" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U15 3 sur 3 pour Anglet


Avec deux insuccès face à Rouen (4-0, lire par ailleurs) et Courbevoie (5-3, lire par ailleurs), les Gothiques d'Amiens, suite à la défaite des rouennais face à Anglet (1-4, lire par ailleurs) ne pouvaient plus espérer se qualifier en finale à l'amorce de leur dernier match à jouer face à l'Hormadi d'Anglet.


Du coté des Basques, c'est une aventure diamétralement opposée qui conduira les joueurs de Nicolas Carry à aborder un dernier match sans suspense la qualification en finale ayant déjà été décrochée de bien belle façon suite à ses victoires face à Courbevoie (5-2, lire par ailleurs) et Rouen. Un dernier match sans enjeu en attendant l'évènement de la journée jaune et noir avec le match couperet des Dragons face aux Coqs de Courbevoie, entre les Gothiques et l'Hormadi où le seul intérêt était de savoir si Amiens battrait son record d'infériorité de la veille (62 mn contre 2 mn pour Courbevoie) Particulièrement ciblés la veille par un arbitrage qui visiblement avait pris en grippe la troupe rouge et noir, les Gothiques amiénois face à Anglet auront l'occasion à nouveau de travailler leur jeu en infériorité numérique dans une mesure bien plus raisonnable, cette fois.


Ainsi, après une première pénalité (03'30) qui ne permettait pas à Anglet de prendre le dessus sur l'arrière-garde picarde, la deuxième tentative était la bonne (12'02) alors que Jon Vitelli se chargeait d'endosser le costume du premier buteur de la rencontre pour Anglet (12'50) Echue cette première période où un seul petit but viendra distraire la patinoire de l'Ile Lacroix, le début du tiers médian était ponctué du deuxième but basque, cette fois pour Enzo Carry (25'17) Jon Vitelli, Enzo Carry, il fallait bien que le troisième de la bande, le défenseur Jules Boscq s'illustre à son tour. Chose fait dans la troisième période à la baguette d'abord avec le troisième but servi à Robin Bouney (55'12) puis en buteur à moins de deux minutes de la fin du match en se retrouvant à la conclusion du bon travail d'Arthur Larroque et Enzo Carry. Le tout en avantage numérique, bien évidemment. Score final 4 buts à 1 pour Anglet, Clément Navette à la dernière seconde de la rencontre brisant le blanchissage du portier basque Tonin Caubet.


Pas de quoi doucher l'enthousiasme des Basques qui effectuent la passe de trois avec trois victoires en autant de succès, destinée diamétralement opposée pour leur adversaire amiénois avec trois défaites. Médaillés de bronze la saison dernière lors des finales disputées à Gap, les Basques d'Anglet vivront leur deuxième finale U15 de suite tandis qu'Amiens, grand absent pour la deuxième année consécutive devra se contenter de suivre ça à distance.



Gothiques d'Amiens vs Hormadi d'Anglet 1-4 (0-1 / 0-1 / 1-2)

12'50, 0-1, Anglet : Jon Vitelli (sans assistance) [ 5 contre 4 ]

25'17, 0-2, Anglet : Enzo Carry (sans assistance)

55'12, 0-3, Anglet : Robin Bouney (Jules Boscq) [ 5 contre 4 ]

58'28, 0-4, Anglet : Jules Boscq (Arthur Larroque, Enzo Carry) [ 5 contre 4 ]

59'59, 1-4, Amiens : Clément Navette (Axel Bienaimé, Mathéo Candellier)





Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :