"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U17 En finale ! à Rouen :)


Vainqueurs 3 buts à 0 la veille face à Grenoble, on pouvait supposer que les U17A rouennais avaient une certaine marge avant d'aborder la deuxième rencontre face aux Brûleurs de Loups de Grenoble avec en ligne de mire une place en finale.


Et pourtant au moment où la première rondelle était lancée sur la glace, l'incertitude restait de mise, si Rouen avait pu marquer trois buts la veille, Grenoble le pouvait tout autant et sans nul que le premier but de la rencontre vaudrait son pesant d'or. Dès l'entame de la rencontre, les nerfs des deux équipes étaient mises à rude épreuve avec une tempête zébrée qui provoquait une surpopulation carcérale dans les geôles de la patinoire Pole Sud. Trois pénalités du coté de Grenoble (01'35, 05'56 & 12'58), trois du coté de Rouen (05'24, 08'12, 13'13) l'équilibre était parfait mais le jeu bien haché alors qu'à moins de dix minutes de la première sirène, Arthur Zavani surgissait tel un diable de sa boîte pour ouvrir le score (13'58) Sans nul doute que l'équipe jaune et noir se serait bien vu rallier la fin du premier tiers, histoire de conserver cet important avantage psychologique. Malheureusement, moins de deux minutes plus tard, Loris Delmas relancera le jeu en égalisant à 1-1 (15'14) pour la clôture du score de la première période. Face à une équipe de Grenoble bien plus présente que la veille, les Dragons auront fait face dans cette première période bien que dominée au nombre de lancers mais une chose est sure, au moment d'aborder le deuxième tiers plus que jamais la discipline sera de rigueur pour éviter de prendre l'eau en désavantage numérique.


C'est à l'envers que débutera le tiers médian pour les Dragons alors que dans la première minute de jeu Mattéo Daita trompait la vigilance du gardien rouennais Valentin Duquenne pour porter le score à 2-1 à la faveur des locaux (20'58) Usant son temps mort aprè seulement 22 mn de jeu dans la rencontre, le banc de Rouen avait d'ores et déjà conscience que la partie échappait à des rouennais nerveux qui venaient de subir pour la troisième fois de la rencontre un but, cette fois par l'attaquant Dylan Fabre (22'23) Deux buts en deux minutes, plus qu'un but d'avance au cumul des scores des deux matchs, la tension venait de franchir un cap dans le camp jaune et noir et les minutes suivantes s'annonçaient cruciales alors que Yannis Cherkaoui aurait pu éteindre l'incendie sur un lancer de pénalité (25'19) que le portier isérois, Baptiste Comello se chargeait de congeler. Subissant dans la foulée deux longues minutes en infériorité numérique (27'09), les Dragons plieront sans rompre jusqu'à cette contre-offensive qui permettait à Léonard Baril de ramener le score à 3-2 sur un gros lancer de la ligne bleue (31'14) mettant un terme à l'hémorragie et offrant à l'ensemble de l'équipe jaune et noir une salvatrice bouffée d'oxygène. Et de fait, la fin de la période sera nettement plus prolixe pour les dragons alors que dans les deux dernières minutes de la période, Pierre Pelletreau offrait son plus beau sourire après avoir égalisé à 3-3 sur une échappée à gauche suivie d'un bon lancer du poignet (38'26) Après avoir frôlé la correctionnelle en début de période, les Dragons auront fait preuve d'un certain caractère pour laisser passer l'orage avant de revenir pas à pas au score. De bonne augure pour la fin de la rencontre.


D'autant plus qu'à l'entame du troisième tiers, c'est tout l'inverse de la deuxième période qui se déroulera. En moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire, Rouen frappait par deux fois, l'une pour Lévy Raux (40'22), l'autre pour Arthur Zavani (41'14) En deux coups de semonce, Rouen était désormais devant à 5-3 et ce n'est plus trois mais cinq buts d'avance qu'ils avaient à quinze minutes de la fin de la rencontre. Une marge conséquente que les rouennais auront plaisir à conserver jusqu'à la sirène finale. En dépit de deux séquences en infériorité numérique (45'30 & 57'15), les Dragons ne rompront pas alors que Grenoble jetait ses dernières forces dans la bataille. « On est en finale ! On est finale ! «  un long moment la patinoire de Pole Sud résonnera au rythme des chants des rouennais, pas nécessairement favoris de cette série, mais qui auront su se mobiliser tous vers un objectif commun : jouer la finale à domicile à Rouen ! Que du bonheur !



½ U17 (match 2, Dimanche 19 mars 2017)

Brûleurs de Loups de Grenoble vs Dragons de Rouen 3-5 (1-1 / 2-2 / 0-2)

13'58, 0-1, Rouen : Arthur Zavani (sans assistance)

15'14, 1-1, Grenoble : Loris Delmas (Quentin Tomasino, Maxime Chapel)

20'28, 2-1, Grenoble : Mattéo Daita (sans assistance)

22'23, 3-1, Grenoble : Dylan Fabre (Maxence Leroux)

31'14, 3-2, Rouen : Léonard Baril (sans assistance)

38'26, 3-3, Rouen : Pierre Pelletreau (Yoan Salve)

40'22, 3-4, Rouen : Lévy Raux (Nicolas Plaquevent, Yoan Salve)

41'14, 3-5, Rouen : Arthur Zavani (sans assistance)



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :