09 octobre 2016)

Dragons de Rouen vs Brûleurs de Loups de Grenoble 1-4 (0-1 / 1-0 / 0-3)

05'09, 0-1, Grenoble : Antoine Torres (L.Onno)

35'36, 1-1, Rouen : Julien Msumbu (J.Lefebvre, G.Mainfray) [ sup ]

54'51, 1-2, Grenoble : Jeoffrey Couvat (S.Reboh, P.Robert) [ sup ]

55'29, 1-3, Grenoble : Antoine Torres (B.Berard, A.Villand)

56'31, 1-4, Grenoble : Alexandre Pascal (B.Berard, J.Couvat) [ sup ]

 

5ème journée U20 Elite (Dimanche 09 octobre 2016) (calendrier & résultats)

Dragons de Rouen (2ème, Poule A) vs Brûleurs de Loups de Grenoble (1er, Poule A) 1-4 (0-1 / 1-0 / 0-3) (feuille de match)

Etoile Noire de Strasbourg (2ème, Poule C) vs Ducs d'Angers (1er, Poule B) 2-3 (1-0 / 0-1 / 1-1 / 0-1)

Briançon / Avignon (2eme, Poule B) vs Ours de Villard de Lans (1er, Poule C) 4-2 (1-1 / 1-0 / 2-1)

Annecy / Chambery (4ème, Poule C) vs Hockey 74 (3ème, Poule B) 2-7 (1-1 / 0-2 / 1-4) (feuille de match)

Rapaces de Gap (3ème, Poule C) vs Ducs de Dijon (4ème, Poule B) 6-1 (1-0 / 4-0 / 1-1)

Sangliers de Clermont (1er, Poule D) vs Vipers de Montpellier (4ème, Poule D) 7-3 (1-0 / 1-1 / 5-2)

Evry / Viry (2ème, Poule D) vs Lions de Lyon (3ème, Poule D) 3-2 (0-0 / 3-0 / 0-2)

 

6ème journée U20 Elite (Dimanche 16 octobre 2016)

Gothiques d'Amiens (4ème, Poule A) vs Brûleurs de Loups de Grenoble (1er, Poule A)

Dragons de Rouen (2ème, Poule A) vs Hormadi d'Anglet (3ème, Poule A)

Briançon / Avignon (2eme, Poule B) vs Ducs d'Angers (1er, Poule B)

Hockey 74 (3ème, Poule B) vs Ducs de Dijon (4ème, Poule B)

Rapaces de Gap (1er, Poule C) vs Ours de Villard de Lans (2ème, Poule C)

Etoile Noire de Strasbourg (3ème, Poule C) vs Annecy / Chambery (4ème, Poule C)

Sangliers de Clermont (1er, Poule D) vs Evry / Viry (2ème, Poule D)

Lions de Lyon (3ème, Poule D) vs Vipers de Montpellier (4ème, Poule D)



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :