" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017


En Ile de France pour les U13...

 

C'est face aux champions U13 d'Ile de France que les Benjamins rouennais allaient lancer leur saison 2010-2011. Petit voyage en région parisienne plus précisément en Essonne à Viry-Chatillon pour les jeunes Dragons au large sourire à l'idée de disputer le morceau de caoutchouc avec leurs voisins franciliens.


Pour leur premier match de la saison, quelques jours après avoir retrouver le glaçon de l'Ile Lacroix, les joueurs haut-normands menés par Peter Almasy et Alexandre Sucré, tardaient à se mettre en route. De quoi donner des envies de but aux parisiens qui prenaient rapidement les Dragons à la gorge. Ainsi, Clément Lallemand (08'29) puis Vincent Mélin (11'59) parvenaient à tromper la vigilance du gardien rouennais. Un soupçon diesel sur le coup, la machine rouennaise finira par se mettre en route Enguerrand Thibouville se chargeant de réduire la marque pour les jaunes et noirs (18'31) Même si Maxime Magalhaes pour les jets tentaient de contrarier la troupe normande en portant la marque à 3-1 (25'56), en l'espace de quelques secondes les seino-marins allaient mettre en émoi le tableau d'affichage. Renversant la situation complètement sous l'impulsion d'Axel Benet (27'26), Sacha Guillemain (27'45) et Clément Papeil (28'39), les Dragons se retrouvaient désormais menant au score 4 buts à 3 à la patinoire des Lacs.


Sur le banc parisien, l'ex-attaquant rouennais Kévin Dugas avait beau réfléchir pour mettre en péril la demeure rouennaise mais rien n'y fera. Dans la foulée, Clément Papeil signait le doublé (30'25) tandis qu'à son tour Maxime Magalahes compilait un deuxième palet au fond des filets (42'42) Au final, les deux équipes se séparaient sur la courte victoire des rouennais en région parisienne, une bonne reprise pour les jeunes Dragons à l'orée de nouvelles aventures glacées.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :