"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U15A Des Dragons explosifs !


Emmenés par un Paul Caput solide dans son filet et une artillerie offensive particulièrement précise, les Dragons de Rouen auront débuté en fanfare leur week-end megévan face à Anglet sur un probant succès 7-2 (lire par ailleurs). C'était désormais au tour des Brûleurs de Loups de Grenoble de se dresser face aux rouennais avec la nécessité pour les uns de confirmer et pour les autres de se relancer après leur revers subi face à Hockey 74 (2-3, lire par ailleurs)


Jouer une rencontre face à Grenoble a toujours quelques choses de particulier pour un Dragons et lorsque l'on mène 3-0 après moins de sept minutes de jeu, la délectation est nécessairement sans pareille. Là où les Dragons la veille avaient mis trente secondes pour ouvrir le score, cette fois, portés par la grâce offensive, les Normands atomisaient d'entrée de jeu une équipe de Grenoble loin d'être parée à pareil début. Une ouverture du score célébrée par Jordan Hervé (02'28), un doublé de Théo Quitteville en quelques secondes (06'23 & 06'42), la folie offensive rouennaise emportée tout sur son passage y compris le moral de Grenoblois contraints de changer leur portier avant la barrière des dix minutes (06'42) Intenable déjà hier avec un triplé face aux Basques, en moins de dix minutes, Théo Quitteville complétait son triplé personnel dans cette deuxième rencontre portant le score de la partie à un improbable 4-0 (09'26) Une œuvre d'art : une ramasse sur son vis à vis défensif, suivie d'un petit pont pour finir sur un lancer du poignet dans le petit filet. Totalement décomplexée dans une patinoire de Megève où les « allez Rouen ! » retentissaient fièrement, la formation jaune et noir prenait du plaisir sur la glace haut-savoyarde y compris en infériorité numérique (12'27) où la débauche d'énergie rouennaise faisait plaisir à voir jusqu'à la sortie de prison où un deux contre zéro aurait pu permettre de glisser un cinquième palet au fond des filets isérois. A que cela ne tienne, ce n'était finalement que partie remise puisque dans la foulée, le quadruplé parfait s'offrait à Théo Quitteville sur un service de son compère Jordan Hervé portant la marque à 5-0 face à une équipe de Grenoble totalement chamboulée et décontenancée (15'06) A tel point que même lorsqu'ils se retrouvaient en supériorité numérique (17'27), les affaires n'étaient guère plus réjouissantes alors que Iann Bouvier se servait de la passer de Théo Quitteville pour porter le score à 6-0 (18'25) Nul doute que c'est avec soulagement que les Brûleurs de Loups entendaient résonné la sirène célébrant la fin d'un premier tiers totalement coloré de jaune et de noir.


Comment se remettre d'une période aussi sinistre ? La question mérite d'être posée tant les Grenoblois auront pris une tornade pendant vingt minutes sans jamais parvenir à sortir la tête de l'eau face à une équipe de Rouen, il faut bien l'avouer, en pleine réussite. Et de questions, une chose est sure, Théo Quitteville, lui ne s'en posait pas et poursuivait son incroyable tournée offensive. S'offrir cinq buts en finale du championnat de France U15 qui plus est face à Grenoble, nul doute que peu de joueurs auront pu avoir ce petit plaisir, l'attaquant rouennais lui pouvait s'en féliciter alors qu'il ajoutait un septième but à l'escarcelle des Dragons (7-0 à 23'29) Insatiable, insatisfait, affamé, boulimique, meurt-de-faim, les synonymes étaient nombreux et l'on aurait pu poursuivre longtemps tant la performance de Théo Quitteville était hors norme avec un huitième but quelques minutes plus tard (30'20) Bouclant le score de la deuxième période sur un dernier but en avantage numérique pour Jordan Hervé (34'02), c'est sur le score improbable de 9-0 que les Dragons regagnaient le vestiaire à la deuxième pause, pleins d'assurance et de certitudes avant d'aborder la dernière manche.


Certes, à l'entame du dernier tiers, les Grenoblois par l'intermédiaire de Dov Reboh en double avantage numérique (40'45) refroidissait un brin l'ambiance mais du coté des Dragons, on était plus dans la gestion de la fin de match que dans l'affolement, la tête déjà focalisée sur l'incroyable dénouement en perspective de dimanche avec une épique confrontation face à l'ogre de Hockey 74 avec en ligne de mire, le titre de champion de France pour le vainqueur de l'opposition. Les dernières minutes défilant avec allegresse dans une ambiance où les tribunes s'affrontaient à coup de chant pro grenoblois ou pro rouennais, sur la glace de la patinoire de Megève, les buteurs se montraient désormais plus sur la réserve, l'essentiel étant d'ores et déjà fait. Sur la réserve ou presque, l'inévitable Théo Quitteville ajoutait une dernière pierre à son édifice de performance stratosphérique en faisant passer la barre de la dizaine pour son septième but de la soirée. Pour autant, le futur joueur du match n'aura pas le dernier mot dans cette rencontre, Marin Foray pour Grenoble en avantage numérique s'offrait le dernier but de la rencontre, le deuxième pour les siens (58'37) mettant un terme à ce long chemin de souffrance pour Grenoble, laissant les rouennais célébrer cette très belle victoire sur le score de 10 buts à 2 avant de joueur leur finale, la finale dès demain face à Hockey 74, vainqueur d'Anglet (3-0, lire par ailleurs). Une tout autre histoire à écrire pour des rouennais qui devront garder la tête froide.



Finale U15 Elite (27-28-29 avril 2018, Megève) (resultats & classement // compteurs)


Dragons de Rouen vs Brûleurs de Loups de Grenoble 10-2 (6-0 / 3-0 / 2-1) (feuille de match)

02'28, 1-0, Rouen : Jordan Hervé (sans assistance)

06'23, 2-0, Rouen : Théo Quitteville (sans assistance)

06'42, 3-0, Rouen : Théo Quitteville (Kaylian Leborgne)

09'26, 4-0, Rouen : Théo Quitteville (sans assistance)

15'06, 5-0, Rouen : Théo Quiteville (Jordan Hervé)

18'25, 6-0, Rouen : Iann Bouvier (Théo Quitteville) [ 4 contre 5 ]

23'29, 7-0, Rouen : Théo Quitteville (Jordan Hervé, Kaylian Leborgne)

30'20, 8-0, Rouen : Théo Quitteville (Jordan Hervé)

34'02, 9-0, Rouen : Jordan Hervé (Iann Bouvier, Kaylian Leborgne) [ 5 contre 4 ]

40'45, 9-1, Grenoble : Dov Reboh (Marin Foray, Boris Favre) [ 5 contre 3 ]

55'03, 10-1, Rouen : Théo Quitteville (Thomas Malhouitre, Mathis Thirion) [ 5 contre 4 ]

58'37, 10-2, Grenoble : Marin Foray (Matias Bachelet, Dov Reboh) [ 5 contre 4 ]

 




Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :