" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U17 Mitigé en Excellence


Solidement accrochée à la deuxième place de sa poule, l'équipe U17 Excellence rouennais avait l'occasion avec deux rencontres à jouer à domicile de se rapprocher du leader Courbevoie, intouchable depuis le début de la saison.


Face aux Coqs de Courbevoie le samedi, face aux Gothiques d'Amiens (2) le lendemain, le menu de lendemain de fête était plutôt copieux pour l'Excellence jaune et noir notamment face aux courbevoisiens solides maîtres de la poule avec un bilan de six victoires pour un seul match nul 5-5 concédé en Picardie au Coliséum d'Amiens. Pour autant, si au match aller, les Dragons s'étaient fait rondement malmenés en Ile de France avec une lourde défaite 6-1, cette fois sur l'Ile Lacroix, les rouennais passeront tout prêt de renverser le leader au terme d'une rencontre à rebondissements. Si Courbevoie trouvait ses marques rapidement dans la maison du Dragon en ouvrant le score par l'intermédiaire de Antoine Margulies (04'28), les Rouennais se chargeaient de répondre du tac au tac par l'égalisation de Yannis Cherkaoui (14'22) Bien que concédant la première période sur le score de 2-1, à quasi deux minutes de la première sirène, Louis Baudoin touchant cible pour Courbevoie (17'48), les Normands avaient de solides arguments à présenter face à des Coqs pas si sereins que ça.


En effet, si à la deuxième période se trouvera neutralisée sur le score de 1-1, Konstantin Kebets pour Rouen (26'50) répondant à l'attaquant de Courbevoie Martin Le Bohellec (24'39), la troisième période de la rencontre prendre une allure totalement folle. En effet, dix minutes échevelées sur la première partie de la dernière période permettaient aux rouennais de prendre copieusement l'avantage. Ainsi, Erwann Boulin (42'05) trouvait la bonne combinaison pour ramener le score à 3-3. Electrisés par ce retour en grâce, les Dragons emporteront tout sur leur passage à l'image de Konstantin Kebets (47'32) et Yannis Cherkaoui (50'02) qui se relayaient pour offrir un net avantage aux rouennais 5 buts à 3 à dix minutes de la fin de la rencontre. Malheureusement pour les rouennais, la partie n'en restera pas là. Passée la virtuelle mi-temps du tiers, les Coqs de Courbevoie justifieront clairement leur statut de leader imprenable de la poule. Dix minutes seront nécessaires aux joueurs de Rishi Ovide-Etienne pour chambouler totalement le panneau d'affichage de la patinoire jaune et noir avec cinq buts inscrits.


Alors que les Rouennais pensaient pouvoir au moins tenir le score jusqu'au gong final de cette partie, en moins de deux minutes, Courbevoie renversait la tendance, Samy Benhamed (52'39) puis Adrien Sel (52'52) atomisaient l'avance des rouennais au tableau d'affichage alors que Antoine Margulies, dans la foulée, se chargeait de crucifier les Dragons en donnant à nouveau l'avantage aux parisiens (5-6 à 53'27) Comme si cela ne suffisait pas, dans les cinq dernières minutes de la partie, Courbevoie, désormais nettement au dessus, finira de faire imploser un Dragon les nerfs à vif et totalement déboussolé. Décidément dans tous les bons coups, ce diable d'Antoine Marguiles (56'41) complété son triplé personnel alors que pour conclure le score de la partie Romain Gardair (57'56) parachevait une logique victoire des Coqs sur le score de 8 buts à 5.


Il faudra bien une nuit aux Dragons pour digérer ce renversement de situation décevant. Le temps ne prêtait guère aux tergiversations alors qu'Amiens, quatrième au classement, se présentait pour la deuxième confrontation du week-end. Là encore, même si les trois points de la victoire seront au rendez-vous, l'Excellence jaune et noir connaîtra des difficultés essentiellement dans la première période sur un ping-pong au tableau d'affichage qui durera une bonne partie du tiers. Alors que pour son week-end de retour au jeu, Joseph Broutin prenait les lauriers en inscrivant deux buts d'entrée de jeu (01'09 & 06'35), les Gothiques amiénois ne s'en laissaient pas compter répondant par Quentin Wauters (04'44) Tentant de se détacher au tableau d'affichage, les rouennais pensaient bien avoir fait l'essentiel en poussant le palet par deux fois au fond des buts amiénois par l'intermédiaire de Lucas Villain (11'01) et Erwann Boulin (12'45) C'était sans compter sur le légendaire esprit combattif des amiénois qui exploiteront systématiquement les largesses défensives jaune et noir.


Ainsi, tandis que Yohan Hecquefeuille réduisait le score à 4-2 (13'17), Arthur Papeil (14'06) pour les Dragons avaient beau enfoncer le clou en portant le score à 5-2, cela ne suffisait pas encore pour mettre à genou une équipe amiénoise qui réduisait à nouveau le score, cette fois, par l'intermédiaire de Léo Pibouleu (16'28) pour la clôture du score de la première période à 5-3. Accrocheuse, l'équipe de Yann Vonachen finira, néanmoins, par céder dans les deux périodes suivantes. Alors que Enrique Masseline (23'17) relançait la machine dès l'entame de la deuxième période, cette fois, la Picardie restera sans réponse. De quoi donner des ailes à un Dragon qui creusera rapidement l'écart, Noah Athuil (34'11) et Maxime Durand (37'35) prenant un malin plaisir à assoir la domination jaune et noir 8 buts à 3 à vingt minutes de la sirène finale. Un dernier but pour l'anecdote dans la troisième période paraphé par Arthur Papeil (48'21) et les Dragons s'envoleront vers une précieuse victoire 9 buts à 3 avec trois points à la clef qui permet à l'Excellence rouennaise de se maintenir à la deuxième place du classement à six points derrière Courbevoie et avec quatre points d'avance sur Neuilly / Champigny mais un match en plus sur les deux formation parisiennes.



Cadet U17 Excellence (match avancé de la 14ème journée, Samedi 07 janvier 2017) (calendrier & classement)

Dragons de Rouen (2) vs Coqs de Courbevoie 5-8 (1-2 / 1-1 / 3-5)

04'28, 0-1, Courbevoie : Antoine Marguiles (Martin Le Bohellec)

14'22, 1-1, Rouen (2) : Yannis Cherkaoui (Tomas Simonsen, Konstantin Kebets)

17'48, 1-2, Courbevoie : Louis Baudoin (sans assistance)

24'39, 1-3, Courbevoie : Martin Le Bohellec (Clément Arcil, Anthony Sinquin)

26'50, 2-3, Rouen (2) : Konstantin Kebets (Yannis Cherkaoui)

42'05, 3-3, Rouen (2) : Erwann Boulin (Antoine Doré, Jean Boitheauville)

47'32, 4-3, Rouen (2) : Konstantin Kebets (Tomas Simonsen, Yannis Cherkaoui)

50'02, 5-3, Rouen (2) : Yannis Cherkaoui (Konstantin Kebets)

52'39, 5-4, Courbevoie : Samy Benhamed (sans assistance)

52'52, 5-5, Courbevoie : Adrien Sel (Louis Baudoin)

53'27, 5-6, Courbevoie : Antoine Marguiles (Louis Baudoin, Adrien Sel)

56'41, 5-7, Courbevoie : Antoine Marguiles (Adrien Sel, Samy Benhamed)

57'56, 5-8, Courbevoie : Romain Gardair (Anthony Sinquin)



Cadet U17 Excellence (match avancé de la 10ème journée, Dimanche 08 janvier 2017) (calendrier & classement)

Dragons de Rouen (2) vs Gothiques d'Amiens (2) 9-3 (5-3 / 3-0 / 1-0)

01'09, 1-0, Rouen (2) : Joseph Broutin (Charles Carabasse, Noah Athuil)

04'44, 1-1, Amiens (2) : Quentin Wauters (Clément Rasse, Léo Pibouleu)

06'35, 2-1, Rouen (2) : Joseph Broutin (Noah Athuil, Paul Levreux)

11'01, 3-1, Rouen (2) : Lucas Villain (Yohann Alzon, Yannis Cherkaoui)

12'45, 4-1, Rouen (2) : Erwann Boulin (Enrique Masseline, Lucas Villain)

13'17, 4-2, Amiens (2) : Yohan Hecquefeuille (Thibault Durieux, Clément Rasse)

14'06, 5-2, Rouen (2) : Arthur Papeil (sans assistance)

16'28, 5-3, Amiens (2) : Léo Pibouleu (Clément Rasse)

23'17, 6-3, Rouen (2) : Enrique Masseline (Erwann Boulin, Lucas Villain)

34'11, 7-3, Rouen (2) : Noah Athuil (Yannis Cherkaoui, Erwann Boulin)

37'35, 8-3, Rouen (2) : Maxime Durand (Erwann Boulin)

48'21, 9-3, Rouen (2) : Arthur Papeil (Maxime Durand, Jean Boitheauville)




Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :