"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U20 Le coeur serré en U20


Après une courte mais précieuse trêve internationale plutôt bienvenue, c'est le cœur léger que les U20 rouennais reprenaient le chemin du championnat avec la réception sur les bords de Seine de l'association Hockey 74.


Deuxième de la Poule B avec un bilan de six victoires pour quatre défaites, l'équipe haut-savoyarde, bien que très jeune avaient quelques solides arguments à présenter pour briser le cœur d'un Dragon pas toujours en réussite sur sa glace et parfois poussif au démarrage. Et de fait, à l'issue de la première sirène, ce sont les joueurs de Haute Savoie, le cœur chaviré qui rentraient au vestiaire avec un avantage d'un but. En effet, après cinq premières minutes intenses où les deux équipes s'en donnaient à cœur joie sur le glaçon de l'Ile Lacroix, les premiers lancers dangereux de la rencontre étaient rouennais notamment sur la première séquence en avantage numérique de la rencontre (07'06) C'est ainsi que le défenseur rouennais Enzo Cantagallo mettait du baume au cœur des Dragons en artillant à tout va depuis la ligne bleue. Sur l'une de ses tentatives, le rouennais trouvait en relais Robin Rabl dont le décalage permettait à Antonin Marcelle de tester la solidité de la mitaine de Lucas Mugnier (07'21) Malheureusement, avec quelque chose sur le cœur, sur cette séquence le Dragon devait se résoudre à abandonner tout espoir de marquer alors dans la foulée les normands se procureront quelques occasions faisant chaud au cœur. Un lancer de Mathieu Mony maladroitement dévié à coté par Arthur Nadaux (09'55), une tentative en power-play de Joran Reynaud tout aussi aléatoire sur un service d'Antonin Marcelle (14'32) Résolument les Dragons, la rage au cœur, cherchaient l'ouverture. En vain, décisif dans son filet, le gardien Lucas Mugnier continuait de rire à cœur joie dans son filet paradant unes à unes toutes les tentatives rouennaises. Si jusqu'alors son homologue rouennais Quentin Papillon n'avait eu que peu d'occasions de s'illustrer, l'artillerie de Hockey 74 se contentant de maigres tentatives éparses, un sournois lancer d'Adel Koudry mettait le feu à l'arrière-garde jaune et noir. Prompt sur le rebond, Allan Dugat se saisissait du palet pour crever le cœur d'un Dragon pris à contre courant (0-1 à 18'45)


De façon évidente pour les deux équipes, il leur tenait à cœur de bien figurer sur le glace de l'Ile Lacroix. Frappé en plein cœur à la fin du premier tiers, les Dragons mettaient un point d'honneur à relancer la machine. Confondant vitesse et précipitation, les dix premières minutes du deuxième tiers se résumeront à une attaque défense des deux cotés. Intenses mais viciées par de nombreuses pertes de palet, les minutes défilaient sans que ni les uns, ni les autres, n'écoutant que leur cœur pour se ruer à l'abordage des filets adverses, ne parviennent à trouver l'ouverture. Pourtant à l'orée de la mi-match, la pression rouennaise sur la cage haut-savoyarde s'intensifiera. A la fois coup de cœur et coup de canon, Enzo Cantagallo, en avantage numérique multipliait les tentatives de la bleue provoquant quelques chaudes alertes à l'image de cette tentative au rebond de David Fritz-Dreyssé qui soulevait tous les cœurs du banc de Hockey 74. Cœur de pierre dans son filet, le portier de Hockey 74 continuait de faire battre le cœur de son équipe en maintenant ce maigre écart au tableau d'affichage alors que par deux fois Axel Benet bien alimenté par Hugo Quignard aurait pu remettre les pendules à l'heure rouennaise. Bien que le cœur sur la main, les Dragons ne parvenaient pas à trouver la faille et ce n'est pas de gaieté de cœur qu'ils regagnaient le vestiaire pour la deuxième pause toujours menés 1-0.


Ce genre de scénario est connu par cœur. Après avoir poussé, poussé, poussé encore et encore pour revenir au score, les rouennais se mettront fortement en danger dans le troisième tiers. Après avoir fait contre mauvaise fortune bon cœur durant le deuxième tiers, dès les premières secondes de l'ultime manche, Hockey 74 vidait son cœur en se procurant quelques belles aventures au milieu de la défense jaune et noir étonnamment dissipée. Oublié face au portier rouennais, Valentin Coffy se brisait une première fois les quenottes sur Quentin Papillon (41'31) alors que dans la foulée, histoire d'en avoir le cœur net, Adel Koudry insistait avec un lancer à bout portant qui aurait sans doute mérité meilleure destinée sans l'abnégation du gardien rouennais décisif (43'00) Encore un bon quart d'heure à jouer dans cette rencontre et toujours un but de retard à combler pour le Dragon. Particulièrement récalcitrant, le tableau d'affichage de la patinoire de l'Ile Lacroix restera jusqu'à la sirène finale un cœur à prendre pour les Rouennais. Même si sur une passe lumineuse de Brieuc Houeix en avantage numérique, Robin Rabl provoquait un haut le cœur au banc savoyard, le cerbère de Hockey 74 s'interposant une énième fois (46'22), le reste de la rencontre sera nettement moins propice à l'égalisation jaune et noir. Commençant à s'user aussi bien moralement que physiquement, les rouennais devaient se plier à quelques passages impromptus en prison. De quoi mettre en danger l'arrière-garde jaune et noir qui fera néanmoins front et pliera sans rompre, à l'image de Brieuc Houeix, le cœur gros, qui mettait du cœur à l'ouvrage, dans un style bien à lui, pour congeler le palet dans le coin et gagner de précieuses secondes (53'01) Quoiqu'il en soit, en dépit de tous les efforts rouennais pour ouvrir leur cœur à un palet qui décidément se refusait à céder à leurs avances, Hockey 74 ira chercher et confirmer sa victoire en fin de match non pas sur ce break de Allan Dugat (56'03) consécutif à une incompréhension défensive jaune et noir ni sur cette longue séquence à trois contre cinq (56'07) mais tout simplement en cage vide. Homme de cœur, Julien Guimard, rouennais dans l'âme, désormais sur le banc de Hockey 74 restait néanmoins de tout cœur avec ses joueurs et fera en sorte de gagner la bataille tactique des bancs alors que Mickaël Sergienko n'avait plus qu'à pousser le palet dans le filet désert pour le 0-2 (59'16) Las, les rouennais n'auront plus le cœur d'accélérer une dernière fois, histoire de briser le blanchissage mérité du gardien haut-savoyarde. Quelques secondes passées à pousser une dernière fois sans conviction et la sirène de fin de match retentissait, Hockey 74 pouvant pousser un véritable cri du cœur pour ses trois points parfaitement chaparder dans la maison du Dragon.



Espoir Elite U20 (11ème journée, Poule A, Dimanche 13 novembre 2016)

Dragons de Rouen vs Hockey 74 0-2 (0-1 / 0-0 / 0-1)

18'45, 0-1, Hockey 74 : Allan Dugat (Enzo Baravaglio, Adel Koudry)

59'16, 0-2, Hockey 74 : Mickaël Sergienko (Audric Donnet) [ cage vide ]



Résultats (11ème journée, Dimanche 13 novembre 2016) (calendrier & résultats)

Ducs d'Angers (1er, Poule B) vs Brûleurs de Loups de Grenoble (1er, Poule A) 3-6 (1-3 / 0-2 / 2-1)

Dragons de Rouen (2ème, Poule A) vs Hockey 74 (2ème, Poule B) 0-2 (0-1 / 0-0 / 0-1)

Ducs de Dijon (4ème, Poule B) vs Hormadi d'Anglet (3ème, Poule A) 5-4 (1-0 / 0-2 / 4-2)

Gothiques d'Amiens (4ème, Poule A) vs Briançon / Avignon (3ème, Poule B) 3-0 (1-0 / 1-0 / 1-0)

Rapaces de Gap (1er, Poule C) vs Evry / Viry (1er, Poule D) 11-2 (3-1 / 5-1 / 3-0)

Sangliers de Clermont (2ème, Poule D) vs Ours de Villard-de-Lans (2ème, Poule C) 4-10 (1-4 / 1-1 / 2-5)

Etoile Noire de Strasbourg (3ème, Poule C) vs Vipers de Montpellier (4ème, Poule D) 14-2 (4-0 / 3-1 / 7-1)

Lions de Lyon (3ème, Poule D) vs Annecy / Chambéry (4ème, Poule C) 0-4 (0-1 / 0-3 / 0-0)



Prochaine journée (12ème journée, Dimanche 20 novembre 2016)

Gothiques d'Amiens (4ème, Poule A) vs Brûleurs de Loups de Grenoble (1er, Poule A) (16h40)

Hormadi d'Anglet (3ème, Poule A) vs Dragons de Rouen (2ème, Poule A) (18h20)

Hockey 74 (1er, Poule B) vs Briançon / Avignon (3ème, Poule B) (19h00)

Ours de Villard-de-Lans (2ème, Poule C) vs Rapaces de Gap (1er, Poule C) (18h00)

Annecy / Chambéry (4ème, Poule C) vs Etoile Noire de Strasbourg (3ème, Poule C) (18h30)

Vipers de Montpellier (4ème, Poule D) vs Evry / Viry (1er, Poule D) (13h40)

Lions de Lyon (3ème, Poule D) vs Sangliers de Clermont (2ème, Poule D) (18h20)




Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :