" Ici c'est ROUEN ! "
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U18: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U22: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

   

 

Les U22 confirment à domicile...

Même si la saison dernière, les deux rencontres face à Villard de Lans en Espoir Elite auront été quasiment  des formalités pour les Dragons rouennais (victoire 6-1 à Rouen et  10-0 à Villard), le visage 2010-2011 présenté par les Ours avait de quoi inquiéter un soupçon les Normands en dépit de leur probante victoire 5-0 face à Amiens le week-end dernier. En effet, bien que sévèrement battu 5-1 à Grenoble en ouverture, le nouveau cru des Ursidés posera problème aux Dragons une bonne partie du match. Ainsi, même si les rouennais s'imposaient au final 3 à 0, les spectacteurs de la patinoire de l'Ile Lacroix auront du patienter jusqu'à la mi-match pour voir le score évoluer favorablement pour les Rouennais.


Auparavant tout au long de la première période, les deux équipes se jaugeront sans réellement se livrer. Une crainte mutuelle qui bloquera le tableau d'affichage à 0-0 à l'issue de la première période. Pour autant que que ce soit William Robert chez les Ours ou Sébastian Ylönen chez les Dragons, les deux gardiens auront quelques interventions à faire ici ou là. C'est ainsi que le cerbère des Dragons devaient s'employer sur un deux contre un pour geler la tentative de l'ex-gapençais Alexis Dicharry (05'35) alors que dans la foulée Quentin Jacquier s'essayait au lancer de la bleue (09'56) Deux occasions franches pour les Isérois qui mettaient en exergue leurs prétentions sur la rencontre. Dans une partie relativement calme, les Dragons finiront par s'illustrer devant le filet villardien d'abord sur une maigre réplique d'un lancer à la bleue d'Aurélien Gréverend (10'45) puis de façon plus incisive en contre-attaque sur un palet que Lucas Conil laissait échapper à la bleue rouennaise (12'34) Pour les deux équipes l'heure était venue d'obtenir leur meilleure opportunité de la période.

2ème Journée Championnat (Espoir Elite) - Patinoire de l'Ile Lacroix
Dimanche 26 septembre
Score T1 T2 T3 OT Total
Dragons de Rouen (U22)
  0 1 2 - 3
Ours de Villard de Lans (U22) 0 0  0 - 0
Pénalités : Rouen (8 mn) - Villard de Lans (4 mn)
 
1-0 33'36 Rouen Alexandre Mulle (R.Gutierrez, A.Rech)
2-0 48'38 Rouen Quentin Berthon
(R.Gutierrez) [ 5-4 ]
3-0 50'08 Rouen D.Bourguignon (sans assistance)

Un bon relais entre Valentin Dumelié et Anthony Goncalves permettait à ce dernier de prendre un lancer un soupçon cotonneux (15'20) alors que comme réponse Villard proposait un trois contre un où Maxence Wagret se montrait particulièrement égoïste en snobant ses partenaires pour un lancer relativement excentré bien capté par Sebastian Ylönen (16'58) Terminant la période sur une vaine tentative de Clément Hondier (18'58), les Dragons regagnaient leur vestiaire à la première pause sans être parvenu à ouvrir le score.

 

Au retour sur la glace, les deux formations campaient toujours sur leur position. Bien que les deux équipes se regardant en "chien de faïence", l'ouverture du score finissait par surgir sous la houlette de la triplette alignée la veille en Ligue Magnus contre Caen. Une transmission d'Anthony Rech à destination de Romain Gutierrez lançait un mouvement qu'Alexandre Mulle prenait plaisir à convertir en premier but des Dragons (33'36) Là encore, bien que légèrement plus libérés de la pression d'un score nul et vierge, les Normands ne parviendront pas à trouver à nouveau la combinaison du coffre-fort villardien. Rien n'y faisait, aucune tentative ni d'un coté ni de l'autre n'était vouée au succès et les deux formations s'en allaient se reposer sur ce court avantage des Dragons. Après 40 minutes où ils auront su et pu tenir en respect les Dragons, les Ours de Villard finiront par céder sur le glaçon de l'Ile Lacroix devenu subitement trop vaste pour eux. En premier lieu, au gré d'un avantage numérique, Quentin Berthon récupérait une offrande de Romain Gutierrez pour doubler la mise (48'38) Le break fait, les joueurs de Christophe Negro commençaient à baisser le casque et laissaient les Dragons un peu plus libres de leurs mouvements, une bonne occasion pour Damien Bourguignon de se mettre en valeur en inscrivant le but du 3-0 (50'08) Désormais entérinée sauf inconvenant retour des Isérois, la victoire tendait les bras aux Dragons même si dans les dernières minutes de la partie deux prisons successives auraient pu les mettre en péril (54'21 & 56'34) Hélas pour les Villardiens, la fortune ne leur souriait guère et le score en restera là. 3 points pour les Normands avant un périlleux déplacement à Mont-Blanc la semaine prochaine. 3 points qui leur permettent de rester à niveau du leader et champion de France en titre Grenoble qui n'aura pas fait dans la mesure en étrillant 13-0 le promu angevin.

 

 

   
 

 

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :