"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

   

 

Contrat rempli pour les U18...

 

« Match décisif » commentait l'attaquant rouennais Mathieu Briand avant la rencontre qui opposait les Dragons Cadets aux Brûleurs de Loups de Grenoble à l'occasion d'une nouvelle journée de championnat. Après une relative alerte à domicile face à Angers et une courte victoire lors de la séance de penaltys, les joueurs de Nordine Mahdidi, face à un adversaire direct au classement, auront su gérer leurs affaires en remportant la mise durant un troisième tiers où l'ensemble des buts auront été inscrit.


En effet, durant les quarante premières minutes de la rencontre, les deux équipes s'affrontaient sur la pointe des patins. Réservés de part et d'autres voire timorés, les uns et les autres balbutiaient leur hockey. Une telle valse hésitation qu'au final il fallait patienter jusqu'à la septième minute de la première période pour assister à la première réelle occasion. Sur un jeu hésitant de Pierre Albanese à la bleue rouennaise, Florian Duval se servait astucieusement en chapardant le palet pour partir en échappée (07'04) Certes, Antoine Bonvalot s'inserposait placidement mais les Dragons venaient de planter un premier clou. Quoiqu'il en soit, un soupçon malhabile, le Dragon ne parviendra pas à toucher la cible en dépit d'un léger accroissement de la domination jaune et noire sur la fin de tiers. Ainsi, de derrière la cage, Alexandre Lubin servait un Simon Barbero bien embusqué (16'57) tandis que sur l'entrée de zone, Mathieu Briand tentait de catapulter le palet au fond des filets isérois en vain (18'19)

5ème journée de Championnat (Cadet Elite) - Patinoire de l'Ile Lacroix
Samedi 16 octobre
Score T1 T2 T3 OT Total
Dragons de Rouen (U18)   0 0 2 - 2
Brûleurs de Loups (U18) 0 0 1 - 1
Pénalités : Rouen (6 mn) - Grenoble (10 mn)
 
1-0 41'26 Rouen Maxime Griet
(M.Briand)
2-0 48'12 Rouen Maxime Griet (M.Briand, J.Saint-André) [ 5-4 ]
2-1 57'45 Grenoble Arnaud Faure
(W.Pras, Q.Rodriguez)

 

Un peu plus clinquante sur la fin de la première période, la formation haut normande confirmera ses jolis atours en début de deuxième tiers. Alors que le banc rouennais, sentant le bon coup venir, redoublait d'encouragements, les joueurs rouennais sur le glaçon se procuraient quelques belles opportunités : Alexandre Chergui à bout portant (23'05), Raphael Faure de la ligne bleue (23'19), Florian Duval tout seul servi du coin par Alexandre Lubin (24'19) autant d'occasions normandes qui auraient mérité un souriant destin. Quoiqu'il en soit, solide Grenoble à l'image de son gardien tenait les Dragons en échec et les minutes défilaient au même rythme que l'énergie offensive du Dragon décroissait. Même si Robin Lambart continuait de déployer toute son énergie sur la glace pour animer les débats, peu à peu le match sombrait dans la mélancolie. Quelques actions ici ou là laissaient espérer la sortie proche de la torpeur. Ainsi, une petite séquence rapide de dribbles de Victor Houeix apportait un peu de frivolité alors que Simon Barbero utilisait son lancer lourd de la bleue pour mettre en émoi le portier isérois (35'48) Achevant la période sur un lancer de la bleue de Raphaël Faure qui provoquait la joie du banc rouennais croyant à tort au but (37'25), les deux équipes regagnaient à nouveau le vestiaire sans être parvenus à se départager.


Tel ne sera pas le cas à l'issue de la troisième période. Toujours soutenus dans les tribunes par « notre artiste du nouveau» Ronan Guegot, les Dragons finissaient par trouver l'ouverture dans la solide défense présentée par Antoine Bonvalot. Les patins parfaitement lacés, Mathieu Briand, la canne à pêche fièrement sortie, pouvait à loisir patiner dans la défense montagnarde avant de lancer en direction de la cage. Certes, la tentative n'était pas couronnée de succès mais le rebond l'était sous l'égide de l'attaquant à la feuille d'érable, Maxime Griet (41'26) Contrôlant désormais la rondelle avec avidité, les joueurs de Rouen sollicitaient un peu plus le gardien isérois à l'image de Florian Duval sans réussite (43'41) ou avec plus d'opportunisme pour Maxime Griet, tout en puissance, en deux fois, au rebond sur un bon jeu en power-play orienté par Mathieu Briand (2-0 à 48'12) En fin de match, les Brûleurs de Loups seront récompensés de leurs efforts sur une percée aux oreilles d'Arnaud Faure pour un lancer qui réduisait le score à 2-1 (57'45) Réduction du score inutile pour les Isérois, la sortie du portier grenoblois (59'30) ne suffira pas à les aider à égaliser. Les jeunes Dragons finissaient par s'imposer 2 buts à 1, chevauchant du coup au classement leur adversaire de la soirée avant de rejoindre la Champagne et Reims samedi prochain.

 

 

 

 

 


   
 

 

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :