"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U17 Une bonne première manche...


Alors que l'autre demi-finale mettra aux prises les Rapaces de Gap à l'Hormadi d'Anglet, les deux surprises du tour précédent (lire par ailleurs), les Dragons de Rouen, eux, de leur coté, se voyaient proposer une demi-finale compliquée chez les Brûleurs de Loups de Grenoble, champion de France.


Tandis qu'au tour précédent, les rouennais étaient parvenus à s'imposer non sans difficulté face à l'Etoile Noire de Strasbourg (lire par ailleurs), c'est un tout autre menu qui était proposé aux rouennais avec ce premier match de demi-finale face à une équipe isérois qui les aura battu trois fois en quatre confrontations cette saison. Quoiqu'il en soit, en l'image d'Arthur Zavani qui soulignait avant de partir qu'il ne fallait pas se soucier de ça et qu'il fallait « se donner à fond pour rentrer la tête haute » (lire par ailleurs), les Dragons attaqueront leur rencontre sans complexe, conscients du coup à jouer sur cette demi-finale. A tel point qu'à l'issue de la première période, même si le score restait cantonné à un tristounet 0-0, les rouennais pouvaient se dire qu'ils avaient réussi à tirer leur épingle du jeu en dépit de deux séquence en avantage numérique qu'ils ne parviendront pas à concrétiser (01'12 & 13'57) Si après une première période, les rouennais menaient aux points notamment grâce à ce break d'Arthur Zavani parfaitement négocié par le gardien grenoblois, Baptiste Comello, le début de leur première période permettra aux rouennais de recevoir la récompense de leur bonne entame de match.


En effet, face à une équipe de Grenoble, un rien stressée par l'enjeu, les rouennais trouvaient l'ouverture sitôt la deuxième période entamée. Ainsi, Nicolas Plaquevent et Arthur Zavani combinaient parfaitement pour permettre à Robin Rabl d'inscrire le premier but de cette demi-finale (23'38) Et ce diable de Robin récidivera quelques minutes plus tard. Non pas sur cette séquence en avantage numérique (26'45) dans la foulée de l'ouverture du score jaune et noir qui aurait pu permettre de cogner fortement sur les casques isérois mais en toute fin de tiers médian alors que la sirène se préparait à sonner pour la deuxième fois. Initié par Yannis Cherkaoui, le mouvement jaune et noir se montrait véloce alors que Arthur Zavani, toujours dans les bons coups, relayaient pour son compère Robin Rabl pour le 0-2. « Avec Robin Rabl, cela fait deux ans que l'on joue ensemble et cela a porté ces fruits (…) tout s'est bien passé, on a bien rigolé » soulignait Arthur Zavani après le quart de finale face à Strasbourg, et le moins que l'on puisse dire, c'est que pour cette demi-finale, les sourires étaient de rigueur au moins jusqu'à cette fin de deuxième période.


Le Hockey se jouant en trois tiers temps, la demi-finale en deux rencontres, inutile de préciser que l'heure n'était pas à la parade pour les Dragons alors que la moitié du chemin n'était pas encore faite. Loin s'en faut ! D'autant plus que sur la dernière période, les Isérois auront les occasions de revenir au score notamment en supériorité numérique (41'22 & 49'23) En vain, sans l'abnégation défensive des rouennais et un Valentin Duquenne en mode « mur », sans nul que les grenoblois auraient pu relancer la rencontre. Hélas pour les Brûleurs de Loups, le sort de cette rencontre semblait jeté même si une dernière opportunité en avantage numérique (59'03) leur laissera la chance de revenir au score. En vain, ces diables de Dragons décidément très opportunistes en profiteront pour assommer les Grenoblois sur une contre-attaque rondement menée d'Arthur Zavani qui concluait la marque de la rencontre à 0-3 (59'46) à la faveur des rouennais.


Un match propre, proche de la partition parfaite qui ne suffit néanmoins pas à propulser les Dragons en finale. La route est encore longue pour les rouennais qui auront soixante minutes supplémentaires à négocier demain face à des Isérois qui auront sans doute les dents bien longues à l'idée de renverser la tendance. Tout reste à faire pour les Normands. La suite demain !:)



½ U17 (match 1, Samedi 18 mars 2017)

Brûleurs de Loups de Grenoble vs Dragons de Rouen 0-3 (0-0 / 0-2 / 0-1) (feuille de match)

23'38, 0-1, Rouen : Robin Rabl (Arthur Zavani, Nicolas Plaquevent)

36'32, 0-2, Rouen : Robin Rabl (Arthur Zavani, Yannis Cherkaoui)

59'46, 0-3, Rouen : Arthur Zavani (sans assistance) [ 4 contre 5 ]



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :