" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

D2 Sans saveur !

 

Au terme d'une rencontre où les rouennais n'auront guère fait preuve de beaucoup d'enthousiasme en Moselle, c'est fort logiquement que la D2 jaune et noir s'inclinera sur le score de 5 buts à 1 face aux Galaxiens d'Amnéville.


Plus intenses, plus physiques, premiers sur les palets, plus pressants, les Mosellans auront joué parfaitement le coup face à des Dragons qui n'auront jamais su s'adapter à la glace « si particulière » de la patinoire d'Amnéville. Il est vrai que la patinoire Olympique d'Amnéville-les-Thermes pourrait faire passer certaines vétustes patinoires parisiennes pour le Centre Bell, avec son filtre sépia intégré à l'éclairage, ses rebonds douteux dans les bandes et sa glace collante au possible, l'antre des Galaxiens avait tout l'air d'un traquenard pour un Dragon bien trop habitué à son Ile Lacroix. Dès les premiers échanges glacés, difficile d'imaginer que la partie serait souriante pour la troupe jaune et noir. Rapidement malmenés, les Rouennais devaient s'en remettre fréquemment à leur portier Julien Gaubert pour retarder l'inévitable échéance. C'est ainsi que sur un palet de contre-attaque, Petr Zib parvenait à contourner le défenseur rouennais pour s'engouffrer derrière le filet rouennais pour en faire le tour et servir plein axe Matthieu Veres pour l'ouverture du score (1-0 à 09'38) Particulièrement maladroits, les rouennais toussotaient leur hockey. Pourtant en avantage numérique, dans la foulée, une passe particulièrement hasardeuse le long de la ligne bleue, offrait un palet de contre intéressant à Mathieu Munch qui voyait sa tentative contrarié par le retour in extremis de Julien Msumbu (11'03) La mainmise sur la rencontre, les Mosellans ne laisseront guère que des miettes offensives aux rouennais sur la fin de la période. Auparavant, c'est à nouveau l'offensive locale qui s'illustrait avec une puissante tentative de Matthieu Veres (16'36) souvent dans les bons coups. Finalement, c'est dans les deux dernières minutes de la période que les rouennais réagiront enfin. Sur cette inattendue tentative de Doryan Besseau totalement oublié seul face au portier mosellan (18'00) et sur cette contre-attaque rondement menée orientée par Brieuc Houeix pour Arthur Nadaux qui sollicitait le lancer de Hugo Quignard (19'06), les rouennais devront se contenter de la portion congrue en cette fin de première période.


Démarrant la deuxième sous pression avec une série d'avertissement sans frais des joueurs de l'Est à l'image de la tentative de Radim Herman d'entrée de jeu en avantage numérique (20'59), les rouennais connaîtront néanmoins une bien meilleure période que la précédente. Certes, le jeu restait particulièrement brouillon mais les occasions surgissaient plus fréquemment à l'image de ce lancer puissant de Brieuc Houeix légèrement dévié par la jambière de son vis à vis d'Amnéville qui obligeait le gardien d'Amnéville, Adam Casensky à tronquer la tentative du bout de la jambière gauche (23'42) Plus ouverte, plus dynamique, la partie l'espace de quelques minutes donnera lieu à quelques échanges offensifs de part et d'autre. Sur un lancer de Sacha Maccioni, Julien Gaubert s'interposait proprement mais finissait par laisser échapper le palet qu'Antoine Thomas parvenait à glisser au fond des filets. Fort heureusement pour les rouennais, l'arbitre ayant sifflé au préalable sur le premier lancer, le but était fort logiquement refusé (25'18) Une aubaine pour les rouennais qui s'offrait une belle tentative dans la foulée sur un deux contre un orchestré par Hugo Quignard et Arthur Nadaux pour un lancer de ce dernier (26'10) La réponse immédiate dans une situation analogue du couple mosellan Lucas Catelli – Radim Herman (30'01) ne laissait guère de doute sur les intentions des joueurs locaux.

 

Bien décidés à rester maître de leur glace, les Galaxians exploitaient parfaitement les conditions de la rencontre pour mettre en danger les Dragons. Sans se poser de questions, sans fioritures, les Mosellans, systématiquement, multipliaient les lancers sans chercher à combiner inutilement. Un style de jeu pour le moins efficace qui donnait des sueurs froides au banc rouennais à l'image de cette déviation de Sacha Maccioni obligeant Julien Gaubert à sortir sa plus belle mitaine pour empêcher le deuxième but amnévillois (32'55) Toutefois alors que les Dragons livraient plutôt un honnête deuxième tiers sans non plus tomber dans l'euphorie béate, les joueurs d'Amnéville recueillaient le fruit de leur harcèlement offensif systématique grâce cette fois à Alexandre Baron qui avait le temps de reprendre par trois fois son propre rebond pour finir par tromper l'infortuné Julien Gaubert laissé en détresse par ses partenaires sur la glace. Inadmissible (33'21) Avec désormais deux buts de retard au tableau d'affichage le renoncement semblait avoir gagné le camp des rouennais alors qu'une ultime occasion de revenir dans la période se présentait à eux avec une longue séquence en avantage numérique dont 35 secondes à 5 contre 3. Doryan Besseau bien alimenté par Brieuc Houeix (38'23), Julien Msumbu sur un décalage créé par le duo Besseau – Houeix (38'47), les deux dernières tentatives de Rouen sur la période resteront sans suite alors qu'Amnéville particulièrement agressif dans le bon sens du terme, génait particulièrement les Dragons.


Du troisième tiers, il ne sera guère question que de l'abdication rouennaise. S'ils tentaient de faire illusion sur une élégante remontée de glace suivi d'un lancer de Brieuc Houeix (41'03) ou sur ce lancer de Kévin Beziau qui attrapait la mitaine du portier (42'34), le cœur n'y était plus vraiment pour les Dragons alors que justement les Galaxiens accéléraient à nouveau le rythme. En deux minutes l'affaire était pliée alors qu'Alexandre Baron paraphait son doublé (45'06) suivi d'un quatrième dans la foulée (46'44) Et comme si cela ne suffisait pas six minutes plus tard, Gleb Vorobiev enfonçait le clou pour un cinglant 5-0 plutôt vexant. Qu'elles seront longues les dernières minutes séparant les rouennais de la fin du calvaire. Quoiqu'il en soit, pour l'anecdote, les Dragons auront le dernier mot dans cette rencontre. Taquin par excellence, sur un lancer à la trajectoire particulière, le défenseur rouennais Brieuc Houeix, en toute fin de rencontre, s'amusera à salir le blanchissage pourtant promis au portier mosellan (57'15) Score final 5 buts à 1 pour les Galaxiens d'Amnéville face à des rouennais manquant cruellement d'enthousiasme pour faire un coup sur la glace difficile mosellane.



Division 2 (16ème journée, Poule A, Samedi 21 janvier 2017) (calendrier & résultats)

Galaxiens d'Amnéville vs Dragons de Rouen (2) 5-1 (1-0 / 1-0 / 3-1)

09'38, 1-0, Amnéville : Matthieu Veres (Petr Zib)

33'21, 2-0, Amnéville : Alexandre Baron (Petr Zib)

45'06, 3-0, Amnéville : Alexandre Baron (Petr Zib, Adrien Maurer)

46'44, 4-0, Amnéville : Baptiste Goux (Petr Zib, Lubomir Dutkovic)

52'51, 5-0, Amnéville : Gleb Vorobiev (Lubomir Dutkovic)

57'15, 5-1, Rouen (2) : Brieuc Houeix (Julien Msumbu, Doryan Besseau)



Division 2 (Poule A, 16ème journée, Samedi 21 janvier 2017)

Jokers de Cergy (1er) vs Lynx de Valence (2ème) 4-0 (2-0 / 1-0 / 1-0)

Evry / Viry (3ème) vs Comètes de Meudon (7ème) 6-2 (4-0 / 2-1 / 0-1)

Français Volants de Paris (4ème) vs Lions de Wasquehal (8ème) reporté au 04 février 2017

Galaxiens d'Amnéville (5ème) vs Dragons de Rouen (2) (6ème) 5-1 (1-0 / 1-0 / 3-1)

Etoile Noire de Strasbourg (2) (10ème) vs Castors d'Asnières (9ème) 1-3 (0-1 / 0-0 / 1-2)



Division 2 (Poule A, 16ème journée, Samedi 21 janvier 2017)

Jokers de Cergy (1er) vs Etoile Noire de Strasbourg (2) (10ème) (20h30)

Lynx de Valence (2ème) vs Français Volants de Paris (4ème) (20h30)

Lions de Wasquehal (9ème) vs Evry / Viry (3ème) (18h40)

Comètes de Meudon (7ème) vs Galaxiens d'Amnéville (5ème) (18h00)

Dragons de Rouen (2) (6ème) vs Castors d'Asnières (9ème) (20h30)




Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :