" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U17 Dénouement heureux :)


Au sein de la Poule A du championnat U17A, il ne reste désormais plus qu'une rencontre à jouer, samedi prochain sur l'Ile Lacroix face aux Brûleurs de Loups de Grenoble. Une rencontre que les rouennais pourront jouer sans la pression du résultat, les scores des différents matchs de cette fin de semaine ayant clairement éclairci l'horizon des Dragons.Le tout en deux actes.


Acte 1, les Dragons à Saint-Gervais

L'épée de Damoclès fermement accrochée au dessus de leur casque, les Dragons en déplacement à Saint-Gervais ne bénéficiaient de guère de marge de manœuvre avant d'affronter Hockey 74. Avec un point de retard au classement sur les savoyards, une défaite les conduirait irrémédiablement vers cette maudite quatrième place synonyme de relégation en Poule B. Faux pas interdit. Englués dans une série de mauvais résultats, perturbés par une litanie de blessures, les Dragons de « il y a quelques mois » seraient sans doute passé à travers de cette rencontre « ô combien » cruciale. Mais entre temps, les blessés sont revenus peu à peu, l'esprit à changer dans cette équipe et en dépit de la pression et de la peur de perdre, les rouennais feront en sorte de s'imposer sur la glace de Saint-Gervais. Emmenés par un gardien Valentin Duquenne à nouveau dans la lumière qui se paiera le luxe de contre-carrer un lancer de pénalité (46'57), les rouennais, sans être pour autant implacables, construiront pas à pas leur victoire.


Auteurs d'un bon début de match concrétisé par l'ouverture du score de ce diablotin de Joseph Broutin (03'37), les seinomarins devront patienter jusqu'au tiers médian pour faire la différence définitivement dans cette rencontre. En deux minutes, à l'entame du deuxième tiers, l'affaire semblait pliée alors que Gabin Mainfray (20'56) et Yohann Alzon (21'13) faisaient tinter la cloche des buteurs portant le score à 3-0. Bien que devant s'acquitter dans la foulée de trois séquences en infériorité numérique (24'12, 25'09 et 31'29), les rouennais plieront sans rompre jusqu'à la clôture du tiers médian en fanfare Arthur Papeil profitant du bon travail de Yohan Alzon et Pierre Pelletreau pour glacer d'effroi les montagnards avec un quatrième but salvateur (35'39) Certes, Germain Premat dans la troisième période fera en sorte de briser le blanchissage de Valentin Duquenne (48'45) mais l'essentiel n'était pas là pour les rouennais, la victoire et surtout les trois points les attendant au bout des vingt minutes.


Acte 2, alliance contre-nature.

Tandis que les rouennais prenaient la route du retour en Normandie, c'est l'équipe d'Amiens au lendemain de son revers subi face à Grenoble (4-3) qui s'apprêtait à défier à son tour Hockey 74. Une rencontre dominicale que les rouennais suivront avec une attention toute particulière. En effet, au prix de leur victoire sur Hockey 74, les rouennais se retrouvaient désormais troisièmes au classement avec deux points d'avance, insuffisant néanmoins pour vivre sereinement leur dernière rencontre face à Grenoble à moins d'une victoire des Gothiques pour leur dernière rencontre face à Hockey 74. Leader de la Poule A une bonne partie de la saison, la troupe picarde devait s'employer pour retrouver la première place suite à son revers la veille face aux Brûleurs de Loups. Avec toute l'équipe jaune et noir en supporters de circonstance, les Gothiques feront en sorte de débuter leur rencontre comme il se doit avec un 4-0 propre au bout de dix minutes. Quoiqu'il en soit, en Picardie, on a un sens de l'humour très prononcé alors que du côté de la Normandie, on savourait à demi-mot le succès de l'éternel rival, les Gothiques, eux, passeront totalement à travers de leur deuxième tiers en encaissant un incongru 0-6, renversant totalement le score de la rencontre. Menant désormais 6-4, Hockey 74 retrouvait sa troisième place, Amiens abandonnait toute idée de remporter la poule A et Rouen, le visage grimaçant devait s'attendre à une partie décisive le week-end prochain face à Grenoble. Le tout à 20 mn de la fin de la rencontre à Saint-Gervais. Finalement de scénario ubuesque, il n'y aura pas. Après un trou d'air de vingt minutes, Amiens reprendra, comme si de rien n'était, sa marche en avant au troisième tiers, égalisant à 6-6 dans les premières minutes de l'ultime manche, les Gothiques d'imposeront en prolongation 7-6, laissant un unique point à Hockey 74 condamné à la quatrième place.


Post-scriptum, le retour de l'ascenseur.

Avec ce succès picard en Haute-Savoie, les Rouennais sont désormais assurés de décrocher la troisième place de la Poule A alors qui leur reste un unique match à jouer face à Grenoble samedi prochain. Si au classement, les Dragons n'auront rien à attendre de la rencontre, du coté de la Picardie, on suivra avec attention cette partie. Avec un point d'avance sur Grenoble, Amiens n'aura d'autres choix que de supporter les rouennais pour ce dernier match pour espérer conserver leur première place. Une chose est sure, du côté des rouennais, avec trois défaites dans la saison face aux Brûleurs de Loups, d'autant plus après une dernière rencontre jouée à Pole Sud qui reste en travers de la gorge des rouennais, les Dragons feront tout pour renvoyer l'ascenseur à la troupe picarde en tentant de faire tomber dans le temps réglementaire la troupe iséroise. Verdict la semaine prochaine.



U17A (match en retard de la 16ème journée, samedi 25 février 2017)

Hockey 74 vs Dragons de Rouen 1-4 (0-1 / 0-3 / 1-0)

03'37, 0-1, Rouen : Joseph Broutin (Yohann Alzon, Gabin Mainfray)

20'56, 0-2, Rouen : Gabin Mainfray (Charles Carabasse, Joseph Broutin)

21'13, 0-3, Rouen : Yohann Alzon (Paul Levreux)

35'39, 0-4, Rouen : Arthur Papeil (Yohann Alzon, Pierre Pelletreau)

48'45, 1-4, Hockey 74 : Germain Premat (Thibaud Masson, Bastien Zago)




Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :