" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U17 Bonheur jaune et noir


Au lendemain d'une rencontre pour le moins folklorique dans le déroulement et un score de parité à 4-4 (lire par ailleurs), il ne fallait pas s'attendre à ce que la deuxième manche de la finale U17 entre les Dragons de Rouen et les Rapaces de Gap soit plus mesurée et calme. Et de fait, dès les premières secondes de la rencontre, un nouveau vent de folie soufflait sur l'Ile Lacroix.


Alors que le chronomètre de la patinoire de l'Ile Lacroix n'avait pas encore franchi le cap des trois minutes, sur un lancer précis de la ligne bleue en avantage numérique, Nicolas Plaquevent profitait d'un bon voile devant la cage pour ouvrir le score (1-0 à 02'50) Symétrie parfaite dans l'action, à peine trois minutes plus tard, les Rapaces de Gap répliqueront également en avantage numérique, également sur un lancer de la bleue, également par un défenseur, cette fois, Mathis Roussin-Bouchard (1-1 à 05'57) Et décidément dans une première période où les défenseurs seront à la fête sur la feuille des buteurs, les rouennais prendront l'avantage à nouveau juste avant la mi-tiers. Non pas sur cette double tentative de Robin Rabl (07'00) qui avait le mérite de mettre la pression sur la cage gapençaise mais sur cette nouvelle embardée offensive de Nicolas Plaquevent tout heureux d'inscrire son deuxième but de la rencontre (08'58) Incapables de tenir le score en ce début de rencontre par excès d'enthousiasme offensive, les rouennais se faisaient prendre systématiquement en contre-attaque. C'est ainsi que sur un palet mal négocié à la ligne bleue rouennaise, Paul Joubert chapardait le palet pour prendre le couloir avant de servir un soutien Charles Schmitt parfaite rampe de lancement pour inscrire le but égalisateur à 2-2 (12'36)


Après une première partie de période totalement débridée et échevelée, un calme tout relatif règnera sur la fin de tiers. Si sur un débordement intéressant Paul Joubert sollicitait le portier rouennais Valentin Duquenne, obligeant ce dernier à une intervention compliquée de la jambière (14'20) alors que quelques secondes plus tard c'est Lucas Morel toujours pour Gap, d'un lancer excentré qui tentait sa chance (18'43), les Dragons auront le dernier mot dans cette période sur une tentative d'Antonin Germond avortée avec une succession de rebonds que ni Robin Rabl ni Arthur Zavani ne parvenait à convertir en troisième but (19'07) D'une première période plutôt équilibrée, il ne restera que quelques miettes au deuxième tiers tant la domination jaune et noir sera intense. Cette fois, face à une équipe de Gap recroquevillée dans sa zone défensive, clairement, les Dragons prendront l'ascendant même si à la clef le score restera inchangé à l'issue des quarante minutes de match.


Lançant la charge sur un palet sorti du coin par Arthur Zavani pour un lancer à bout portant de Robin Rabl nécessitant un magistral arrêt du gardien gapençans Nans Blanc (21'00), les offensives rouennaises seront nombreuses tout au long de la période. Ici Lévy Raux en break sur un palet laissé échappé depuis la zone défensive rouennaise par Axel Tarabusi (25'00), là un lancer de la ligne bleue de Yoan Salve dévié au fond des filets par Lévy Raux (30'12) fort justement refusé pour une position de hors jeu. Encore une fois, Arthur Zavani pour un lancer dévié de l'épaule par le portier gapençais avant que le palet ne soit évacué en urgence par la défense haut-alpine (35'40) et enfin le dernier mot pour ce diable d'Arthur Zavani tellement en vue mais manquant de réussite ou d'opportunisme sur un énième débordement où il passait en revue toute la défense gapençaise avant de se briser les quenottes sur l'imperturbable gardien de Gap (37'58) Autant d'occasions qui seront rapidement oubliées en cas de victoire jaune et noire à la fin de la rencontre mais qui pourraient laisser des regrets éternels le cas échéant.


Et des regrets il n'y en a aura pas chez les Dragons ! En effet, la délivrance sera à la hauteur du sentiment de frustration de ne pas marquer chez les rouennais. Sur un travail de charbonnier d'Arthur Zavani, Nicolas Plaquevent héritait en haut de la zone défensive gapençaise pour décaler pour le lancer à mi-hauteur de Charles Carabasse (47'41) Court moment d'extase dans le camp des Dragons. Sans le savoir, le dernier but de cette saison 2016-2017 venait d'être marqué ! Les gapençais, soldats glacés au cœur vaillant, tout autant méritant que les Dragons jèteront leurs dernières forces dans la bataille, encore et encore et encore. Mais rien n'y fera, Valentin Duquenne dira non, la défense jaune et noire fermera la maison jusqu'à l'apothéose de la saison avec cette sirène finale synonyme de titre de champion de France pour les Dragons ! Le 7ème de l'histoire du club ! Une magnifique aventure que cette aventure U17 faite de hauts, de bas, de moments difficiles et de moments radieux comme cette scène de fin de saison qui restera longtemps, très longtemps gravée dans les mémoires des jeunes Dragons. Félicitations à eux et à leur encadrement pour ce titre fièrement acquis avec une petite pensée également pour Léonard Baril et Killian Siourt qui n'auront pas pu participer à la fête mais qui eux aussi depuis Reims sont champions ! Que du bonheur ! Du bonheur en jaune et noir !



Finale U17 (match 2, Dimanche 26 mars 2017)

Dragons de Rouen vs Rapaces de Gap 3-2 (2-2 / 0-0 / 1-0)

02'50, 1-0, Rouen : Nicolas Plaquevent (Antonin Germond) [ 5 contre 4 ]

05'57, 1-1, Gap : Mathis Roussin-Bouchard (Charles Schmitt, Paul Joubert) [ 5 contre 4 ]

08'58, 2-1, Rouen : Nicolas Plaquevent (Noah Athuil, Robin Rabl)

12'36, 2-2, Gap : Charles Schmitt (Paul Joubert, Axel Tarabusi) [ 5 contre 4 ]

47'41, 3-2, Rouen : Charles Carabasse (Nicolas Plaquevent, Arthur Zavani)




Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :