" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

D2 Fin de saison pour le Dragon


« Rouen est une équipe jeune, talentueuse, intelligente. Ils vont tout donner pour revenir au score, c’est une certitude. «  L'entraîneur joueur des Chevaliers du Lac d'Annecy, Cyril Papa avait prévenu sur le site officiel annécien à l'issue de la première manche remportée 3 buts à 1 par Annecy, les Dragons ne céderont pas leur part aux chiens et feront en sorte de donner raison à l'emblématique attaquant annécien à l'occasion de la deuxième rencontre.


Bien qu'avec deux buts de retard après une première rencontre rondement menée, ce n'est pas en victime expiatoire que les Dragons se rendront au bord du Lac d'Annecy pour disputer le match retour des huitièmes de finale du championnat de D2. Se moquant éperdument de l'étiquette de favori collée sur les casques des joueurs d'Annecy, tout au long de la partie, les rouennais feront en sorte d'y croire. Pourtant, bien mal embarqués, les rouennais se feront surprendre vers la fin de la première période avec l'ouverture du score annécienne de Jiri Jelen (18'21) L'expérimenté slovaque avec ce premier but venait de porter l'écart à trois unités au cumul des deux matchs et compliquer clairement les ambitions rouennaises de retour au score.


Pour autant, tout au long de la rencontre, les Dragons feront en sorte de courir après le score. Sans jamais parvenir à prendre les devants en dépit de quelques solides occasions, les rouennais mettront du cœur à l'ouvrage pour taquiner systématiquement cette équipe d'Annecy. Après cinq minutes de supériorité numérique qui ne permettront pas aux rouennais d'égaliser suite à l'expulsion du nauséabond Denis Kadic (19'53), le « fucking nigger » pour reprendre la charmante expression du méprisable slovène conduisant à son éviction de la rencontre, faisait son entrée en scène pour l'égalisation jaune et noir. C'est ainsi que peu avant la mi-match, Julien Msumbu trouvait le but du 1-1 (28'59) alors que quelques minutes plus tard, Maxime D'Orazio en supériorité numérique tentait de juguler l'envie de révolte jaune et noir (32'23) En vain, sans se soucier du retard au tableau d'affichage, les Normands lutteront avec enthousiasme pour à nouveau revenir à parité à quelques minutes de la fin de la deuxième période par l'intermédiaire de David Fritz-Dreyssé (2-2 à 38'11)


A 2-2 à l'entame de la troisième période, les rouennais, « toujours vivants, toujours debout » pouvaient encore espérer créer la sensation dans ces huitièmes de finale. S'appuyant sur leur gardien Julien Gaubert toujours aussi précieux dans son filet qui sera élu sans contestation possible à l'issue de la rencontre par ses pairs « MVP de la saison », les rouennais tenteront, tenteront, tenteront, encore et encore en vain. Face à eux, un mur d'expérience se dressera et dans les cinq dernières minutes de jeu, Benjamin Arnaud profitera d'une contre-attaque pour poignarder le cœur du Dragon avec un troisième but scellant l'issue de la rencontre (55'02) Ajoutant un quatrième but en cage vide dans la foulée toujours par Benjamin Arnaud (58'30), les Dragons finiront par s'incliner avec les honneurs 4 buts à 2 face à une équipe d'Annecy qui méritait sa qualification en dépit des efforts rouennais pour faire trembler la forteresse haute-savoyarde.


Fin de saison pour les Dragons qui souhaitent une bonne continuation aux Chevaliers du Lac dans leur quête du Graal en play-offs et remercient au passage le club d'Annecy pour leur accueil et leur attitude irréprochable dans l'affaire du « fucking nigger ». « Monsieur » Kadic , l'ensemble du Club de Hockey Amateur de Rouen et les joueurs de Division 2 du Dragon vous souhaitent d'excellentes vacances dans les tribunes de la patinoire d'Annecy, vous n'avez rien à faire sur une glace française.



Division 2 (match retour des 1/8ème de finale, samedi 25 février 2017)

Chevaliers du Lac d'Annecy vs Dragons de Rouen (2) 4-2 (1-0 / 1-2 / 2-0)

18'21, 1-0, Annecy : Jiri Jelen (Maxime D'Orazio, Denis Kadic)

28'59, 1-1, Rouen (2) : Julien Msumbu (Joran Reynaud, David Fritz-Dreyssé)

32'23, 2-1, Annecy : Maxime D'Orazio (Jiri Jelen) [ 5 contre 4 ]

38'11, 2-2, Rouen (2) : David Fritz-Dreyssé (Joran Reynaud, Brieuc Houeix) [ 5 contre 4 ]

55'02, 3-2, Annecy : Benjamin Arnaud (sans assistance)

58'30, 4-2, Annecy : Benjamin Arnaud (sans assistance) [ cage vide ]



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :