"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

   

 

Chûte des U18 face à Amiens...

A l'image d'une première minute bien difficile où les Dragons auront été pris sous le joug de la pression amiénoise, les Cadets rouennais auront connu une première journée championnat légèrement ardue avec à la clef une défaite 5 buts à 1.


Comme la saison dernière, c'est sur une défaite que les jeunes dragons entament leurs aventures en championnat. Là où Reims s'étaient imposés aux tirs de pénalités, c'est Amiens qui n'aura eu besoin que du temps règlementaire pour soulever de terre un Dragon un peu timoré. En effet, rapidement, les débats se montraient à l'avantage de la formation emmenée par Olivier Duclos. Une première tentative de déviation devant la cage de Guillaume Duquenne sur un lancer d'Alexis Besson donnait le ton de la rencontre (03'50) Si le portier rouennais se montrera efficace sur l'ensemble de la rencontre, par deux fois, il devait ramasser le palet au fond de ses filets. Ainsi, sur un décalage à l'engagement en avantage numérique, Alexis Besson parvenait à placer le palet au dessus de la jambière du gardien jaune et noir (05'15) Une poignée de minute plus tard, Romain Carpentier, au prix d'un joli combat contre la bande parvenait à sortir le palet à destination de son compère Marius Serer qui s'ouvrait la voie royale menant au temple normand (11'14) Frigorifiés sur le glaçon de l'Ile Lacroix, les Dragons peinaient à trouver l'ouverture, pire il faudra patienter jusqu'au cinq dernières minutes de la première période pour voir un palet intercepté dans la neutre de Théo Lanvers pour un premier lancer finalement peu dangereux (15'50) Dans sa cage, au four et au moulin, le gardien rouennais sauvait le meuble alors qu'en toute fin de tiers, Quentin Bourceaux manquait de peu le hold-up de la période sur une échappée négociée aléatoirement (19'58)

 

1ère journée de Championnat (Cadet Elite) - Patinoire de l'Ile Lacroix
Samedi 18 septembre
Score T1 T2 T3 OT Total
Dragons de Rouen (U18)   0 1 0 - 1
Gothiques d'Amiens (U18) 2 1 2 - 5
Pénalités : Rouen (18 mn) - Amiens (12 mn)
 
0-1 05'15 Amiens Alexis Besson (N.Leclerc) [5-4]
0-2 11'14 Amiens Marius Serer (R.Carpentier)
1-2 26'23 Rouen Robin Lambart (M.Griet, S.Barbero)
1-3 36'01 Amiens Nicolas Leclerc (A.Besson, F.Kazarine) [5-3]
1-4 46'57 Amiens Romain Carpentier (M.Serer, M.Bouvet) [5-4]
1-5 54'51 Amiens Maurin Bouvet (M.Serer, R.Carpentier)
A la reprise de la période, le concert de crosses sur le banc des Dragons en disait long sur leur nouvelle motivation. Beaucoup plus agressifs sur le porteur du palet, bien plus volontaires sur la glace, les affaires rouennaises semblaient plus réjouissantes. C'est ainsi que Raphaël Faure lançait la première offensive d'envergure chez les normands en direction de Florian Duval qui décalait aussitôt pour Johan Saint-André (21'54) Bien que bloquant le palet, le gardien picard Corentin Cunsolo venait de vivre sa première vraie frayeur du match. A l'image de leur gardien remplaçant qui, sous sa casquette des canadiens de Montreal, bougeait sa tete en rythme sur la musique diffusée aux arrêts, la formation gothique jouait plus relâchée et se faisait immédiatement rappelée à l'ordre. Un premier avertissement signé de Florian Duval qui tentait la passe break pour Maxime Pilote-Griet (24'49) redonnait de l'envie au banc jaune et noir. Dans la foulée, une erreur défensive picarde permettait à Robin Lambart d'être récompensé de l'ensemble de ses efforts de début de match en réduisant le score à 1-2 (26'23) L'espace de quelques minutes, les Dragons faisaient vasciller l'édifice gothique. Frappant un peu plus à l'image de Mathieu Briand qui secouait tendrement Romain Carpentier (28'14), se montrant beaucoup plus agressif sur la cage de Corentin Cunsolo avec ce lancer de Ronan Guegot qui mettait en émoi un gardien fébrile (27'15) ou ce slalom de Johan Saint-André (32'48), les Normands auraient pu faire sans doute revenir au score à ce moment de la rencontre. Malheureusement pour eux, ils négociaient mal le tournant et finissaient par sortir de la route à 3 contre 5 sur un but de Nicolas Leclerc au rebond après un arrêt puissant de Guillaume Duquenne sur la tentative d'Alexis Besson (36'01) Coup d'arrêt pour les Dragons qui n'en se remettront pas.


En effet, bien que le banc rouennais ait espéré que le retour au vestiaire fut salvateur pour leurs protégés, le début du dernier tiers tournait au chemin de douleur pour les Normands. Romain Carpentier jusqu'alors passeur, prenait malin plaisir à se muer en buteur toujours en avantage numérique (46'57) tandis qu'en toute fin de match, Maurin Bouvet se servait du travail de l'infernal duo Serer – Carpentier pour boucler la mise à 5 buts à 1 (54'51) Difficile entrée en matière pour les rouennais face à des Gothiques mieux en place qui n'auront pas volé leur victoire en terre normande. Aux Dragons de réagir dès le week-end prochain toujours à domicile avec la réception du Mont Blanc battu également en ouverture chez lui 6 buts à 1 par Gap.

   
 

 

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :