" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

   

 

Début joyeux pour les U22...

Grand philosophe devant l'éternel, Clément Hondier avait prévenu, l'important sera d'être prêt pour le 19 septembre. En effet, à l'occasion de la première journée de championnat, les Dragons Espoirs auront rempli leur contrat en signant une probante victoire 5 buts à 0 face à Amiens. En dépit d'une campagne amicale délicate ponctuée de deux défaites face à Angers (2-5) et face à la Division 2 de Meudon (3-5), les joueurs de Julien Guimard n'auront pas manqué le rendez-vous face à leurs voisins picards qui pourront sans doute rendre grâce à leur gardien Léo Bertein tant l'addition aurait pu être plus sévère.


En effet, dès l'amorce de la rencontre, les affaires rouennaises semblaient fleurissantes. Bien que fort impuissants sur un double avantage numérique (06'14), les Dragons prenaient rapidement la mesure de leurs adversaires du jour sur une passe depuis la zone neutre de Romain Gutierrez à destination d'Anthony Rech. Ce dernier appuyait sur la pédale de l'accélérateur pour laisser sur place ses deux vis à vis défensif avant de ficher le palet sous la résonnante transversale (11'07) Bien que dominant ostensiblement la rencontre au nombre de lancers (19 à 3), les Dragons ne parviendront pas à corser la marque en dépit d'un solide deux contre un qui débouchait sur un lancer de Maxime Joly (12'47) avant que ce dernier n'effectue un gros travail en laissant le palet pour un Peter Valier bien seul face au gardien (15'35) Si les Gothiques pouvaient encore espérer dans cette rencontre à la fin de la première période, il le devait en grande partie à leur gardien qui tiendra la maison picarde un long moment avant de céder en troisième période.

 

1ère Journée Championnat (Espoir Elite) - Patinoire de l'Ile Lacroix
Dimanche 19 septembre
Score T1 T2 T3 OT Total
Dragons de Rouen (U22)
  1 0 4 - 5
Gothiques d'Amiens (U22) 0 0   - 0
Pénalités : Rouen (6 mn) - Amiens (14 mn) // Lancers : Rouen (54) - Amiens (12)
 
1-0 11'07 Rouen Anthony Rech (R.Gutierrez)
2-0 45'39 Rouen Anthony Rech (R.Gutierrez, A.Mulle)
3-0 47'20 Rouen Clément Gaudeaux (D.Bourguignon, M.Lefebvre)
4-0 48'20 Rouen Anthony Rech (A.Mulle, C.Custosse)
5-0 52'26 Rouen Alexandre Mulle (A.Rech, C.Custosse)

Auparavant la deuxième période ne donnait lieu qu'à un bis repetita du chapitre précédent à l'unique différence que les Dragons ne parviendront pas à inscrire le moindre but. 18 lancers à 3 sur le tiers médian une nouvelle démonstration de force rouennaise dans la période qui offrait à la patinoire de l'Ile Lacroix quelques solides escarmouches. Ici un lancer puissant de Nicolas Lehericey en avantage numérique (20'38), là un merveilleux décalage pour Alexandre Mulle qui ne parvenait pas à contrôler la rondelle (35'16) ou encore un non moins extraordinaire break de Clément Gaudeaux, balayé par une subite et inexplicable rafale de vent intense qui le faisait chuter lourdement (35'35) Concluant la période sur un lancer de Florian Duval bien servi par le « rafistolé » Anthony Goncalves (38'33), les Dragons maitrisaient leur sujet sans parvenir toutefois à creuser l'écart.


 

De fait, à trop laisser espérer les Gothiques, les rouennais s'exposaient à une possible mésaventure. Un soupçon plus intense, les Amiénois semblaient se rapprocher de la cage tenue par Sebastian Ylönen. Sur son banc, Olivier Duclos pouvait exulter en sortant le champagne, son équipe ayant enfin réussi à passer la ligne médiane. Pour autant, rapidement, les joueurs de la Somme se feront calmer. Une mine stratosphérique d'Anthony Rech en lucarne (2-0 à 45'39) déclenchait l'avalanche et sonnait le glas de l'héroïque résistance de Léo Bertein. De derrière la cage, Damien Bourguignon alimentait un Clément Gaudeaux, libéré de tous ses problèmes après avoir enlevé ses protèges-lames (3-0 à 47'20) tandis que Alexandre Mulle effectuait un rapide tour de cage avant de servir plein axe Anthony Rech pour son « hat trick » (4-0 à 48'21) Las, Léo Bertein rentrait sur son banc sans avoir démérité loin de là, cédant sa place à Quentin Kello. Plus quelques minutes à jouer dans la rencontre alors que les Dragons passaient les 50 lancers (54 à 12 au final) et continuaient de pousser le palet au fond des filets picards. Une fois, deux fois, trois fois, trois tentatives étaient nécessaires avant qu'Alexandre Mulle ne parvienne à porter la mise à 5-0 au beau milieu d'une apathique défense gothique (52'26) D'apathie, il sera question quelques minutes tard alors que le rouennais Damien Bourguignon tentait de convertir un lancer de pénalité (56'42) Point de 6-0 pour les Dragons qui bouclaient leur rencontre sur un joli mouvement très inspiré où Anthony Rech glissait le palet dans son dos pour Alexandre Mulle qui remisait pour son aile Romain Gutierrez (57'18) Un court lancer à coté qui n'empêchait pas les rouennais de s'imposer 5 buts à 0 une semaine avant la deuxième journée à disputer à domicile face à Villard de Lans.

 

 

 

   
 

 

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :