" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U20 Rouen prend la manche 1


Avec plusieurs joueurs laissés à la disposition de l'équipe senior en lice pour les play-offs de Division 1 face à Val Vanoise, c'est notamment sans leur meilleur compteur Robin Colomban et leur gardien habituel Gaëtan Richard que l'association Briançon / Avignon venait défier les Dragons U20 sur leur glace.


Une série difficile en perspective pour les joueurs de François Dusseau qui se faisaient prendre d'entrée de jeu sur un lancer pourtant excentré de Doryan Besseau qui passait au dessus de l'épaule du gardien pétrifié sur l'action (00'56) Difficile de rêver meilleure entrée pour les Dragons qui après une minute de jeu s'offrait déjà les faveurs du tableau d'affichage. Pourtant, de ce but, il faudra se contenter pour les deux formations. En effet, si Victor Durand combinait parfaitement avec Julien Msumbu seul face au portier briançonnais en infériorité numérique (07'42), si Julien Msumbu, au prix d'un rapide passage en revue de l'arrière-garde haut alpine trouvait en en Joran Reynaud un parfait lancer de missile en avantage numérique (12'33), les rouennais plutôt poussifs offensivement tardaient à se libérer. De quoi mettre de l'entrain à l'équipe de Briançon, très prudente et jusqu'alors inexistante offensivement qui profitera des dernières minutes de la première période pour s'enhardir. Un modeste lancer excentré de Tom Magnier (15'23) avait le mérite de lancer l'initiative alors qu'en avantage numérique Aurélien Haaser et Gaëtan Villot se montraient bien plus pressant sur la cage tenue par Quentin Papillon (18'04) S'offrant la dernière occasion de la période sur une bévue défensive rouennaise, Gaëtan Villot sollicitait en « presque break » une dernière fois le gardien rouennais (19'22) pour un score inchangé à la sirène.


Qu'elles seront longues les vingt minutes d'une deuxième période particulièrement poussive. Sans entrain ni émotions, les deux équipes finiront par s'engluer dans un faux rythme où rares étaient les moments d'excitation. Certes, en break, Arthur Nadaux tentait bien ranimer la flamme (29'10) mais clairement peu à peu l'Ile Lacroix sombrait dans une torpeur profonde alors que les joueurs de Briançon se procuraient la plus belle occasion de la rencontre en deux contre zéro, Mathieu Buttin et Gaëtan Villot combinant entre eux en vain face à un Quentin Papillon imperturbable (30'43) C'est finalement en désavantage numérique que les rouennais finiront par doubler la mise. Suite à une interruption de jeu consécutive à la blessure d'Evan Andraud à qui on souhaite un prompt rétablissement (31'18), les rouennais contraints de s'acquitter d'une longue séquence de cinq minutes en désavantage numérique en profiteront paradoxalement pour doubler la mise en contre-attaque. A l'initiative de Enzo Cantagallo, Julien Msumbu prenait le couloir en deux contre un avec son compère Joran Reynaud. Sur le repli défensif, Gaëtan Villot tentait bien de se coucher pour couper la passe mais malheureusement pour lui, l'astucieuse petite passe levée franchissait l'obstacle sans encombre pour terminer sa course dans la palette de Joran Reynaud pour le 2-0 (34'02)


Sans être nécessairement totalement à l'abri au score, les Dragons aborderont la troisième période sur un rythme similaire jusqu'à cette double supériorité numérique (47'04) qui insufflera un soupçon d'énergie supplémentaire aux rouennais. Flairent le bon coup, les Normands feront en sorte de faire plier la défense briançonnaise pour porter l'estocade à 3-0. Une tentative de Victor Durand à bout portant, un jeu orienté de Brieuc Houeix pour la déviation de David Fritz-Dreyssé puis pour le one-timer de Julien Msumbu, une dernière tentative devant la cage de David Fritz-Dreyssé, la séquence était véloce mais dans son filet Mathis Condevaux faisait le travail. Peu inspiré sur le premier but, le portier briançonnais avait fait oublier depuis bien longtemps l'entame de match, décisif à nouveau sur une nouvelle poussée offensive du trio Reynaud – Fritz Dreyssé – Msumbu (50'11) c'est de la mitaine qu'il s'interposait dans la foulée (51'35) sur un lancer de Victor Durand bien décalé par Brieuc Houeix, auteur d'un agréable slalom spécial. Comme souvent dans ces cas là, à force de ne pas conclure leur temps fort, les rouennais se feront piéger sur une erreur défensive, Aurélien Haaser exploitant un palet maladroitement relancé pour réduire la marque à 2-1 (52'57) La joie des Hauts Alpins sera de courte durée puisque dans la foulée, Antonin Cartron faisait taire les cris de joie briançonnais d'un lancer ras-de-glace parfait pour le 3-1 (53'28) Si en toute fin de match, Lucas Chautant laissé seul face au portier rouennais (57'42) aurait pu réduire la marque, il n'en sera finalement rien, le score restant en l'état à 3-1 à la faveur des rouennais.



¼ de Finale U20 (match 1, samedi 11 mars 2017)

Dragons de Rouen vs Briançon / Avignon 3-1 (1-0 / 1-0 / 1-1)

00'56, 1-0, Rouen : Doryan Besseau (Hugo Quignard, Arthur Nadaux)

34'02, 2-0, Rouen : Joran Reynaud (Julien Msumbu) [ 4 contre 5 ]

52'57, 2-1, Briançon / Avignon : Aurélien Haaser (Mathieu Buttinà)

53'28, 3-1, Rouen : Antonin Cartron (Jules Lefebvre, Enzo Cantagallo)




Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :