... " Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015 ...

D2 Sérieuse victoire


Avec la défaite surprise d'Amnéville sur la glace des Lions de Wasquehal, derrière le leader Cergy-Pontoise plus que jamais détaché avec 7 points d'avance, la 9ème journée de la Poule A aura resserré le classement au niveau des poursuivants, Rouen, 5ème, fort de sa victoire face à Strasbourg (4-2) n'étant plus qu'à deux points de la deuxième place.


Une semaine après avoir repris goût à la victoire sur la glace des Castors d'Asnières (2-1, lire par ailleurs), les Dragons de Division 2 auront récidivé ce samedi, cette fois à domicile face à l'Etoile Noire de Strasbourg (2) Avec une seule victoire décrochée à Wasquehal depuis le début de saison, les Alsaciens semblaient être une proie envisageable pour les Dragons. Pour autant, si les rouennais assureront l'essentiel avec les trois points de la victoire, les affaires ne seront pas si simples pour les Normands face à une Etoile Noire tenace qui se permettait même d'ouvrir le score dans la rencontre. En effet, alors que depuis le début de la première période, le rythme semblait peu soutenu et les deux équipes relativement passives, sur la deuxième séquence en avantage numérique, les Alsaciens trouvaient l'ouverture. Une première alerte lancée par Yannick Maillot obligeait le portier rouennais, Julien Gaubert à s'interposer. Contraint de lâcher le rebond, le palet sans attache, restait vacant face au but jaune et noir. Alors que la défense rouennaise mettait du temps à réagir, Thibaut Pousse profitait de la nonchalance jaune et noir, pour catapulter le palet au fond des filets rouennais pour l'ouverture du score (0-1 à 09'28) De quoi secouer un Dragon apathique qui réagissait immédiatement dans la foulée par un lancer à bout portant d'Antonin Cartron (12'55) C'est en avantage numérique que les rouennais finiront par trouver l'égalisation quelques secondes plus tard. Profitant du trafic devant la cage généré par Roman Moreau et Julien Thomas, Alexandre Sucré avait tout le loisir de décocher, depuis la ligne bleue, un lancer qui perturbait le gardien strasbourgeois totalement masqué alors que Julien Thomas astucieusement, déviait le palet pour le 1-1 (13'08) Moins de deux minutes plus tard, toujours aussi excité à l'idée de déserter l'arrière-garde jaune et noir pour se porter à l'avant, le défenseur Brieuc Houeix s'offrait un joli déboulé dans le camp alsacien pour lancer une violente flèche à la précision chirurgicale dans le coin droit du but de Ludovic Rio (14'41) De retour aux affaires après une longue série de blessures, le défenseur rouennais envoyait un très plaisant message en célébrant avec délectation son premier but de la saison. Toutefois, après deux minutes de franche excitation, les Dragons retombaient peu en peu dans l'apathie et les cinq dernières minutes de la première période seront nettement moins enthousiasmantes alors que les Alsaciens bénéficiaient dans les deux dernières minutes de jeu d'un double avantage numérique qui aurait pu renverser la tendance du match. A la peine en fin de tiers, les rouennais à trois contre cinq faisaient front et le trio diabolique Houeix – Cantagallo – Cartron faisait merveille au moment de contrarier les velléités offensives strasbourgeoise.


Paradoxalement, alors que les dix premières minutes du tiers médian seront les plus prolifiques en terme d'envie et d'occasions du coté des rouennais, le score de la période se résumera à un lymphatique 0-0. Pour autant, les Dragons y mettront du cœur d'entrée de jeu à l'image de l'inépuisable Alexandre Sucré qui servait son compère Julien Thomas seul face à la cage alsacien. Une tentative, puis deux, puis trois, rien n'y faisait, Ludovic Rio s'interposait systématiquement (23'00) Totalement prise d'assaut par la force offensive jaune et noir, l'Etoile Noire semblait bien mal en point en ce début de période alors que le trio des « vétérans » Thomas – Sucré – Moreau continuait d'insuffler de la vie sur la glace en sollicitant à nouveau le portier alsacien (26'02) Poursuivant sur une tentative calibrée et puissante de Brieuc Houeix (27'02), les Dragons semblaient dans un temps fort et le momentum de la rencontre n'était plus très loin alors qu'Alexandre Sucré, à nouveau en vue, snobait l'appel plein d'envie d'Enzo Cantagallo pour prendre un lancer périlleux pour les bas-rhinois (29'31) De l'envie de partout dans le camp jaune et noir y compris dans son filet avec un Julien Gaubert irréprochable sur les rares tentatives alsaciennes en contre-attaque. Après dix minutes clairement jaune et noir, les Dragons, incapables toutefois de concrétiser leurs occasions laisseront passer leur chance et permettront à Strasbourg de sortir la tête de l'eau. Avec une deuxième partie de tiers, cette fois, bien plus à l'avantage des Alsaciens, sans un gardien rouennais vigilant et studieux, l'Etoile Noire aurait même pu trouver l'égalisation et faire payer aux dragons leur manque criant de réalisme offensif tant les alsaciens auront les opportunités de le faire. Quoiqu'il en soit, au terme d'une période scindée en deux parties antagonistes, les deux équipes aborderont la troisième période toujours sur ce score de 2-1.


Dès la première minute du l'ultime manche, l'alerte était incandescente alors que Romain Schmitt, oublié par la défense rouennais, filait en tête à tête avec Julien Gaubert (40'47) Dans la foulée, en désavantage numérique, c'est de la jambière gauche que le gardien rouennais devait intervenir in extremis pour éviter l'égalisation strasbourgeoise. A l'instar de la deuxième partie du tiers médian, de façon évidente, les Alsaciens prenaient l'ascendant dans la rencontre contraignant les Dragons à procéder par contre-attaque. C'est d'ailleurs sur l'une d'elles que les rouennais trouveront une bien belle bouffée d'oxygène. Au sortir d'une présence longue passée sous pression dans leur zone défensive, Ludovic Duchesne, avant de changer, avait encore la lucidité d'entendre l'appel insistant de son alter ego Brieuc Houeix réclamant la passe de l'autre coté. La transversale était propre, le relais de Brieuc Houeix pour Axel Benet tout autant et ce dernier pouvait servir adroitement Arthur Nadaux plein axe qui surprenait le gardien strasbourgeois en optant pour le lancer plutôt qu'un logique décalage sur sa gauche (54'08) Inspiration gagnante, à quasiment cinq minutes de la fin de la rencontre, les rouennais s'étaient donnés de l'air et pouvaient désormais « tuer le game » alors que l'arbitre de la rencontre donnait dans la foulée un avantage numérique aux Dragons. Hélas pour les rouennais, erreur de jeunesse, au lieu de sceller leur victoire, ils laissaient espérer Strasbourg en permettant à Julien Baeumlin et Yannick Maillot de s'échanger tranquillement le palet seuls face à Julien Gaubert pour le 3-2 en infériorité numérique (56'21) Fâcheux. De l'art de se mettre dans la panade, les dernières minutes s'annonçaient sous pression pour les Dragons. Fort de leur retour en verve, l'Etoile Noire se serait bien vu chaparder au moins le point de la prolongation in extremis, c'était sans compter sur ce taquin de Brieuc Houeix qui profitait d'une passe d'Arthur Nadaux pour décocher un lancer de la bleue qui fissurait une dernière fois le dernier rempart de Strasbourg. Après plusieurs interventions précieuses du cerbère bas-rhinois, cette fois, Rio ne répondait plus et Rouen menant 4-2 filait vers une besogneuse mais intéressante victoire.


Alors que la semaine prochaine, les Dragons de D2 se rendront chez les Comètes de Meudon (7ème), en cas de succès jaune et noir, la 10ème journée avec le difficile déplacement du sixième Evry / Viry à Cergy et la confrontation entre Valence (4ème) et Amnéville (2ème) pourrait proposer aux rouennais de faire une bien belle faire au classement. Une autre histoire.



Division 2 (9ème journée, Poule A, Samedi 19 novembre 2016) (calendrier & résultats)

Dragons de Rouen (2) vs Etoile Noire de Strasbourg (2) 4-2 (2-1 / 0-0 / 2-1)

09'28, 0-1, Strasbourg (2) : Thibaut Pousse (Yannick Maillot, Maxime Deplanque) [ sup ]

13'08, 1-1, Rouen (2) : Julien Thomas (Alexandre Sucré, Pierrick Gourre) [ sup ]

14'41, 2-1, Rouen (2) : Brieuc Houeix (Victor Ramos, Hugo Quignard)

54'08, 3-1, Rouen (2) : Arthur Nadaux (Axel Benet, Brieuc Houeix)

56'21, 3-2, Strasbourg (2) : Yannick Maillot (Julien Baeumlin) [ inf ]

57'44, 4-2, Rouen (2) : Brieuc Houeix (Arthur Nadaux)



Résultats de la 9ème journée (Samedi 19 novembre 2016)

Jokers de Cergy (1er) vs Français Volants de Paris (3ème) 3-1 (0-0 / 2-1 / 1-0)

Lions de Wasquehal (10ème) vs Galaxiens d'Amnéville (2ème) 5-2 (2-1 / 2-1 / 1-0)

Lynx de Valence (4ème) vs Evry / Viry (5ème) 8-3 (3-0 / 4-1 / 1-2)

Dragons de Rouen (2) (6ème) vs Etoile Noire de Strasbourg (2) (9ème) 4-2 (2-1 / 0-0 / 2-1)

Comètes de Meudon (7ème) vs Castors d'Asnières (8ème) 6-3 (2-0 / 2-1 / 2-2)



Prochaine journée (10ème, Samedi 26 novembre)

Jokers de Cergy (1er) vs Evry / Viry (6ème) (20h30)

Lynx de Valence (4ème) vs Galaxiens d'Amnéville (2ème) (20h30)

Français Volants de Paris (3ème) vs Etoile Noire de Strasbourg (2) (10ème) (18h50)

Comètes de Meudon (7ème) vs Dragons de Rouen (2) (6ème) (18h00)

Lions de Wasquehal (8ème) vs Castors d'Asnières (8ème) (18h40)



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :